www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Partagez

ano

Date d'inscription : 22/05/2015

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Ven 14 Sep 2018 - 17:16


Plan pauvreté :
La poudre de Perlimpinpin d’Emmanuel Macron


Communiqué de presse de Sébastien Chenu
Député du Nord
14 septembre 2018
(Source)


Encore une fois, Emmanuel Macron veut se faire passer pour ce qu’il n’est pas : un défenseur de la nation, un protecteur des plus faibles. Encore une fois, Emmanuel Macron nous annonce un plan pauvreté qui n’est rien d’autre qu’un sparadrap sur les blessures béantes des réformes de l’année qui précède. Avec ce plan pauvreté, Emmanuel Macron vient nous verser quelques larmes d’empathie.

Au banc des absents de ce plan pauvreté, une définition concrète des besoins de nos concitoyens. Emmanuel Macron espère, en lançant une bouée à 8 milliards d’euros sur le reste du quinquennat, que nos concitoyens soient dupes et voient en ce plan pauvreté, le sauvetage qu’ils attendent tant. Encore une fois, le président de la République nous prouve qu’il est incapable de saisir les problèmes qui sont ceux de nos concitoyens les plus vulnérables.

Après avoir mutilé notre système social, diminué les APL des Français, touché à notre parc de logements sociaux, ignoré nos retraités qui souffrent, le voici qui joue les héros, en se plaçant en grand défenseur de notre système social, qu’il s’attache pourtant à déconstruire, petit à petit.
Le voilà qui annonce la mise en place, à l’horizon 2020, d’un revenu universel d’activité, ne semblant guère prendre en compte, son échec cuisant chez nos voisins britanniques.

Il souhaite rendre un visage humain à notre système social. Encore une fois, si l’on s’attachait à lutter plus activement contre les fraudes à notre système social, peut-être ce système aurait-il effectivement un visage humain, Monsieur le Président, car aujourd’hui, nos fonctionnaires sont trop occupés à palier un système défaillant, qui ne leur laisse effectivement pas le temps de traiter en détail, chaque situation individuelle.
Encore une fois, Monsieur le Président, vous ne vous préoccupez que très peu des Français, dont vous avez pourtant la responsabilité de prendre soin, et que vous négligez au profit d’un humanisme mal placé, un humanisme de surface, qui profite à tous, sauf aux Français.

**

Macron : le baratin et l'esbroufe !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand le 1er de cordée est un « individualiste patenté », sachez qu'au moindre problème, il n'hésitera pas à trancher la corde et à sacrifier les vies de ceux qu'il se devait de protéger !
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Ven 14 Sep 2018 - 17:43

@ano a écrit:

Plan pauvreté :
La poudre de Perlimpinpin d’Emmanuel Macron



Communiqué de presse de Sébastien Chenu
Député du Nord
14 septembre 2018
(Source)


Encore une fois, Emmanuel Macron veut se faire passer pour ce qu’il n’est pas : un défenseur de la nation, un protecteur des plus faibles. Encore une fois, Emmanuel Macron nous annonce un plan pauvreté qui n’est rien d’autre qu’un sparadrap sur les blessures béantes des réformes de l’année qui précède. Avec ce plan pauvreté, Emmanuel Macron vient nous verser quelques larmes d’empathie.

Au banc des absents de ce plan pauvreté, une définition concrète des besoins de nos concitoyens. Emmanuel Macron espère, en lançant une bouée à 8 milliards d’euros sur le reste du quinquennat, que nos concitoyens soient dupes et voient en ce plan pauvreté, le sauvetage qu’ils attendent tant. Encore une fois, le président de la République nous prouve qu’il est incapable de saisir les problèmes qui sont ceux de nos concitoyens les plus vulnérables.

Après avoir mutilé notre système social, diminué les APL des Français, touché à notre parc de logements sociaux, ignoré nos retraités qui souffrent, le voici qui joue les héros, en se plaçant en grand défenseur de notre système social, qu’il s’attache pourtant à déconstruire, petit à petit.
Le voilà qui annonce la mise en place, à l’horizon 2020, d’un revenu universel d’activité, ne semblant guère prendre en compte, son échec cuisant chez nos voisins britanniques.

Il souhaite rendre un visage humain à notre système social. Encore une fois, si l’on s’attachait à lutter plus activement contre les fraudes à notre système social, peut-être ce système aurait-il effectivement un visage humain, Monsieur le Président, car aujourd’hui, nos fonctionnaires sont trop occupés à palier un système défaillant, qui ne leur laisse effectivement pas le temps de traiter en détail, chaque situation individuelle.
Encore une fois, Monsieur le Président, vous ne vous préoccupez que très peu des Français, dont vous avez pourtant la responsabilité de prendre soin, et que vous négligez au profit d’un humanisme mal placé, un humanisme de surface, qui profite à tous, sauf aux Français.

**

Macron : le baratin et l'esbroufe !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand le 1er de cordée est un « individualiste patenté », sachez qu'au moindre problème, il n'hésitera pas à trancher la corde et à sacrifier les vies de ceux qu'il se devait de protéger !
Qui peut encore croire à ces mensonges?
Il faut avoir subi un lavage de cerveau pour avaler de telles sornettes.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Sam 22 Sep 2018 - 10:12


Soupçons de conflits d'intérêt pour des députés LREM
lors d'un débat sur la loi antifraude

rt, le 21 septembre 2018
(Source)


Lors des débats à l'Assemblée sur la fraude fiscale, des parlementaires LREM, de profession juridique, ont été particulièrement tenaces, tentant de supprimer un article qui prévoit une sanction contre les cabinets qui aident les exilés fiscaux.

Le 19 septembre, l'Assemblée nationale a voté un texte mettant partiellement fin au « verrou de Bercy » sur la fraude fiscale. Un projet de loi antifraude qui aurait pu être davantage minimaliste si l'Hémicycle avait suivi les recommandations de Bénédicte Peyrol, Stéphane Mazars, Jean Terlier et Alice Thourot, députés de La République en Marche. Comme le révèle Mediapart, ceux-ci ont tenté de supprimer l'article 7 et ont été tenaces dans leur requête lors des discussions du 17 septembre.

Le site d'information rappelle que ces élus sont tous issus de professions juridiques et que l'article 7 pouvait directement les concerner. En effet, il permet de sanctionner financièrement des « officines » (telles que les sociétés de conseil ou les cabinets d’avocats) qui conseilleraient ou aideraient les contribuables français dans leurs pratiques de fraude fiscale. Un article qui souhaite donc la mise en place de sanctions administratives à l’endroit de « toute personne physique ou morale qui, dans l’exercice d’une activité professionnelle de conseil à caractère juridique, financier ou comptable ou de détention de biens ou de fonds pour le compte d’un tiers, a intentionnellement fourni à ce cotisant une prestation ayant directement contribué à la commission des actes constitutifs de l’abus de droit en cause ou à la dissimulation de ces actes ».

Ces députés ont été soutenus par des élus MoDem et des Républicains. Mediapart précise d'ailleurs qu'Alice Thourot, qui a présenté l’amendement de suppression, est toujours présidente de sa société d’avocats. Contactée par Mediapart, Alice Thourot affirme qu'elle reviendra à la charge lors des débats durant la deuxième lecture du texte à l'Assemblée nationale.

D'après Mediapart, alerté par des citoyens sur ce mélange des genres, le chef de file des députés UDI, Jean-Christophe Lagarde, a d'ailleurs saisi Richard Ferrand, le président de l'Assemblée nationale, pour lui demander, que « le bureau et le déontologue de l'Assemblée nationale se saisissent de ces situations [de conflit d'intérêt] afin d'être en mesure, le cas échéant, de constater, de faire cesser et de prévenir toute interférence entre un intérêt public et des intérêts privés ».

Dans un courrier envoyé à Richard Ferrand le 19 septembre, Jean-Christophe Lagarde écrit également : « Ainsi, sans porter de jugement sur le fond des débats, ces citoyens nous alertent sur l'action de députés ayant exercé ou exerçant les professions directement visées par cet article – par exemple d'avocat, de conseiller juridique ou de conseiller en gestion de patrimoine – et qui pourrait donc constituer des situations de conflits d'intérêts. »

**

La RÈME du cul : le parti des trous de balle !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand le « nouveau monde » escroque « tout le monde » !
La république irréprochable attendra !


avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Sam 22 Sep 2018 - 10:17

Cette pseudo république en marche est de moins en moins exemplaire et de plus en plus un ramassis de voyous.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par CoqGaulois le Sam 22 Sep 2018 - 17:04

@gemini a écrit:Cette pseudo république en marche est de moins en moins exemplaire et de plus en plus un ramassis de voyous.
Je ne crois pas qu'elle ait été, ne fusse qu'un seul jour, exemplaire si ce n'est par sa médiocrité et sa malhonnêteté. Un banquier d'affaire qui se présente comme antisystème avouez que dès le début ça sentait l'arnaque à plein nez.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Dim 23 Sep 2018 - 9:55

Oui, ce n'est qu'une fumisterie dès le début.
Ce montage a généré un tas de cocus qui vont s'en mordre les doigts.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Lun 24 Sep 2018 - 17:33


Bruno Le Maire : « Le travail va payer ! »

Encore un fois, cette déclaration est dorée comme les propos de Hollande, sonne comme les propos de Hollande … et ressemble furieusement aux propos de Hollande !

De fait, Macron a été le secrétaire général adjoint du cabinet de François Hollande de 2012 à 2014, puis son ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique de 2014 à 2016 ...

Ont-ils tellement de mépris pour les français que les Macroniais pensent qu'ils vont croire au même mensonge pendant 10 ans ?

**

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Mar 25 Sep 2018 - 10:51

@ano a écrit:
Bruno Le Maire : « Le travail va payer ! »

Encore un fois, cette déclaration est dorée comme les propos de Hollande, sonne comme les propos de Hollande … et ressemble furieusement aux propos de Hollande !

De fait, Macron a été le secrétaire général adjoint du cabinet de François Hollande de 2012 à 2014, puis son ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique de 2014 à 2016 ...

Ont-ils tellement de mépris pour les français que les Macroniais pensent qu'ils vont croire au même mensonge pendant 10 ans ?

**

Cet abruti ferait mieux de se taire et d'aller se cacher dans un trou de souris.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mer 3 Oct 2018 - 9:19


Emmanuel Macron n’existe pas

Le premier président post-historique de la République
25 septembre 2018
(Source)


Emmanuel Macron est le premier président post-historique de la République. Il est une simulation, un tweet, le roi fake.

Plus d’un an après son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron fascine toujours autant qu’il agace, la colère gronde autant que tous les évènements semblent lui glisser dessus comme s’il n’avait pas de chair propre. Et peut-être notre rapport ambivalent à son endroit vient-il moins de sa personne que de ce qu’il incarne, et que les schèmes traditionnels de pensée ne pourront jamais vraiment proprement analyser. Car Emmanuel Macron, comme tout ce qui est essentiellement post-moderne, se doit d’être analysé avec les outils adéquats, à savoir ceux qui acceptent l’idée du réel hallucinatoire dans lequel nous sommes entrés.

Chacun « cherche censeur à son pied »

Emmanuel Macron est le premier président post-historique de la République. Post-historique au sens où le définissait Muray, à savoir époque où toute dialectique réelle est morte ; époque où, plus qu’un retournement orwellien de tout dans son contraire, c’est à une massive et totale dissuasion des contradictions d’émerger. Tout doit disparaître dans les profondeurs de l’indifférencié. « Qu’est-ce qui vous fait dire que je suis un homme ? », dans le domaine du genre et de la sexualité en est l’exemple de l’actualité le plus criant. Mais la volonté toujours plus affirmée de rendre obsolètes les frontières entre Etats, ce délire de réécriture anachronique de l’histoire, ou plus récemment le transracialisme sont également tout autant de témoins de cette fuite devant toute conflictualité. Par ailleurs, puisque tout se vaut, donc rien ne vaut rien, chacun pour justifier son existence « cherche censeur à son pied » pour simuler une oppression, un combat, une stigmatisation : la femme, le machiste ; le progressiste, le réactionnaire ; le résistant, le nazi ; le musulman, l’islamophobe. La dialectique est morte, vive la « fake » dialectique.

La congélation de la pensée complexe

Le propos est très proche, dans le fond, de nombreuses thèses de Jean Baudrillard. Congélation systématique de la pensée et de son mouvement, la valeur ne peut émerger, le concept devient vide, la pensée slogan, le « fake » est roi. Victoire du simulacre qui précède le réel et supprime toute référence à la réalité et à une signification commune de la réalité. Le réel est mort, disparu. Les signes s’échangent alors entre eux dans une valse flottante se référant à elle-même sans rapport avec la chose signifiée, puisqu’elle n’existe plus. La sexualité, le genre, la couleur de peau, la monnaie, la mode, la production, tout n’est plus qu’une flottaison généralisée de signes, réglée par le code de l’équivalence générale. À la limite, c’est le modèle binaire informatique, alternance de 1 et de 0 qui préfigure l’état automatisé de la socialité. Il s’agit de systématiquement détruire le monde naturel et social et de le reconstituer virtuellement via les réseaux sociaux, la communication, l’économie déréalisée, les artefacts intelligents et autres joyeusetés robotiques, la manipulation génétique, jusqu’aux délires transhumanistes de se rendre prothèse de soi-même. C’est l’hyper-réel baudrillardien: le « fake » est roi, il précède le réel.

Précisément, le « fake » est roi, c’est notre roi. Il a trouvé en Emmanuel Macron parfaite incarnation et son emblématique expression « en même temps » en atteste.

Les analyses qui ont été faites du fameux « en même temps », l’ont présenté comme un tic de langage ou bien comme une conséquence oratoire de son positionnement politique, l’ayant poussé pendant la campagne à prêcher pour des mesures de droite et des mesures de gauche, car précisément il se revendiquait comme ni de droite ni de gauche et se devait, pour créer son espace central, de ratisser large. « En même temps » aurait permis, pour d’autres observateurs patentés, par l’artifice rhétorique, par l’usage de l’oxymore, de prêcher tout et son contraire, pour faire plaisir aux uns et aux autres, tout en créant un trou noir conceptuel savamment cultivé et d’ailleurs revendiqué dans un de ces meetings de campagne. Pour d’autres enfin, à commencer par le président de la République lui-même de son propre aveu, « en même temps » est, humblement, une expression à même d’exprimer sa pensée complexe, révélant ce faisant une lecture superficielle d’Edgar Morin du temps où il était encore intellectuel.

Et en même temps… rien

Au-delà de ces interprétations strictement sémantiques ou réduites au domaine de la tactique politique, une lecture plus globale de l’expression semble pourtant s’imposer pour en mesurer toutes les significations. Globale, ou symbolique voire même philosophique car, comment ne pas être tenté par l’exercice consistant à déceler les contours d’une métaphysique du « en même temps » dans la bouche même du fils spirituel auto-revendiqué de Habermas et Ricoeur ?

Allons dans le texte-même : « Je continuerai de le dire dans mes phrases et dans ma pensée, car ça signifie que l’on prend en compte des principes qui paraissaient opposés. », a assumé le président.

Qui paraissaient opposés. Qui se manifestaient donc comme opposés, mais qui sont derrière l’illusion du phénomène tout à fait réconciliables, et, si l’on prend le temps d’écouter notre oracle philosophique, qui seront à la fin de son discours réconciliés. Là est peut-être la raison du ton prophétique ou ecclésiastique que prend souvent notre président, il veut incarner la réconciliation des contraires, l’apaisement du conflit, la conjonction des opposés, comme tout alchimiste médiéval ou curé qui se respecte. Il prône un « Et… Et » comme jadis en son temps Kierkegaard revendiquait un « ou bien… ou bien », un choix existentiel à opérer selon le philosophe danois entre les termes contraires, dans le but de signifier son opposition à la vision d’Hegel, pour qui a contrario, par la synthèse, la médiation, la dialectique entre deux contraires, deux moments opposés, se concilient dans un troisième moment qui les rassemble et les dépasse.

Emmanuel Macron se propose donc d’établir une réflexion à même de résoudre les contradictions. Sauf que sa pensée s’arrête toujours au milieu du gué et ne propose dans sa vision du mouvement des idées aucune synthèse. Ni kierkegaardien avec son choix existentiel, et en fin de compte ni hégélien avec la dialectique, il opère à la simple mise en équivalence de tout et de son contraire, en invoquant le nécessaire « dépassement des vieux clivages et des antagonismes de l’Ancien Monde ». C’est en ce sens qu’il est le premier président post-historique de la République.

Macron est une simulation…

D’une certaine manière, nous pouvons lui donner raison car, précisément, ces vieux clivages politiques étaient déjà de l’ordre de la simulation, du « fake ». La Gauche avait depuis bien longtemps abandonné ce qui faisait d’elle la Gauche. Elle jouait la Gauche sans aucune référence aux valeurs de Gauche avec le totem de l’antiracisme et de l’Autre comme hypostase du Bien. Et par l’épouvantail de la famille Le Pen et du Front national, la Droite allait, elle aussi, progressivement abandonner ses positions historiques et jouer à la Droite, sans aucune référence aux valeurs de Droite. À ce titre, Macron ne fait que poursuivre la simulation en se l’incorporant, en l’incarnant. Il est tout entier simulation. Macron, corps du « fake ». Si avec le christianisme c’est le Verbe qui s’est fait Chair, avec le Macronisme c’est le Simulacre qui s’incarne. Et s’il faut aux Chrétiens communier dans l’eucharistie, symbolique du Corps du Christ, il semble qu’il nous faille maintenant adhérer au progressisme, Corps de Macron, pour recevoir son amour, sous peine d’excommunication.

Mais ce nouveau monde, cette nouvelle Jérusalem céleste, ce dépassement des vieux clivages, ce délire régressif, qu’est-il, si ce n’est une volonté toujours plus affirmée de simuler un monde dénué de toute référence historique, délié du passé, de ses valeurs et de toutes ses contradictions, de toutes ses erreurs ? De se mettre En Marche forcée vers une nouvelle réalité créée ex-nihilo, donc fausse ? Qu’est-il si ce n’est une fascination pour l’Utopie réalisée que sont les Etats-Unis, délestés qu’ils furent du fardeau de l’histoire du Vieux Continent ? Quand Macron assène en Algérie que la colonisation est un crime contre l’humanité, il réécrit le passé car, à jamais, les erreurs de la colonisation ont eu lieu, et à jamais elles seront une tâche sur le projet de réconciliation intégrale. Quand il répète ad nauseam que c’est l’Europe, donc l’UE qui a apporté la paix, c’est afin d’expurger toute négativité de l’histoire tout entière de l’Europe et d’empêcher tout retour en arrière dans la construction européenne car ce serait sinon bien évidemment faire le jeu d’Hitler lui-même en personne.

…et la société doit le devenir

Et Emmanuel Macron qu’est-il, si ce n’est l’incarnation parfaite de l’époque et de ses commandements, c’est à dire de l’acquiescement total au néo-libéralisme (le marché comme source unique de Vérité), au néo-féminisme (la distinction sexuelle comme valeur fasciste), au refoulement du Mal dans les instances infrapsychiques des individus et de la société, à l’adhésion obligatoire au Bien, à l’adaptation au monde « tel qu’il va », c’est à dire mal ? Et que sa présidence nous dit-elle du pouvoir, si ce n’est que celui qui croit le détenir ou l’incarner ne fait que renvoyer, par sa gesticulation politique, à la dislocation même du pouvoir maintenant localisé partout et en même temps nulle part ? (Où est le pouvoir ? Qui le détient ? Les marchés financiers, l’UE, les Etats-Unis, l’OTAN, la Chine, les GAFA, l’inconscient ? Le verdict de la masse sur les réseaux sociaux ?) Dislocation du pouvoir que l’on recouvre bien pudiquement du voile de la « multipolarité » comme pour mieux dissimuler sa disparition.

L’économiste et sociologue, Frédéric Lordon, dans un remarquable article du Monde Diplomatique soulignait déjà qu’Emmanuel Macron dans le rôle du Décodeur-en-chef, avec cette hargne toute nouvelle contre les « fake news », pouvait être interprété comme le symptôme d’un personnage lui-même en « délicatesse avec la vérité ». Cette bataille sur les « fake news » ne serait qu’une lutte à mort pour le contrôle et le monopole de la dissémination du « fake ». L’intuition est bonne mais elle sous-évalue le rapport de notre président à la vérité. La transcendance qu’il disait vouloir incarner, raviver, ranimer comme pour sortir les foules de la torpeur du nihilisme, cette confiance dans le pouvoir de la religion de donner anthropologiquement un sens à l’existence humaine, n’est que le propre aveu de son désir le plus profond de soumettre l’intégralité de la socialité sous le joug du simulacre.

Macron est un tweet

« Que n’a-t-on pas encore virtualisé ? Voilà qui sera ma tâche », semble être le commandement de la religion du « fake ». Il n’est pas en délicatesse avec la vérité, il est tout entier aux ordres du faux, il est le faux, mais un faux plus vrai que le vrai. Macron, on ne le voit que derrière son écran, inséré dans le flux ininterrompu de l’actualité, sur BFM TV à signer des projets de loi comme les présidents américains, sur Twitter ou Facebook à jouer au tennis en chaise roulante avec des handicapés, ou bien sur Brut à nous gratifier d’aphorismes souvent dignes d’un coach en développement personnel. Derrière mon écran, totalement spectralisé, je suis témoin d’un flux d’apparitions en hashtag « direct live », miroir instantané de l’actualité dans laquelle tout a lieu « en même temps », miroir certes de ce double du réel autonomisé et technicisé, et en même temps masque, masque pour le réel que je suis, voué à disparaître derrière un « like », un cœur, un tweet, une photo ou pire une vidéo sur Périscope.

Impossible de discerner, à commencer par son arrivée au pouvoir, ce qui relève donc du medium, de l’image, du réel, qui sont ses véritables protagonistes, quelles sont ses causes. Macron est tout entier l’événement. Ou plutôt, l’anti-événement car arrivé au pouvoir en simulant intégralement (sa visite à Oradour-sur-Glane restera dans les annales de la récupération glauque et ignoble des morts pour se faire passer pour le candidat de la Vie et du Bien). Il n’avait pas de programme, et pour cause, pourquoi en avoir besoin à l’ère du code (informatique, génétique) qu’il suffit de suivre ? Macron, c’est le nom du phénomène que nous sommes devenus. C’est le nom d’un destin, celui de la métaphysique confondue maintenant avec la métaphysique de la simultanéité, qui n’est autre que la métaphysique de l’équivalence générale. Etre et en même temps ne pas être, telle est la question.

**

D.S.K., sort de ce corps !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Qui peut croire que l’homme qui est marié à sa grand-mère soit un progressiste !

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Mer 3 Oct 2018 - 11:06

Oui, c'est un ectoplasme. Il es totalement transparent, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il été soutenu par Soros et sa clique. Un an de mandat et les dégâts sont considérables. Déjà les rats abandonnent le navire. C'est la fin d'un système et nous sommes au bord du gouffre.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Dim 7 Oct 2018 - 8:13


Le macroniste Aurélien Taché souhaite un crédit d'impôt
pour les Français qui hébergent des réfugiés

rt, le 6 octobre
(Source)


L'idée du député LREM Aurélien Taché risque de faire débat prochainement à l'Assemblée nationale. Il souhaite en effet instaurer un crédit d'impôt, pouvant aller jusqu'à 1 500 euros par an, pour tout Français qui accueillerait chez lui un réfugié.

Défenseur assumé du « libéralisme culturel » et, par voie de conséquence, d'une société multiculturelle, Aurélien Taché fait un nouveau pas pour promouvoir une marchandisation de la solidarité. Sur France Inter ce 6 octobre, le député de La République en marche (LREM) explique vouloir créer un « crédit d'impôt pour les Français qui acceptent d'héberger des réfugiés », à hauteur de 1 500 euros par an. Il annonce que cette mesure sera discutée en fin d'année à l'Assemblée nationale dans le cadre du projet de loi de finances 2019. « Ce serait un beau signal que l'on enverrait dans des moments un petit peu troublés », argumente-t-il.

« Je pense que l'affaire de l'accueil et de l'intégration, c'est l'affaire de toute la société », estime-t-il, appelant à « sortir de l'émotion sur ce sujet ». Il poursuit : « Il faut pouvoir permettre des heures de français [pour les migrants], orienter vers des métiers [dont] la France a besoin. Et si on fait tout cela, l'immigration pourra être une chance. » Une chance pour le patronat en vue de niveler vers le bas et mettre la pression sur les revenus des Français, estiment certains commentateurs, à l'instar de Jean-Luc Mélenchon, qui prend souvent l'exemple de l'Allemagne qui a pu mettre en place un salaire à 80 centimes de l'heure pour les réfugiés. Le Medef n'a, en outre, jamais caché son envie de migrations plus intenses en France.

Sans sourciller, Aurélien Taché assure également que, face à Matteo Salvini qui « rejette » les migrants, la France est « le premier pays qui accueille les demandeurs d'asile, encore, en Europe à ce stade ». L'élu du Val d'Oise, qui ne cite pas de sources, ne se réfère en tout cas pas à Eurostat qui, pour le début de l'année 2018, place l'Allemagne devant la France et l'Italie concernant les premières demandes d'asile. En 2017, l'Allemagne était déjà, selon la même source, le pays à accueillir le plus de demandeurs d'asile, devant l'Italie et la France.

*
Hausses de l'immigration = Hausses d'impôts !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les immigrationnistes vous volent !


curieux

Age : 76
Date de naissance : 13/03/1942
Poissons Date d'inscription : 13/10/2014
Passion : La France d' avant

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par curieux le Dim 7 Oct 2018 - 8:22

Nous sommes plus près de Charles Martel ou des croisades , que de la Révolution française ( Eric Zemmour )
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Dim 7 Oct 2018 - 10:00

@curieux a écrit:Nous sommes plus près de Charles Martel ou des croisades , que de la Révolution française ( Eric Zemmour )

Ce qui pourrait passer pour une boutade, n'en est pas une, c'est le reflet de la situation de notre pays.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 73
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par Chevalier du Temple le Jeu 25 Oct 2018 - 12:17

Macron est un traître à la France, ce Judas préfère les musulmans à son propre peuple. Que faut-il penser d'un Président qui accuse son pays de crime contre l'humanité durant un voyage de propagande en Algérie ? Salopard ! Il est absolument inacceptable qu'un Président de la République puisse porter atteinte à l'Honneur de notre armée. Double salopard !

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Jeu 25 Oct 2018 - 13:12

@Chevalier du Temple a écrit:Macron est un traître à la France, ce Judas préfère les musulmans à son propre peuple. Que faut-il penser d'un Président qui accuse son pays de crime contre l'humanité durant un voyage de propagande en Algérie ? Salopard ! Il est absolument inacceptable qu'un Président de la République puisse porter atteinte à l'Honneur de notre armée. Double salopard !

oui il a une attitude anti française


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
dysneylandresort

Age : 30
Date de naissance : 06/06/1988
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : La fiscalité belge!
Humeur : LA FRANCE?...LE SEUL PAYS OU LE COMMUNISME A REUSSI!

frères: trois points c'est tout!

Message par dysneylandresort le Mar 30 Oct 2018 - 18:12

@kabout a écrit:Réaction de Marine Le Pen à la nomination de Monsieur Edouard Philippe comme Premier ministre

« La nomination sans surprise de Monsieur Edouard Philippe à la fonction de Premier ministre confirme l’existence d’un système UMPS que l’on peut rebaptiser LREM. C’est l’alliance sacrée des vieilles droite et gauche, unies dans leur volonté de se maintenir en place à tout prix et de poursuivre les mêmes politiques d’austérité, de soumission à Bruxelles, d’immigration massive et de laxisme qui ont pourtant déjà fortement abîmé la France. [...] »

Ça s 'appelle les francs macs , c'est tout: tous copains tous coquins!!!
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Mer 31 Oct 2018 - 10:50

En effet la franc maçonnerie est omniprésente ceux qui n'en font pas partie ont des difficultés a être visible et entendu.
Même Mélanchon en fait partie.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 73
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par Chevalier du Temple le Mer 31 Oct 2018 - 10:54

Notre paysage politique est merdique, c'est le moins qu'on puisse dire. En votant pour Macron, les Français ont participé à une masquarade anti-démocratie qui vise à priver le peuple de son pouvoir, en donnant ce pouvoir à des représentants qui servent des intérêts qui sont autres que l'intérêt général.

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mer 31 Oct 2018 - 11:15

@Chevalier du Temple a écrit:Notre paysage politique est merdique, c'est le moins qu'on puisse dire. En votant pour Macron, les Français ont participé à une masquarade anti-démocratie qui vise à priver le peuple de son pouvoir, en donnant ce pouvoir à des représentants qui servent des intérêts qui sont autres que l'intérêt général.

Et oui, il y a eu une époque où les tenants du système ont trouvé « très intelligent » de promouvoir les « manipulateurs pathologiques » à des postes clés pour se faciliter le management.

Plus d'honneur, plus de vertus … on voit les ravages « planétaires » et inertiels d'une telle ignominie !

**
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Mer 31 Oct 2018 - 11:24

C'est en effet le constat, il y a beaucoup de chemin à parcourir avant d'assainir la situation.
Pourtant, malgré tout les choses bougent un peu partout c'est ce qui provoque les cris d'orfraies, les menaces et les insultes.
Nous participons à cette vague qui s'amplifie pour changer ce que certains appellent le logiciel et retrouver la démocratie, la vraie.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Lun 5 Nov 2018 - 13:59


D’après les benêts d’« en marche arrière », le monde serait dans une situation « exceptionnelle » ???

Alors, y faut savoir, ou la situation ressemble aux années 30 ou elle est exceptionnelle ?

Ce n’est pas possible, ils n’ont jamais ouvert un livre d'histoire de leurs vies … ou ils sont complètement perdus, ...ou les deux ...

Toujours est-il qu'ils racontent n'importe quoi ces crétins !


**
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mar 20 Nov 2018 - 10:41


Crédit à la consommation : un projet de loi fustigé par les associations

figaro, le 20 novembre 2018
(Source)


Alors que le gouvernement souhaiterait assouplir certaines mesures encadrant la publicité sur les crédits à la consommation, les associations de défense des consommateurs alertent sur un recul en matière de protection des Français contre le surendettement.

Faut-il redouter un recul de la protection des emprunteurs et une hausse du nombre de Français surendettés ? Plusieurs associations de défense des consommateurs le redoutent, alors que le gouvernement cherche à alléger les contraintes imposées en matière de publicité relative au crédit à la consommation et au crédit immobilier.

Dans le cadre d'un projet de loi très technique qui vise à combattre l'excès de normes pénalisant les entreprises, l'exécutif a soumis aux sénateurs deux mesures qui font polémiques. Celles-ci ont été supprimées du texte lors du vote en première lecture au Sénat le 7 novembre dernier, mais elles pourraient, croit savoir Le Parisien, être réintroduites à l'occasion de l'examen du projet de loi qui aura lieu à l'Assemblée nationale début 2019. L'UFC-Que Choisir dénonce déjà « un coup de rabot » sur des mesures de la loi Lagarde de 2010 encadrant la publicité pour les prêts personnels, les crédits à la consommation et les crédits renouvelables dans le cadre de la lutte contre le surendettement.

Des informations aux emprunteurs allégées

De quoi s'agit-il ? Selon l'article 1er du projet de loi, le gouvernement propose de supprimer l'obligation d'écrire en gros caractères, dans les messages publicitaires proposant des crédits à la consommation, la mention : « un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager ». Il s'agissait pourtant de sensibiliser l'usager, de l'alerter sur les dangers, avant la signature du contrat, comme le Fumer tue sur les paquets de cigarettes », précise Serge Maître, président de l'association française des Usagers des Banques (AFUB). « La loi Lagarde de 2010 a le mérite de faire de la pédagogie pour alerter les consommateurs lorsqu'ils s'engagent dans une démarche de crédit », ajoute-t-il.

En outre, le gouvernement propose de supprimer « l'encadré spécifique » dans lequel figurent « un certain nombre de mentions relatives au taux et aux échéances de remboursement du crédit » et qui est aujourd'hui en en-tête des publicités pour des crédits à la consommation envoyées par courrier ou email. Le projet de loi propose encore de ne pas obliger les annonceurs à indiquer, dans ces publicités, les informations suivantes : « délai de réflexion de dix jours, vente subordonnée à l'obtention du prêt, remboursement par le vendeur des sommes versées en cas de refus du prêt ».

« On n'a pas été consulté sur ce sujet. On est fortement opposé à ces coups de rabot alors que tout montre que depuis 2010 le marché du crédit à la consommation s'est assaini », souligne pour sa part Matthieu Robin, spécialiste du secteur financier à l'UFC-Que choisir, rappelant que l'an dernier, 181.123 dossiers de surendettement ont été déposés auprès de la Banque de France, soit un recul de près de 5% par rapport à 2016.

Un amendement sur les crédits renouvelables

De son côté, l'Afub met surtout en garde contre un amendement du rapporteur Olivier Cadic (centriste), qui a été introduit par les sénateurs dans le projet de loi du gouvernement. Cet amendement vise à « supprimer l'obligation faite au prêteur, en matière de crédit renouvelable, de procéder à une vérification complète de la solvabilité de l'emprunteur tous les trois ans ». « Les crédits renouvelables, c'est la porte ouverte au mal endettement pour les emprunteurs les plus vulnérables. Ce mécanisme avait au moins le mérite d'imposer des obligations de contrôle tous les trois ans » ; ajoute Serge Maître.

**

Macron : la cupidité n’a pas de limite !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« En Marche Arrière » : émanation dangereuse de matières putrides dégageant une odeur désagréable !
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Mar 20 Nov 2018 - 13:14

Ce système permettra d'endetter encore plus certains déjà en difficulté.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Sam 24 Nov 2018 - 16:05


Macron : l’étudiant précaire avec « 1000 euros par mois !

**
Communiqué de presse de Steeve Briois
Maire d’Hénin-Beaumont
Député français au Parlement européen
23 novembre 2018
(Source)


D’après les données publiées par la Caisse des dépôts, le mois d’octobre a été marqué par une accélération du mouvement de décollecte sur le Livret A. En effet, c’est le plus haut niveau de décollecte enregistré depuis trois ans avec environ 2 milliards d’euros en moins pour le seul mois d’octobre.

Malgré les éléments de langage du gouvernement, le pouvoir d’achat des Français a continué de s’effondrer depuis l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron. Comme nous le montrent les résultats d’une enquête BVA à la question « Diriez-vous qu’au sein de votre foyer vous avez des difficultés à boucler vos fins de mois ? », les Français répondent « oui » à une majorité écrasante de 63%. Et les chiffres atteignent des sommets chez les femmes et les ruraux (72%) et les moins de 35 ans (76%).
Ces chiffres sont très inquiétants.

Alors que le gouvernement d’Emmanuel Macron reste sourd face aux revendications du mouvement des gilets jaunes et s’apprête à augmenter diverses taxes, Steeve Briois demande le gel de toute hausse des taxes dans le pays.

**
Limitez les impôts à l'intérêt général, Rejoignez-Nous !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le sot a un grand avantage sur l'homme d'esprit : il est toujours content de lui-même !
(Napoléon Bonaparte)

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par gemini le Dim 25 Nov 2018 - 9:30

Bientôt la rue leur fera rendre gorge


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
dysneylandresort

Age : 30
Date de naissance : 06/06/1988
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : La fiscalité belge!
Humeur : LA FRANCE?...LE SEUL PAYS OU LE COMMUNISME A REUSSI!

Voici une declaration premonitoire! Bravo! C'est en route et plus en marche!!!!

Message par dysneylandresort le Lun 3 Déc 2018 - 19:51

@gemini a écrit:Bientôt la rue leur fera rendre gorge


Voici une déclaration prémonitoire! Bravo! C'est en route et plus en marche!!!!

Eclat Eclat Eclat

Contenu sponsorisé

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 11 Déc 2018 - 22:19