www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Partagez

ano

Date d'inscription : 22/05/2015

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mar 18 Juil 2017 - 7:34


Macron veut supprimer la taxe d'habitation, à terme il veut donc supprimer les communes ...

Macron veut supprimer les communes, d'évidence, il veut donc détruire le modèle Républicain !


**

Macron : le pervers-narcissique !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Trahison :
« atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation,
spécialement à son indépendance, à son intégrité et à sa sécurité. »

avatar
solimp

Age : 66
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par solimp le Mar 18 Juil 2017 - 13:24

Chaque fois qu'une taxe est supprimée une autre la remplace, depuis le temps on devrait le savoir.


***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mer 19 Juil 2017 - 8:04

Loi antiterroriste : un premier test pour Gérard Collomb

figaro, le 19 juillet 2017
(Source)


Ce texte défendu par le ministre de l'Intérieur, voté en première lecture par le Sénat, doit pérenniser certains outils de l'état d'urgence.

Pérenniser par la loi ordinaire un dispositif antiterroriste exorbitant du droit commun.
L'hôte de Beauvau est tenu par le temps: l'état d'urgence, reconduit six fois depuis les attentats de 2015, doit prendre fin en principe le 1er novembre prochain. Or la menace n'a pas disparu.
Ce projet de loi ne figurait pas dans la profession de foi du candidat Macron.
Qui promettait, lui, des centres de rétention adaptés pour les islamistes radicalisés.

La Haute Assemblée a adopté le texte dans la nuit de mardi à mercredi. L'ensemble de la droite sénatoriale LR et centriste, majoritaire, mais aussi les sénateurs En Marche et ceux du RDSE, à majorité PRG, soit 229 élus, ont voté pour.

Les députés s'en empareront dès septembre ou octobre. L'exécutif, il est vrai, a souhaité une procédure accélérée qui réduit le nombre de navettes entre les deux Assemblées. D'emblée, on est frappé par la taille modeste du projet: 10 articles tout au plus. Il faut dire que deux autres lois avaient été votées l'an dernier, présentées elles aussi comme des modèles d'équilibre, censés tourner la page de l'état d'urgence.

On y trouve quand même dans sa version d'origine une transposition de mesures de police administratives qui n'avaient pas vocation à durer: assignations à résidence au premier soupçon, perquisitions à toute heure et en tout lieu ou encore obligation pour tout suspect de terrorisme ou d'atteinte à la sûreté de l'État de livrer à la police ses contacts et ses identifiants, autant dire sa vie à l'heure des réseaux sociaux.

Mais les opposants ne désarment pas. La Ligue des droits de l'homme voit dans ce texte un risque de faire entrer le pays « durablement dans un régime d'exception ». Le Défenseur des droits, ancien garde des Sceaux RPR, Jacques Toubon, a parlé d'« une pilule empoisonnée ». Plus de 500 chercheurs et universitaires ont pétitionné contre « une régression de l'État de droit ».

Il ne manquait plus que la professeure de droit, Mireille Delmas-Marty, inspiratrice en son temps des lois Guigou sur la présomption d'innocence, tant fustigées par la police. Elle a déclaré lundi dernier dans Libération craindre l'avènement d'un « despotisme doux ».

Ce n'est pas que les « anti » loi Collomb succombent à une empathie soudaine pour les fous d'Allah. Mais plutôt qu'un point les chiffonne, au-delà même du cas des terroristes potentiels ou de leur mouvance: et si les mesures évoquées s'appliquaient aussi à la fronde sociale que ne manquera pas de susciter la future réforme Macron du Code du travail? Des policiers disent, en tout cas, attendre avec impatience ces nouveaux «outils» qui pourraient se révéler précieux pour dissuader les contestataires les plus durs.

**

Macron : la dictature « En Marche » !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Macron, c'est Erdogan dans ses travers et Judas dans ses valeurs !

navarre

Age : 79
Date de naissance : 08/09/1939
Vierge Date d'inscription : 18/07/2015
Passion : bridge

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par navarre le Mer 19 Juil 2017 - 8:33

les nouveaux députés en marche...où Macron est venu leur faire la morale dans leur réunion avec Ferrand...
comme s'ikls n'étaient ni majeurs, ni mariés, ni vaccinés.... vraiment se prendre en maître d'école dans une
classe d'élus !!!!

assujetir ....assujetir...assujetir....le maître mot....comme la future" Loi travail" qui assujetira les salariés aux
grandes finances...
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mer 19 Juil 2017 - 11:45


Démission du général Pierre de Villiers :
Les Armées perdent un défenseur acharné


Communiqué de presse de Marine Le Pen
19 juillet 2017
(Source)


La démission du Chef d’Etat-Major des armées, le général Pierre de Villiers, est une très mauvaise nouvelle pour les armées françaises qui perdent un homme d’une valeur inestimable qui s’est toujours attaché à défendre ses troupes, sans jamais manquer à ses obligations et gardant toujours à l’esprit l’intérêt supérieur du pays et de sa sécurité.

Cette démission illustre les dérives très graves et les limites très inquiétantes de Monsieur Macron, aussi bien dans son attitude que dans sa politique. Humilier devant ses troupes un homme comme le général de Villiers n’est pas digne d’un vrai chef des Armées. Sabrer dans le budget de la Défense, au mépris de sa propre parole et des dangers du monde, n’est pas digne d’un chef d’Etat lucide et responsable.

La démission du Chef d’Etat-Major des armées, événement rarissime, doit alerter l’ensemble des Français sur les risques que la politique de Monsieur Macron fait peser sur notre sécurité et la défense de nos intérêts vitaux.

Le Front National continuera à se battre pour que les Armées françaises disposent d’un budget équivalent à au moins 2% du PIB, puis tende vers les 3%, soit le minimum que la Nation leur doit.

**

Macron : le pervers-narcissique !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Macron, c'est Erdogan dans ses travers et Judas dans ses valeurs !

avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par CoqGaulois le Mer 19 Juil 2017 - 12:24

Il n'y a pas que les armées qui perdent un défenseur acharné c'est la France entière qui le perd !
Macron est minable une fois de plus et trahit ses promesses une fois de plus car quand on mène campagne en annonçant augmenter le budget de l'armée et que dès le premier budget on le réduit ça commence très très mal et ça ne" peut que mal finir.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________

Solaris

Age : 38
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par Solaris le Mer 19 Juil 2017 - 12:51

@ano a écrit:
« C'est bien la France qui organisa » la rafle du Vél' d'Hiv', déclare Emmanuel Macron.

Hier, Oradour-sur-Glane, aujourd’hui Vél' d'Hiv' …

Il y a beaucoup d’anachronisme et de négatif dans sa tête ... Chassez le naturel, il revient au galop !

**

Macron : le pervers-narcissique !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comme les hommes aiment la justice quand ils jugent les crimes d'autrefois !
(Armand Salacrou)



On va suivre sa logique, La France est responsable de la rafle du Vel d'Hiv , donc le Général De Gaulle, Jean Moulin, les Justes, les résistants, qui sont aussi la France, sont responsables de la rafle ? Seul l'État français de l'époque et les participants sont responsables, pas la France et son peuple. Mais sa stratégie est claire, démanteler l'idée de France, pour faire de notre pays un État sans âme, immigrationniste, totalement lié à la finance.
avatar
calimero

Age : 77
Date de naissance : 07/09/1941
Localisation : entre Cognac et Pineau
Vierge Date d'inscription : 16/10/2013
Passion : aviation

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par calimero le Mer 19 Juil 2017 - 13:09

Mais bon sang ! Maintenant raisonnez en européen et non plus en nationaliste...
La France devient petit à petit une province européenne.
Elle perd progressivement sa souveraineté.
Elle est dirigée par un européiste convaincu entièrement soumis aux exigences européennes.
Ce sont les français qui ont placé ce chef à la tête du pays et qui lui ont confirmé tous les pouvoirs.
Toutes les actions seront orientées dans la même direction, suivre les ordres et appliquer les lois de l'europe.
Après les régions ce sont les communes qui vont disparaitre, comme le drapeau, l'armée, les langues régionales et bientôt la langue nationale.


***************************************************************************************
C'est vraiment pas juste...
avatar
Chevalier du Temple

Age : 73
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par Chevalier du Temple le Mer 19 Juil 2017 - 13:49

La France est responsable de la rafle du Vel d'Hiv ? Il serait grand temps de rappeler au petit moraliste de chez Rothschild, que nous pourrions également affirmer que la gauche qui a voté les pleins pouvoirs à Pétain, a une très importante part de responsabilité dans cette tragédie. Il me semble incroyable que les merdias aux ordres dénoncent le facisme de droite alors que la gauchosphère de Vichy était anti-sémite et pro-nazie. Pierre Laval, ce n'était peut-être pas un socialiste ? La vérité c'est que la gauche a largement collaboré avec l'Allemagne nazie, mais là, bien sûr, aucune diabolisation de la presse à l'égard des socialo-collabos. Des socialistes qui faisaient partie du gouvernement de Vichy ont en effet soutenu et collaboré avec les nazis. Quand on pense aux efforts déployés par la presse manipulatrice pour diaboliser le Front National sur ce terrible épisode du Vel d'Hiv alors que tant de socialistes s'étaient mis au service de l'Allemagne hitlérienne
avatar
dysneylandresort

Age : 30
Date de naissance : 06/06/1988
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : La fiscalité belge!
Humeur : LA FRANCE?...LE SEUL PAYS OU LE COMMUNISME A REUSSI!

La confiance doit etre donnée aux électeurs!

Message par dysneylandresort le Mer 19 Juil 2017 - 18:05

@MARINICE a écrit:Superbe propagande droitarde de merde caricaturale.
Après, que la politique de Macron séduisent les gens de droite, ça n'étonnera personne. Je lis de plus en plus de frontistes, souvent des vieux évidement, qui commencent à retourner leur veste et soutiennent Macron car il répond à leurs vieilles obsessions comme celles sur les fonctionnaires.


Ça ne risque pas, je pense que les papys FN ont été à l' école Le Pen père et qu'ils détestent les politiciens de l' UMPS clonée en LREM!
Par contre, il me vient à l' idée que si des millions de voix ont fait défaut au deuxième tour , c'est parce qu'on a fait la comparaison avec merluchon et marine en traitant cette dernière de marxiste de droite: même programme révolutionnaire, même fiscalité!
Les classes moyennes ont eu peur pour leurs économies et la régression induite par Bruxelles si on voulait faire le Frexit.
Il est évident que tous nos préteurs pour la dette essayeront de nous pénaliser si on sortait de l' Europe et si on essayait de réduire notre dette: cherchez pourquoi?
Parce que, pour eux, c'est un placement à long terme qui rapporte , il rapporte tellement qu'ils nous prêtent pour l' instant à taux zéro voir négatif, mais je dis bien pour l' instant!
Pour ne pas affoler l’électorat en déshérence de Fillon et les UPMRPR qui seraient tentés par le FN, il faut les mettre en confiance et ne pas asséner des coups de matraque comme la sortie de l' Europe ou la conservation de l' euro après avoir fait campagne en prônant sa disparition ou une fiscalité néo socialiste?
Une cohérence et stabilité élémentaire dans le projet a manqué dans la campagne : il fallait rester sur sa position et avoir une position donnant confiance. Marine a couru après merluchon qui montait, puis au deuxième tour a changé d' avis après l 'élimination de ce dernier!
Mais on fera mieux la prochaine fois qui n'est peut être pas dans cinq ans au train où vont les choses!
Attirez les voix des électeurs PR cocufies par Macron!

hello hello hello
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Jeu 20 Juil 2017 - 11:45


Énergie : l'arnaque européenne et la soumission du gouvernement


Communiqué de presse de Florian Philippot
Vice-président du Front National
20 juillet 2017
(Source)


Nicolas Hulot a annoncé avant-hier deux décisions imposées par l’Union européenne qui vont considérablement nuire aux Français.

D’abord, la fin des tarifs réglementés dans le gaz, au nom de la sacro-sainte concurrence voulue par Bruxelles. L’introduction de la concurrence dans le secteur de l’énergie a été présentée aux Français comme un gage de service optimal et de prix bas. C’est évidemment l’inverse qui s’est produit : les prix explosent, les arnaques se multiplient, les citoyens sont désorientés. Alors que la précarité énergétique devrait être une priorité absolue pour préserver le pouvoir d’achat de nos concitoyens et protéger notre environnement, le gouvernement se soumet aux injonctions ultra-libérales venues de Bruxelles aux dépens des Français.

L’autre décision, c’est la scandaleuse privatisation des barrages hydroélectriques. Elle est aberrante pour deux raisons : la première, c’est que les barrages sont bien gérés et la concurrence n’améliorera rien. La seconde, c’est qu’un barrage représente un danger important si jamais il est mal entretenu. La France se souvient encore du drame de Malpasset et de ses 423 victimes, le 2 décembre 1959. Pour éviter une autre catastrophe de ce genre, il est indispensable que la sécurité soit une priorité dans la gestion des barrages, avant la recherche du profit maximal. Or, le secteur privé est par nature enclin à chercher le plus grand profit possible. C’est à la puissance publique d’assurer son rôle et de garantir la sécurité absolue des citoyens. Encore une fois, on va dépouiller le peuple du patrimoine qu’il a construit pour enrichir des entreprises privées qui auront à cœur de bien rémunérer leurs actionnaires et non de bien servir les Français.

L’Union européenne continue à imposer ses dogmes sans rencontrer aucune résistance de la part du gouvernement ou du président de la République. Nous voulons que la France retrouve la maîtrise de son secteur énergétique et investisse pour les générations à venir de façon responsable et intelligente, en privilégiant le bien commun et le service public.

**

Macron : Arnaque ultralibérale & Soumission !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Trahison :
« atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation,
spécialement à son indépendance, à son intégrité et à sa sécurité. »



avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Ven 21 Juil 2017 - 16:00


Macron a lâché ses « chiens » contre l'ancien chef d'état-major des armées.
Ce petit vendeur d'aspirateur persiste dans sa tentative d'humiliation.

En effet, « Christophe Castagnette », porte-parole du gouvernement, « n'a pas gâché ses mots » contre le général Pierre de Villiers ancien chef d'état-major des armées (Cema), qu'il a accusé d'avoir « été déloyal dans sa communication » ...

C'est quand même un comble de la part d'un type qui est « déloyal dans sa communication » avec tous les Français plusieurs fois par semaine !!!


**

Macron : le pervers-narcissique !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La science la plus difficile est de désapprendre le mal !
(Fénelon)


avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Dim 23 Juil 2017 - 18:58


Va-t-on regretter la taxe d'habitation ?

figaro, le 20 juillet 2017
(Source)


André Touboul s'interroge sur l'utilité de la suppression de la taxe d'habitation annoncée par Emmanuel Macron. Pour lui cette suppression, « justifiée par des motifs politiques opportunistes », est « une régression démocratique ».

André Touboul est avocat au barreau des Hauts de Seine et co-auteur du livre Les Cinq Mille, Fortune et faillite de l'élite française (Le Cherche Midi, 2014)

C'était un engagement de campagne, cette sorte de parole qui s'envole au vent des réalités du pouvoir. Mais, c'était avant. Avant Macron. La suppression de la taxe d'habitation, puisqu'il faut l'appeler par son nom sera chose faite. Doit-on s'en réjouir?

Supprimer un impôt est toujours populaire auprès de ceux qui le supportent. Il est malaisé de s'opposer au tropisme de ce qui peut se révéler un miroir aux alouettes, en particulier en ces temps de matraquage fiscal, où tout adoucissement paraît bon à prendre. Il est encore plus délicat de critiquer une exonération que l'on dit destinée à ceux qui ont le plus de difficulté à joindre le deux bouts. Néanmoins s'agissant de la taxe d'habitation, l'importance des réserves suscitées par la mesure exige de passer outre ces préventions.

Aucun impôt n'est agréable, tous sont plus ou moins injustes ou vécus comme tels, mais il serait absurde de négliger l'importance du consentement à l'impôt qui est l'un des articles déterminants du contrat social. Tous les impôts ne sont pas sans vertus autres que comptables. La taxe d'habitation est de ces contributions privilégiées dont on voit le mieux la contrepartie.

Sa suppression partielle, au delà des questions qu'elle pose au regard de l'égalité devant l'impôt, est en réalité justifiée par des motifs politiques opportunistes, et l'on doit lui reprocher d'être tout à la fois une régression démocratique, un contresens culturel et une illusion économique.

Sur la foi des annonces faites, la taxe serait supprimée pour 80 % des ménages alors qu'aujourd'hui 85 % la paient.

Sur la foi des annonces faites, la taxe serait supprimée pour 80 % des ménages alors qu'aujourd'hui 85 % la paient. L'argument de solidarité envers les plus démunis n'est dès lors pas recevable, et il restera à démontrer pour ce qui en subsistera la constitutionnalité d'une taxe affectée à un service public dont la charge ne pèse que sur certains. Ce mécanisme n'étant pas assimilable à l'exonération pour insuffisance de ressources ou à l'application d'un barème, il faudra tout le savoir faire des caciques de Bercy pour éviter la censure du Conseil Constitutionnel qui pourrait se montrer d'autant plus sourcilleux que les Communes y sont farouchement opposées.

C'est, en effet, une promesse de don du telethon électoral faite malgré elles avec leurs ressources propres.

Il y avait d'autres moyens d'annoncer des largesses fiscales, mais taxe résidentielle est la plus répandue des contributions, et en cela la plus en évidence. En outre, son abolition participe d'une reprise en main des collectivités qui en dépendent par le contrôle de leur porte-monnaie.

Assuré de maîtriser l'exécutif civil et militaire ainsi que le législateur de l'Assemblée Nationale, il reste au Président à investir le Sénat, indispensable pour mener à bien ses réformes constitutionnelles, car il est illusoire de compter sur le référendum, instrument auquel il ne faut, ces derniers temps, recourir qu'en tremblant.

Or le Sénat se prend par son corps électoral qui est le peuple des collectivités locales. La moitié de la Haute Assemblée doit être renouvelée au mois de septembre. Le temps presse. On maniera donc le bâton pour laisser espérer la carotte à ceux qui seront assez avisés pour se mettre « en marche » dans la bonne direction. Le duo Philippe/Macron a écrit et déjà joué sa partition, au Premier Ministre les mauvaises nouvelles, pour le Président le « donnant -donnant », les sourires et les baumes apaisants à la Conférence nationale des territoires. Le pari est néanmoins risqué car rien ne garantit que les conseillers municipaux ne se rebifferont pas. Il est vrai que le Président Macron n'envisage pas l'échec. À moins de considérer ses années de banque d'affaire comme une traversée du désert, il n'a pas connu cette étape que l'on dit essentielle dans la formation du caractère.

La manœuvre se réalise au prix d'une re-centralisation jacobine, qui est vécue comme une régression démocratique.

Cependant, la manœuvre se réalise au prix d'une régression démocratique. La critique de fond que mérite cette mesure est qu'elle instaure un nouveau champ de gratuité. Habiter ne coûte rien. Le lien du citoyen avec sa Commune passe principalement par un rapport monétaire. En supprimant la taxe d'habitation, on détruit la correspondance entre les services et aménagements collectifs et leur coût. Certes, il restera la taxe d'habitation des riches, si le Conseil Constitutionnel le permet. Ils seront qu'on le veuille ou non les plus légitimes à juger la gestion communale pour laquelle ils paraîtront les seuls à payer. Quant à l'impôt foncier dont il serait surprenant qu'il ne subisse quelques majorations subséquentes, il ne concerne que les propriétaires qui ne participent pas toujours à la vie locale.

Sans réelle représentativité fiscale, les Conseils Municipaux se réduiront vite à des assemblées grincheuses de cigales au chant plaintif déplorant la pingrerie des dotations étatiques.

La démocratie commence par le vote de l'impôt, elle se poursuit avec le choix des dépenses et se parachève par le contrôle de la dépense. Le lien entre ces actes est majeur. Supprimer la première étape est un mauvais coup porté à la démocratie locale.

Si les maires sont les derniers politiques à bénéficier de quelque crédit auprès des Français, cela tient à la proximité physique, mais aussi à ce rapport direct avec la personne à qui l'on confie son argent pour qu'il en fasse bon usage.

On ne réconciliera pas les citoyens avec l'impôt en le rendant invisible, en le dissimulant dans le prix comme le fait la TVA ou dans les rémunérations par le prélèvement à la source, mais en leur apportant la démonstration que leur effort est bien utilisé... Qu'il existe en quelque sorte un acceptable rapport qualité/prix.

Sous couvert de modernité, la gratuité de la résidence, plus encore que l'absence de participation de tous au train de vie de l'Etat par l'impôt sur le revenu, est en outre un contresens culturel.

Ce qui n'a pas de prix, n'a pas de valeur. On ne peut déplorer le manque de civisme, en appeler au comportement citoyen et tout uniment effacer le lien entre les charges de copropriété et le respect des parties communes.

Rien n'est plus onéreux que le gratuit. Par sa séduisante gratuité, internet s'est emparé de nos vies et de nos économies, il a bouleversé le commerce, enrichi quelques uns mais aussi ruiné beaucoup. Contrairement aux apparences le web n'est pas gratuit, on le paie dans chaque produit acheté. La suppression du tiers payant dévalorise le statut social du médecin, à terme porte atteinte à la qualité de la médecine, et ne peut qu'aggraver le besoin de financement de la santé. Le médicament gratuit est-il aussi efficace que celui que l'on paye?

La gratuité dans les transports coûte si cher en entretien que la lutte contre la resquille est devenue une obsession. La gratuité, ou du moins son illusion est une arme de destruction massive de la création culturelle. Elle est le fait de pirates. Elle n'est pas pour rien dans le développement des théories complotistes et autres fake news, abolissant la distinction entre médias sérieux qui ont un coût et les fariboles qui ne coûtent rien à produire et à diffuser. Le mal est si profond que tout ceux qui veulent continuer d'exister doivent aller sur le Net et en passer par la gratuité, au moins temporaire ou limitée.

Or, le monde d'aujourd'hui, celui dans lequel on vit et qui se profile aussi loin que porte l'horizon est celui de la concurrence et du juste prix.

Une fois dissipé le mirage du tout gratuit, il faudra bien revenir à une sincérité économique que les démagogues ont tendance à occulter.

Une fois dissipé le mirage du tout gratuit qui, de fait, a toujours un coût d'autant plus important qu'il est dissimulé, il faudra bien revenir à une sincérité économique que les démagogues ont tendance à occulter. Gageons que les taxes d'habitation supprimées renaîtront un jour, et peut-être sous une forme volontaire de groupes de citoyens qui acceptent de payer pour améliorer leur cadre de vie, leur sécurité, leurs services de proximité. Un effet peut en cacher un autre, derrière la largesse sociale on devine le retour à un service collectif réservé aux plus aisés.

Les vertus économiques enfin de la suppression de cette taxe sont largement surestimés. En fait de gaspillage, les Communes sont des exemples de bonne gestion comparées aux grandes agglomérations, aux Conseils départementaux, aux Régions et à l'Etat. On ne peut pas dire non plus que ce geste fiscal sera un coup de pouce à la croissance. En effet, il augmenterait sans doute le pouvoir d'achat des ex-contribuables si « en même temps » il n'était prévu d'augmenter la Contribution Sociale Généralisée. Coup nul, ou marché de dupes ?

En toute hypothèse, inciter à la consommation pour stimuler l'économie par l'effet d'annonce est illusoire. Ce sabre de bois est maintenant émoussé, car les ménages ont peu de réserves et échaudés qu'ils sont, ils ne croient plus en la matière aux belles paroles des langues fourchues de ceux qui reprennent d'une main sans vraiment donner de l'autre. À supposer, enfin, qu'au bout du compte il y ait tout de même un gain réel de pouvoir d'achat, il n'est pas établi qu'il profite aux entreprises et à l'emploi plus qu'aux importations. Une fois encore, les calculs purement macroéconomiques qui sont les seuls que reconnaissent nos élites financières peuvent montrer leurs limites.

Toutes les promesses ne sont pas bonnes à tenir, même celles de campagne.

**

Macron : l'incompétence au pouvoir !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Même quand j'aurai un pied dans la tombe, j'aurai l'autre dans le derrière de ce voyou !
(Georges Clémenceau)

avatar
Invité
Invité

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par Invité le Dim 23 Juil 2017 - 21:10

Ano vous ne pourriez pas faire plus court, simplement pour dire que si la taxe d'habitation est supprimée, c'est
la taxe foncière entre autre, les taxes des communautés de communes, région etc... qui vont fortement augmenter.

 En synthétisant : Ce que l'état lâche d'une main il le reprend de l'autre. C'est le principe des vases communicants,
sauf que c'est plutôt le tonneau des Danaïdes.
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Jeu 27 Juil 2017 - 10:24


Mercredi, le ministre de l'austérité « Bruno La Mare » avait affirmé que l'État pourrait « exercer son droit de préemption » en rachetant « les parts » que le groupe Fincantieri doit acquérir dans STX.
Cela revient à dire : « On va nationaliser STX, et si l’Europe fédérale n’est pas d’accord, on sortira de l’Europe fédérale » !

Mais qui va croire ça !!!
Lorsque l’on est fédéraliste ça s’appelle juste « réaffirmer les intérêts de la France avant de les trahir ! »

Encore mieux, la déclaration de M. « Castagnette » : « C'est comme dans la diplomatie, il faut avoir quelques armes et montrer qu'on a quelques armes. Ça permet de négocier au mieux » …

C’est du jamais vu comme niveau d’incompétence : le mec bluff et dit qu’il bluff !


**

Macron : Catastrophe Économique et Casse Sociale !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Trahison :
« atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation,
spécialement à son indépendance, à son intégrité et à sa sécurité. »
avatar
l'Apôtre

Age : 54
Date de naissance : 25/07/1964
Localisation : PICARDIE
Lion Date d'inscription : 24/01/2015
Passion : l'amour

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par l'Apôtre le Jeu 27 Juil 2017 - 16:20

@ano a écrit:[size=13]
Mercredi, le ministre de l'austérité « Bruno La Mare » avait affirmé que l'État pourrait « exercer son droit de préemption » en rachetant « les parts » que le groupe Fincantieri doit acquérir dans STX.
Cela revient à dire : « On va nationaliser STX, et si l’Europe fédérale n’est pas d’accord, on sortira de l’Europe fédérale » !



Very Happy tiens ,ça ne rappelle Whirlpool,ou macron avait dire qu'il ne pouvait pas nationaliser l'usine
Marine avait encore raison pour la "nationalisation temporaire"

Very Happy mais bon ,on va voire ce que que va dire l'UE de cette "nationalisation temporaire"

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Jeu 27 Juil 2017 - 17:03


Nationalisation de STX France :
Une décision bienvenue mais restons vigilants


Communiqué de presse du Front National
27 juillet 2017
(Source)


Le Front National salue la décision du gouvernement de nationaliser les chantiers de Saint-Nazaire, conformément à ce que nous réclamions depuis des années, au nom de la préservation des intérêts stratégiques et industriels de la France.

Depuis 2006, les chantiers de Saint-Nazaire ont en effet été victimes du manque de vision stratégique de l’Etat, passant entre les mains d’actionnaires étrangers (norvégiens puis coréens), manifestement instables et peu fiables. Aujourd’hui, le danger était que les chantiers passent sous le contrôle de leur principal concurrent italien, le groupe Fincantieri, aux intentions potentiellement hostiles. Dans ce contexte, la nationalisation des chantiers, qu’elle soit temporaire ou non, apparaissait comme la seule décision pertinente pour protéger nos intérêts nationaux et préserver les savoir-faire et l’emploi.

La France a besoin d’un État stratège, avec une vision claire, capable d’agir pour protéger mais aussi développer notre industrie, dans tous les domaines.

Nous espérons à présent que cette décision du gouvernement ne sera pas retoquée par la Commission européenne et que l’Etat assumera jusqu’au bout ses responsabilités, sans dérobade ni faux semblant.

**

Retrouvez réellement un état stratège, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La monnaie fédérale dépend d'intérêt étrangers et survit au détriment de l'emploi des Français !



avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mar 1 Aoû 2017 - 11:17


Les services de la SNCF ont identifié l'origine de la panne de signalisation et le trafic reprend doucement ce mardi matin à la gare Paris-Montparnasse, après deux jours de perturbations en plein milieu du « grandiose » chassé-croisé des vacances d'été.

Sautant sur tout ce qui bouge, Benjamin « Le Veaux-gris », secrétaire d'État auprès du ministre de l’austérité, en vierge effarouché qui parle pour ne rien dire, a dénoncé une situation « inconcevable » et « inacceptable ».

Ce problème technique en serait très certainement resté là si l'extrême médiocrité ne s'était invité ...

**
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Lun 7 Aoû 2017 - 10:56

Loi de moralisation: bienvenue à la police du langage

causeur, le 4 août 2017
(Source)


On pourrait croire que la loi de « moralisation de la vie politique » s’adresse à la troupe des élus supposés adorateurs du veau d’or. Trop simple puisque pour l’essentiel ce projet de loi ne fait que reprendre, en les enrichissant de nouveaux interdits et limitations que nous n’exposerons pas ici, la plupart des énoncés et principes du Livre IV du code pénal intitulé : « Des crimes et délits contre la Nation, l’État et la paix publique ».

Que l’on dispense, par ailleurs, les candidats aux diverses fonctions publiques d’avoir un casier judiciaire vierge est une suppression qui fait figure de « détail », la virginité étant pour nos apprentis législateurs une chose aussi fragile et incertaine que l’hymen. Cette suppression de l’ancienne marque au fer rouge comme de toute mention et atteinte corporelle serait peut-être à mettre au crédit des députés si elle ne s’ouvrait sur la gueule béante d’une police du langage.

Des paroles ou des actes ?

Les députés LREM ont en effet voté un amendement à l’article 1 du projet de loi de « moralisation de la vie politique » qui prévoit une « peine complémentaire obligatoire d’inéligibilité » en cas « de manquement à la probité ». Cette « probité » inédite et extensive impliquerait « les faits de discrimination, injure ou diffamation publique, provocation à la haine raciale, sexiste ou à raison de l’orientation sexuelle. » Il s’agit d’une hyper subjectivation de la « probité » telle que cette dernière était prise en compte et nommée par le code pénal sous l’intitulé « Des manquements au devoir de probité » (Livre IV, Titre III, Chapitre II, Section III).

Pour résumer :
§ 1- De la Concussion.
§2-De la corruption passive et du trafic d’influence.
§3- De la prise illégale d’intérêts.
§4- Des atteintes à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats dans les marchés publics et les délégations de service public.
§5- De la soustraction et du détournement de biens.

On voit qu’il s’agit pour le code pénal de sanctionner des actes et non des paroles, fussent-elles répréhensibles ou insultantes.

Le crime de langage au sommet de la hiérarchie des faits répréhensibles

Pour mémoire et bien marquer que la sanction des malhonnêtetés manifestes n’est pas une chose nouvelle, signalons 241 condamnations en 2014 pour « manquements à la probité » selon le rapport du Service central de prévention de la corruption (SCPC), remplacé en 2017 par la nouvelle Agence nationale anticorruption.

Sur ces condamnations, 46% le furent pour corruption, 11% pour trafic d’influence, 14% pour prise illégale d’intérêt, 6% pour favoritisme. On est alors en droit de s’interroger sur la nature de ce supplément d’âme visé par cet amendement à l’article 1 du projet de loi.

La réponse est inquiétante : la criminalisation du langage devient la référence dominante dans l’ordre des faits répréhensibles. Voilà qui devrait intéresser Mme Agnès Roblot-Troizier qui vient d’être nommée déontologue à l’Assemblée nationale. Le mot devient le premier coupable lorsqu’il désigne la chose, la religion, l’homosexualité, le sexe, la personne. Anticipation d’une situation orwellienne comme le craint Mathieu Bock-Côté dans un récent article du Figaro.

L’ABC du totalitarisme

Sous son air bien-pensant, trop bien-pensant, cet amendement inaugure officiellement un processus d’exclusion des termes ne correspondant pas à la pensée correcte du moment. Un précédent tragique devrait nous mettre en garde contre ce genre de dérive, même en démocratie. C’est celui décrit par Victor Klemperer dans LTI, la langue du IIIe Reich, où l’officialisation autoritaire du déni de réalité vise à remplacer les mots de la pensée qui désignent l’évidence des faits par des périphrases ou d’autres mots qui masquent la véritable nature de ces faits. Soumis à ces interdits de penser la pression psychologique est si forte qu’elle atteint ce qu’il y a de plus intime; elle va jusqu’à censurer les pensées du rêve.

Ne pas pouvoir nommer autrement que par ce qui est convenu est l’ABC du totalitarisme, dont la marque longtemps indélébile procède de la dictature du langage.
Aujourd’hui, alors que le pouvoir cherche pathétiquement « jupitériennement » ses marques, nous assistons au retournement de l’esprit soixante-huitard, la grande révolte contre le père et les pères porteurs d’interdictions valant limites culturelles et sociales. A la libération sexuelle succède l’hyperbole LGBT, jusqu’à finalement exclure la désignation du sexe d’un langage devenu « transgenre ». A la critique des phénomènes politiques, sociaux et idéologiques succèdent les grimaces du silence convenu.

**

Macron : le voleur de démocratie !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On pense avec précipitation et on s'exprime avec soin, avec étude, avec effort.
C'est un défaut du siècle !

(Joseph Joubert)
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mar 8 Aoû 2017 - 22:58

Suite à la controverse née de l'évocation d'un statut pour la première dame, « Crépuscule Mouton » (Aurore Bergé) la porte-parole des députés macronistes a déclarer :

« Je ne pense pas qu'on se soit montrés brouillon »,
« C'est peut-être le rôle de la majorité de communiquer plus et mieux » ...


Bref, elle est complètement perdue !

**

Macron : l'incompétence au pouvoir !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'affliction ne guérit pas le mal !
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Lun 14 Aoû 2017 - 8:32

« Les gens sont fiers que Macron soit à Marseille » (Tapie)

figaro, le 14 août 2017
(Source)


Nous l'avons appris au cours du week-end : le chef de l'État Emmanuel Macron passe ses vacances à Marseille avec son épouse Brigitte. Il a été vu en train de faire son footing sur la plage du Prado, un maillot de l'OM sur le dos.

Ce matin dans Le Parisien, Bernard Tapie, ancien président de l'OM, indique que les Marseillais « sont fiers que Macron soit à Marseille, et ce quelle que soit leur couleur politique. »

**

Macron, c'est Tapie président de la ripoublique !


Dès la rentrée, Macron réservera aux Français des formations « trottinette » !
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mar 15 Aoû 2017 - 15:59


Macron porte plainte contre un photographe pour « harcèlement »

figaro, afp, le 15 août 2017
(Source)


Emmanuel Macron a porté plainte pour « harcèlement et tentative d'atteinte à la vie privée » contre un photographe de presse qui le suivait sur son lieu de vacances, a-t-on appris mardi auprès de l'Elysée. Le chef de l'État est actuellement en vacances à Marseille en compagnie de son épouse Brigitte.

« De temps en temps, il sort (...) et ce photographe journaliste l'a suivi à plusieurs reprises à moto. La sécurité lui a demandé à plusieurs reprises de ne pas le faire, il a continué, parfois à ses risques et périls », indique le service de communication de l'Elysée.

Dimanche, le photographe s'est introduit « sur la propriété privée » où résident le chef de l'État et son épouse Brigitte, « ce qui a conduit à un dépôt de plainte », a-t-on précisé, confirmant une information de VSD. La plainte a été déposée « au nom du président », souligne-t-on.

D'après VSD, le photographe a été retenu environ six heures en garde à vue dimanche dans un commissariat de Marseille. Selon une source policière à Marseille, il se trouvait à l'entrée du parc Talabot lors de son interpellation et a été relâché à l'issue des vérifications d'usage.

L'Élysée a en revanche démenti toute pression sur des équipes de télévision postées devant la maison qu'occupe le couple Macron. « Ce n'est pas du tout notre manière de travailler », souligne-t-on.

**

Macron : le pervers-narcissique !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les cons, ça osent tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît !
(Michel Audiard)

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Ven 25 Aoû 2017 - 18:58


En visite en Roumanie, « l’état de chef » Macron prétends réformer l’Europe (détachement des travailleurs) et « en même temps » a jugé que « la France n'est pas réformable ».

Une très forte incohérence qui n'a pas manqué de susciter de très faibles critiques.

Ce petit vendeur d'aspirateur ultralibéral n'a toujours pas compris que la France avait une histoire et une colonne vertébrale ! Quelle incompétence !!!


**

Macron : Couacs, Amateurisme et Chaos !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle !



avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Sam 26 Aoû 2017 - 7:58


Macron change de stratégie de communication après seulement 3 mois de présidence …

Si ça, c’est pas du tâtonnement ! …

De toute façon, les conseillers en communication de « Macreux » ne décollent plus de la page 1 des « théories obscures ».

C’est tellement gros que cela devrait même servir de « cas d’école » dans les « universités de tâtonnement ».


**

L'ultralibéralisme : la déviance des incompétents !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle !





avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mar 29 Aoû 2017 - 14:03

Emmanuel « Macreux » nomme le journaleux Bruno Roger-Petit comme porte-parole à l'Élysée ...

Cela explique les partis-pris aveugles et les propos extravagants de Roger-Petit depuis des mois !

De toute façon, il n'était plus crédible ...


**
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mer 30 Aoû 2017 - 18:48


Pendant des mois, « Macreux » a bassiné et embué l'opinion publique avec l'expression : « et en même temps » !
C'est grâce à cette manipulation, ce petit vendeur d'aspirateur est devenu « Méprisant de la République ».

À peine arriver au pouvoir, et après avoir essayé de fuir ses promesses en accusant ses prédécesseurs (en oubliant qu'il en était), il a annoncé un décalage calendrier.
Si on résume sa pensée - qui se sait très simpliste - : « dès maintenant, je vous fais les fonds de poche mais je vous promets de vous rendre cet argent dès que possible ».
C’est une arnaque d’une bassesse, mais d’une bassesse …

Après le « et en même temps », on devrait avaler le « on ne peut pas tout faire … en même temps ».

Pas question !


**

Macron : la machine a broyer est « En Marche » !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Macron, c'est comme les décors de cinéma : une belle façade et rien derrière !

Contenu sponsorisé

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 11 Déc 2018 - 22:20