www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Partagez

ano

Date d'inscription : 22/05/2015

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par ano le Mer 25 Juil 2018 - 15:24

Benjamin-Blaise dit « Gris-veaux » alias « tête de gland » est un ancien militant du parti socialiste et un ancien collaborateur de Dominique Strauss-Kahn. « Tête de gland » est passé, sans vergogne, du soutien d’un agresseur de femmes au soutien d’un gérontophile … (Bonjour la moralité !)
Voilà pour répondre à ses pulsions concernant les gamelles et la soupe. Sa seule légitimité ne sera jamais que les courbettes et la totale soumission.

Aujourd’hui, au sujet de l'affaire Benalla, il prétend que les leçons seront tirées à la rentrée.
Quel sarcasme, les cons ça osent tout !
Fendons-nous de quelques réponses a ce blabla macroniais : « aucun Français ne va croire cela », « arrêter de prendre les Français pour des cons », « tomber les masques et assumer de ne pas être républicain », …

Ces petits copains macroniais ont même été jusqu’à dire que certains membres de l’opposition avaient des comportements « indignes » et mettaient en danger la république …
Mais c’est eux qui remettent en cause nos institutions leur projet « satanique » de réforme constitutionnelle.
C’est eux qui marche sur tous ceux qui s’opposent à eux depuis plus d’un an.
C’est eux encore qui accordent des privilèges exorbitant à de soi-disant simples bagagistes …
Etc.
Etc.

C’est bien la preuve qu’ils « marchent sur la tête » et ont le cerveau, pour le moins, « rétroversé » !!!

**
avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par CoqGaulois le Mer 25 Juil 2018 - 17:27

Nouveau scandale ou plutôt… suite… Benalla a touché l'intégralité de son salaire malgré sa mise à pied. La sanction a donc été de 15 jours de vacances aux frais du contribuable. 
Macron est décidément impitoyable avec les traitres!


Source:
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/mis-à-pied-en-mai-benalla-a-touché-intégralement-son-salaire/ar-BBL2yID?ocid=spartandhp


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________

navarre

Age : 79
Date de naissance : 08/09/1939
Vierge Date d'inscription : 18/07/2015
Passion : bridge

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par navarre le Mer 25 Juil 2018 - 20:56


Macron n'a aucune stature de président...

Regardez-le faire le coq devant la majorité parlementaire, son milieu acquis

Regardez-le se pavaner dans les Pyrénées aujourdh'ui ....là où sa grand'mère a dû lui donner des sucettes dans
son enfance .....c'est un minus mais vraiment minus président ...


Comment ne pas s'expliquer devant tous les FRANCAIS, même ceux qui se sont abstenus de voter
car l'abstention a bien été là....des élections sont à venir ...toute l'opposition a fait du bon travail..
j'ai suivi personnellement toutes les séances depuis 3 jours aussi bien au Sénat qu'à l'assemblée nationale
.. je sais pour où iront mes futurs bulletins de vote....je sais que nous sommes dans la vérité...Mon Dieu, préservez-nous
La Constitution actuelle a su nous préserver d'une dictature...surtout surtout les Parlementaires doivent avoir plus de pouvoir et non le président ....BRAVO l'opposition vous avez fait du bon boulot pour mettre le doigt sur tous ces dysfonctionnements à l'Elysée!!!!!!!
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par gemini le Mer 25 Juil 2018 - 22:12

C'est ce qu'ils osent appeler une république exemplaire.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par Chevalier du Temple le Mer 25 Juil 2018 - 22:13

Une perquisition a eu lieu mercredi en fin d'après-midi du bureau d'Alexandre Benalla, ancien collaborateur du président français, au Palais de l'Élysée, en présence de l'intéressé, a-t-on appris auprès de la présidence, confirmant une information de la chaîne LCI.

Cette perquisition du bureau d'Alexandre Benalla s'ajoute à celle de son domicile, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), samedi 21 juillet. L'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron devait d'ailleurs se marier ce jour-là en mairie, mais la cérémonie a été reportée.

Dans cette affaire, Alexandre Benalla, Vincent Crase et trois cadres de la préfecture de police de Paris ont été mis en examen. Ancien membre du cabinet du président Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, de même qu'un employé de La République en marche (LREM), le parti présidentiel, Vincent Crase, ont été inculpés dimanche, notamment pour "violences en réunion", après avoir été filmés en train de frapper des manifestants le 1er mai à Paris.

Source : AFP
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par ano le Jeu 26 Juil 2018 - 8:04


Comportement « autoritaire et déplacé », insultes :
Les syndicats de policiers étrillent Benalla

rt, afp, le 25 juillet 2018
(Source)


Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a fait savoir ce 24 juillet devant la commission d'enquête du Sénat qu'il recevrait prochainement les syndicats de policiers qui avaient dénoncé plus tôt une « confusion des rôles » dans l'affaire Benalla.

Les syndicats policiers auditionnés ce 24 juillet par la commission d'enquête du Sénat sur l'affaire Benalla et qui ont dénoncé « la confusion des rôles, l'ambiguïté des fonctions » de l'ex-collaborateur du chef de l’Etat et décrit les « relations exécrables » qu'il pouvait entretenir avec les forces de l'ordre, seront reçus la semaine du 30 juillet par le ministre de l'Intérieur. « Je leur demanderai s'ils ont eu des problèmes avec monsieur Benalla et je leur demanderai pourquoi ils ne m'en ont pas parlé avant », avait expliqué Gérard Collomb ce 24 juillet devant la commission d'enquête du Sénat.

« La confusion des rôles, des missions, l'ambiguïté des fonctions de monsieur Benalla, nous posent de graves problèmes, notamment sur la lisibilité des instructions qu'il pouvait donner à nos collègues », s'était ému plus tôt dans la journée Olivier Boisteaux, président du syndicat indépendant des commissaires de police devant les sénateurs.

« La confusion des rôles, des missions, l'ambiguïté des fonctions de monsieur Benalla, nous posent de graves problèmes »

« Il venait très souvent sur les services d'ordre, pour des debriefings. Les cadres de la préfecture de police le connaissaient comme une autorité », a également assuré David Le Bars, secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale. « Tout commissaire que vous êtes : c'est le conseiller du président de la République... », a-t-il ajouté.

« Les cadres de la préfecture de police le connaissaient comme une autorité »

Selon Fabien Vanhemelryck, secrétaire général adjoint du syndicat de gardiens de la paix, Alliance, les relations entre Alexandre Benalla et les fonctionnaires de police sur le terrain « étaient exécrables ». « Il se comportait comme un cador. Il a été vu sur plusieurs opérations, plusieurs debriefings et plusieurs voyages présidentiels », a souligné le secrétaire général du syndicat des cadres de la sécurité intérieure, Jean-Marc Bailleul.

« Il se comportait comme un cador »

Au retour des Bleus, après leur victoire en finale de la Coupe du Monde, à Roissy le 16 juillet, Alexandre Benalla aurait eu un comportement « autoritaire et déplacé » avec les gendarmes mais aussi avec les fonctionnaires de la police aux frontières, selon David Le Bars qui relève également sa présence lors de l'entrée au Panthéon de Simone Veil, le 1er juillet. Selon le secrétaire général d'Unité-SGP, Yves Lefebvre, « Monsieur Benalla faisait régner la terreur au sein du GSPR (groupe de sécurité de la présidence de la République). Il allait jusqu'à l'insulte à l'égard des gradés et gardiens de la paix ». « Pourquoi avec le GSPR, prendre un conseiller « sécurité » ? » interroge Jean-Marc Bailleul.

« Monsieur Benalla faisait régner la terreur au sein du GSPR. Il allait jusqu'à l'insulte à l'égard des gradés et gardiens de la paix »

« Est-ce qu'il y a une défiance de la présidence de la République à l'égard des gens qui sont chargés de la sécurité du président de la République ? », s'interroge aussi Olivier Boisteaux. « Il faut que ce soit des fonctionnaires de police ou des personnels de gendarmerie qui puissent exercer la mission régalienne qui consiste à protéger nos chefs », insiste David Le Bars. « J'ai rencontré beaucoup de syndicats de police, de commissaires, personne ne m'a jamais fait remonter les problèmes », avait répondu le ministre de l'Intérieur qui a réaffirmé qu'il pensait que Alexandre Benalla, au centre d'une tempête politique, était « un policier ».

**

Avec Macron, votre avis ne compte pas !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il y a des gens qui se croient le talent de gouverner par la seule raison qu'ils gouvernent !
(Napoléon Bonaparte)
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par Chevalier du Temple le Jeu 26 Juil 2018 - 9:02


Affaire Benalla - La suite des révélations
Epycomède
Sott.net
mar., 24 juil. 2018 22:10 UTC


L'étendue des privilèges de M. Benalla, 26 ans, et les révélations de la main mise qu'il avait sur la sécurité de la présidence de la république, sans être policier, n'en finisse pas. Tour d'horizon.

Après l'élection, au printemps 2017, il refaisait une demande de port d'arme, cette fois auprès du ministère de l'Intérieur, qui lui refusait. En compensation, sur sa voiture de fonction, il installait des dispositifs sonores et lumineux, identiques à ceux de la police.

Source : Explicite

- Le port d'arme :

Le ministre de l'Intérieur a ainsi affirmé que son cabinet, comme celui de ses prédécesseurs, avait été sollicité par Alexandre Benalla, mais qu'une réponse négative lui avait été adressée, la dernière en juin 2017.

"Toutes ces demandes ont été refusées car Monsieur Benalla ne remplissait pas les conditions requises, l'exposition à des risques exceptionnels d'atteinte à sa vie, pour se voir délivrer une telle autorisation ministérielle", a dit le Premier flic de France. Alexandre Benalla se serait alors tourné vers la préfecture de police de Paris, via un autre circuit : "Monsieur Benalla s'est vu délivrer une autorisation de port d'arme sur un autre fondement du code de la sécurité intérieure, sans que mon cabinet n'en ait été avisé. Je l'ai découvert mercredi dernier", a précisé Gérard Collomb.

Problème : la décision du préfet de police de Paris, pour accorder le port d'arme à Alexandre Benalla, ne repose sur aucune base légale satisfaisante, comme on peut le voir avec un examen minutieux des textes de loi visés par le document.

Michel Delpuech a été obligé de le reconnaître et l'a assumé. Il s'agissait d'une "demande transmise par l'Élysée dans le cadre des fonctions liées à la sécurité, a-t-il dit. (...) J'ai pris cette décision (...) Je l'assume (...) Tout ce qui concernait le casier, ça avait été vu".

Les articles règlementaires (...) renvoient à un arrêté ministériel les services ou les catégories de service auxquels doit appartenir l'agent. Cela n'était évidemment pas le cas en l'espèce (...)

Source : Le Point

- L'appartement de fonction près de l'Élysée :

Un logement qui pose question. Alexandre Benalla, le collaborateur de l'Elysée mis en cause pour violences contre un manifestant le 1er mai, est domicilié au 11, quai Branly, dans un appartement appartenant au parc de l'Elysée, a-t-on appris de plusieurs sources, confirmant une information du Monde.

Ces logements, situés dans le VIIe arrondissement de Paris, sont souvent attribués à des opérationnels de l'Elysée pour des nécessités de service.

Mais selon Le Monde, son emménagement officiel est daté du 9 juillet, soit bien après les faits de violences qu'on lui reproche et la mise à pied de 15 jours qu'il aurait reçue.

Par le passé, Claude Guéant, Henri Guaino ou Jean-Louis Georgelin, chef d'état-major des armées entre 2006 et 2010, ont par exemple habité les lieux. C'est aussi là que François Mitterrand, alors président de la République, avait discrètement installé sa compagne Anne Pingeot et leur fille Mazarine.

Source : Le Parisien

- Les 180 000 euros de travaux prévus :

Selon nos informations, un budget de 180 000 euros aurait été prévu afin de réunir deux appartements pour Alexandre Benalla et en faire un duplex, d'une surface de près de 200 mètres carrés.

Source : l'express

- Les clés de la villa du Touquet du couple présidentiel :

L'Opinion confirme ce lundi 23 juillet qu'Emmanuel Macron plaçait une grande confiance en son collaborateur, allant jusqu'à lui confier les clés de la villa du Touquet, dont sa femme est propriétaire. Une résidence secondaire et familiale qui tient de l'intime et dans laquelle le couple se rend régulièrement. C'est ce que confie au quotidien un proche d'Emmanuel Macron : « Ses compétences ne sont sans doute pas la bonne explication : Benalla avait des fonctions subalternes, mais il vivait dans l'intimité du couple présidentiel. Il a donc eu à connaître des choses qui font qu'il avait un statut réel auprès du président, bien supérieur à son statut sur le papier. »

Source : Le Point

- L'habilitation « secret défense » :

Alexandre Benalla avait été habilité au titre du secret de la défense nationale en juin 2017, après enquête menée par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). L'information a été confirmée au Point par le service de renseignements, leader dans la lutte antiterroriste en France. C'est la hiérarchie d'Alexande Benalla qui a effectué cette demande auprès de la DGSI. L'enquête a été particulièrement poussée - bien que la DGSI précise que les investigations sont les mêmes pour tous - dans la mesure où Alexandre Benalla est d'ascendance étrangère, avec un père originaire du Maghreb. L'habilitation est nécessaire, mais pas suffisante, pour avoir accès à des données protégées. Ainsi, le M. Sécurité d'Emmanuel Macron n'étant pas un membre du personnel du service de renseignements, il n'avait pas accès à Cristina, la base de données de la centrale du renseignement qui contient l'ensemble des données classifiées depuis des années.

Source : Le Point

- L'appartenance supposée à la Franc-maçonnerie :

Le site Explicite révèle ainsi ce lundi qu'Alexandre Benalla était proche du Grand Orient de France, la plus ancienne obédience maçonnique de France et la plus importante d'Europe continentale. Il serait également en lien avec la loge maçonnique de l'« Emir Abdel Kader », baptisée du nom du philosophe et théologien musulman afin de prouver que la franc-maçonnerie n'était pas hostile à l'islam. Des relations communes avec celles du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

Source : Valeurs Actuelles

- La provenance des insignes de police :

Selon les déclarations d'Alain Gibelin, lundi, devant la commission d'enquête, le casque de police que portait Alexandre Benalla sur les vidéos du 1er mai lui avait été remis directement par le responsable policier Laurent Simonin. Toutefois, le directeur de la DOPC affirme n'avoir "aucune idée de la provenance du brassard police et du poste radio" que possédait le collaborateur d'Emmanuel Macron ce jour-là.

Le directeur de l'ordre public et de la circulation à la préfecture de police de Paris ajoute : "à aucun moment, je n'ai entendu un message radio d'une origine douteuse, provenant d'une personne que nous ne connaissions pas".
Selon sa version, c'est son « référent » policier, un major de la DOPC (Direction de l'ordre public et de la circulation) censé l'accompagner sur le terrain, qui lui aurait fourni casque, brassard et radio.

Source : Europe 1

- Le mensonge sur l'autorisation d'être un observateur à la manifestation du 1er mai

Devant la Commission d'enquête parlementaire, Alain Gibelin, directeur de l'ordre public et de la circulation de la préfecture de police de Paris, a conforté la version des faits livrée plus tôt dans la journée par le préfet de police de Paris, Michel Delpuech. Version des faits selon laquelle Alexandre Benalla n'avait reçu aucune autorisation de la part du préfet pour assister en tant qu'observateur à la manifestation du 1er mai, à l'origine de la mise en examen du collaborateur d'Emmanuel Macron.

« Je le redis très clairement : Monsieur Alexandre Benalla ne bénéficiait d'aucune autorisation de la préfecture de police pour être sur cette manifestation » a insisté Alain Gibelin.
avatar
calimero

Age : 77
Date de naissance : 07/09/1941
Localisation : entre Cognac et Pineau
Vierge Date d'inscription : 16/10/2013
Passion : aviation

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par calimero le Jeu 26 Juil 2018 - 9:14

Comment dit on déjà ?
Ben Hallah Ouakbar...
ou Hallah Ben... (à la benne)
Vive les Arabes à l'Elysée.
Mauvais humour , désolé...
Je vais essayer d'avoir la pensée de La République Emmanuel Macron (LaRem)


***************************************************************************************
C'est vraiment pas juste...
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par gemini le Jeu 26 Juil 2018 - 9:14

Le banquier a dit être fier d'avoir recruté Benalla


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par ano le Jeu 26 Juil 2018 - 11:05


Voilà, le résultat d'avoir élu un fédéraliste comme Macron à la présidence de la République …
Fédéraliste donc anti-républicain et incompétent.

Ce triste sire ne s'était jamais présenté à une élection (même pas « chef de classe »).
Puisqu'il n'a jamais été élu, il n'a jamais exercé de mandat électif et par conséquent ne comprend pas le fonctionnement républicain.

Cerise sur l'ineptie, Macron déclare sur Benalla : « Je suis fier de l'avoir embauché » …

Traduction de la manipulation de ce gugusse : « Je suis responsable de la pagaille, des embarras, de la casse et des angoisses, mais je suis fier ! »

Les cons, ça osent tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît !

**


avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par ano le Jeu 26 Juil 2018 - 11:40

@ano a écrit:
@gemini a écrit:...Mais...circulez, il n'y a rien à voir.
Ben non merci ...
On va plutôt attendre et observer quel bruit ça fait en tombant ...
**

Le fait est que vous aviez raison, il essaie à nouveau de nous faire ce coup-là …

De bonne foi, nous pensions qu'il avait enfin compris, à plus à 40 ans quand même, qu'il était utile de dialoguer avec ses opposants ou ses contradicteurs.
Qu'il avait enfin compris qu'il marquait ainsi son refus de reconnaître la moindre légitimité autre que la sienne.

Début juillet, le soi-disant nouveau cycle qu'il prétendait avoir engagé avec les partenaires sociaux n'était, en même temps, qu'un simulacre et que l'expression de sa nature profonde : le vice !

Voilà plus d'un an qu'il creuse ainsi la fracture entre les Français …

Aujourd'hui, l'affaire Benalla démontre tous les abus de pouvoir que nous n'avons pas cessé de dénoncer.

**
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par Chevalier du Temple le Jeu 26 Juil 2018 - 12:45

Cette affaire Benalla qui ressemble à Macrongate, s'annonce effarante.

Voici un musulman de 26 ans dont le nom signifie Fils d'Allah, qui se retrouve du jour au lendemain chef d'une milice islamique auprès du Président de la République. Et de surcroît, les traîtres islamo-collabos de ce gouvernement mafieux antirépublicain, en font un "colonel" au sein de notre gendarmerie, sans aucune formation quelconque. Pauvre France !
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par ano le Jeu 26 Juil 2018 - 18:21

Marine Le Pen met au jour un nouveau mensonge de l’Elysée !

24 juillet 2018
(Source)



**
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par ano le Ven 27 Juil 2018 - 7:56

Macron : « c'est une tempête dans un verre d'eau »

Une nouvelle fois, l’infâme fédéraliste, ce méprisant de la république qu’est Macron insulte la France …
Il ose comparer la France avec un simple verre d’eau … Selon la conception de ce tout petit, la France est un verre d’eau !

Quel mépris « et en même temps » quelle arrogance … Et au final, quelle médiocrité !

**

Macron : le sinistre aventurier !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si les gens savaient par quels petits hommes ils sont gouvernés, ils se révolteraient vite !
(Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord)
avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par CoqGaulois le Ven 27 Juil 2018 - 8:30

Pour résumer Benalla bénéficiait:
- D'un port d'arme sans autorisation par voie légale.
- D'une habilitation "secret défense"
- D'une carte d'accès à l'Assemblée Nationale
- Du grade de lieutenant colonel de gendarmerie alors qu'il n'était à l'origine que réserviste au grade de brigadier, grade obtenu en tant que APJA de la gendarmerie (Agent de police judiciaire adjoint)
- D'un appartement de fonction de 80m² avec des travaux programmés d'un montant de 180000€ pour créer un duplex avec un autre appartement dont la surface totale serait d'environ 200m².
- D'un salaire "net" d'environ 6000€
- D'un véhicule de "service" équipé de gyrophare car on nous précise que ce n'était pas un véhicule de "fonction"
- De radio, casque et brassard de police (Contrairement aux journalistes "observateurs" à qui le brassard est prêté le temps d'un reportage Benalla détenait ces insignes et équipement)


Sa défense personnelle:
Le port d'arme venait du fait qu'il est inscrit à un club de tir sauf qu'inscrit dans un club de tir on obtient une "détention d'arme" et pas un "port d'arme", la différence très nette entre les deux c'est qu'avec une détention d'arme vous pouvez la transporter en la sécurisant avec un système de cadenas en lieu et place de la culasse et en aucun cas la porter sur soi en lieu public prête à tirer.
La carte de l'Assemblée nationale venait du fait qu'il aimait s'entrainer au club de sort de l'Assemblée Nationale, c'est vrai que celui qui a eu accès à cette salle de sport ne veut plus aller s'entrainer ailleurs surtout que, cerise sur le gâteau, c'est aux frais du contribuable car quand on gagne 6000€ on n'a pas les moyens de se payer un club de sport.


Avouez que pour un "garde du corps", "chauffeur de maître" et "agent de sécurité" c'est une belle promotion d'arriver là à 26ans en ayant commencer sa vie active à 20ans au parti socialiste.
La plus grande faute revenant à Macron et aux membres de son gouvernement pour leur mensonges et leurs dissimulations alors qu'ils étaient pris la main dans le pot de confiture.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
calimero

Age : 77
Date de naissance : 07/09/1941
Localisation : entre Cognac et Pineau
Vierge Date d'inscription : 16/10/2013
Passion : aviation

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par calimero le Ven 27 Juil 2018 - 8:56

Ne pensez vous pas que Ben Hallah est tout simplement tombé dans un piège que lui a tendu la gendarmerie ?
Il n'est pas aimé voir déresté et jalousé car trop puissant, par la hiérarchie policière.
N'est pas reconnu comme l'un des leurs car n'ayant pas suivit le même chemin "scolaire".
Considéré comme dangereux et cariériste, il était l'homme à abattre.


***************************************************************************************
C'est vraiment pas juste...
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par gemini le Ven 27 Juil 2018 - 9:39

@calimero a écrit:Ne pensez vous pas que Ben Hallah est tout simplement tombé dans un piège que lui a tendu la gendarmerie ?
Il n'est pas aimé voir déresté et jalousé car trop puissant, par la hiérarchie policière.
N'est pas reconnu comme l'un des leurs car n'ayant pas suivit le même chemin "scolaire".
Considéré comme dangereux et cariériste, il était l'homme à abattre.

Un piège? Eclat

Cet olibrius sorti d'on ne sait où s'est vu octroyer un tas de privilèges. les dits privilèges ne sont jamais accordé à un agent de l'état débutant. Il est donc compréhensible que Policiers et gendarmes voient cela d'un mauvais œil.

Juste un petit exemple.

Un gars sorti du rang devient officier, grimpe jusqu'au grade de commandant, ce n'est qu'au moment de sa mise à la retraite qu'il pourra bénéficier du grade de lieutenant colonel de réserve. Cet homme aura donc blanchi sous le harnais pour pouvoir prétendre au grade.

Donc, oui, il y a de quoi se poser beaucoup beaucoup de questions.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par Chevalier du Temple le Ven 27 Juil 2018 - 11:07

N'oublions surtout pas que Macron est un franc-maçon et qu'il se trouve que Benalla est aussi un franc-maçon à la Grande loge nationale francaise.

Révélations. Le conseiller particulier du président Macron a été suspendu à titre conservatoire par ses “frères”.
« Alexandre Benalla a été initié au sein de la Loge “Les Chevaliers de l’Espérance” de la Grande loge nationale française (GLNF) », révèle sur son blog le journaliste de l’Express, François Koch, ce mercredi. « Ce franc-maçon porte le matricule 106161 de cette obédience depuis janvier 2017 », précise le spécialiste de la franc-maçonnerie.

« Son parrain est un notaire trentenaire de Saint-German-en-Laye (Yvelines), membre de la même loge », ajoute encore François Koch. « Il est toujours apprenti et n’aurait bien sûr pas été très assidu aux réunions rituelles de sa loge depuis l’élection d’Emmanuel Macron.» La dite loge abrite essentiellement des cadres supérieurs et des professions libérales du droit.

« Nous respectons sa présomption d’innocence »

« Conformément à notre jurisprudence constante, dès qu’un frère est mis en examen, nous respectons sa présomption d’innocence, nous ne prenons donc aucune sanction mais nous le suspendons à titre conservatoire jusqu’à l’issue de la procédure judiciaire », confie à l’Express Jean-Pierre Servel, Grand Maître de la GLNF, qui compte environ 30 000 frères.

Lundi, le journaliste de l’Express avait relayé un communiqué inhabituel du Grand Orient de France (GODF), autre obédience classée elle à gauche, qui démentait tout lien avec le conseiller particulier du président de la République, comme rapporté initialement par le média Explicite.

On sait que la police est gangrenée par la maçonnerie : par ses syndicats : voir cet article d'Atlantico : « Politisés, inféodés à la franc-maçonnerie et rongés par les ambitions : comment les syndicats policiers ont "vendu leur âme au diable"» par sa hiérarchie comme le revendique l'hebdomadaire franc-maçon l'Express dans cet article « Comment les francs-maçons ont investi la police »

Source : Valeurs actuelles.

navarre

Age : 79
Date de naissance : 08/09/1939
Vierge Date d'inscription : 18/07/2015
Passion : bridge

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par navarre le Ven 27 Juil 2018 - 14:25



en déroulant l'internet de MSN sur les nouvelles journalières, il me semble avoir lu qu'on avait vu Benall, que je ne dénommerai pas volontairement monsieur, que celui-ci semble avoir été aperçu auprès de la police scientique
qui relevait les "ADN" des manifestants près du Mac Donald lors de son incendie du 1er mai... y était-il aussi en

tant qu'observateur ? avait-il aussi le brassard de police???


Ca fait froid dans le dos..


Je dis ici que MARINE a fait preuve d'une grande responsabilité d'aller écouter auSENAT LE N°2 de
l'équipe élyséenne : le secrétaire général de l'Elysée, alors que la présidente de la commission de l'assemblée
Nationale ( le parti République En Marche) a refusé son audition à la commission de cette même assemblée !!!


Le SENAT lui, a un déroulement des auditions extrêmement bien menées...BRAVO voilà qui va éclairer toutes
les lanternes des oppositions ...mardi prochain est une journée extrêmment importante pour ces auditions au SENAT

Ah, ça ira , ça ira, ça ira,..les macronistes à la lanterne....nous aurons une verité avant ceux de la justice...

Alors nous pourrons juger en toute connaissance ...du moins je l'espère!!!


Toutes les oppositions font du bon travail
avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par CoqGaulois le Ven 27 Juil 2018 - 16:33

@gemini a écrit:
@calimero a écrit:Ne pensez vous pas que Ben Hallah est tout simplement tombé dans un piège que lui a tendu la gendarmerie ?
Il n'est pas aimé voir déresté et jalousé car trop puissant, par la hiérarchie policière.
N'est pas reconnu comme l'un des leurs car n'ayant pas suivit le même chemin "scolaire".
Considéré comme dangereux et cariériste, il était l'homme à abattre.

Un piège? Eclat

Cet olibrius sorti d'on ne sait où s'est vu octroyer un tas de privilèges. les dits privilèges ne sont jamais accordé à un agent de l'état débutant. Il est donc compréhensible que  Policiers et gendarmes voient cela d'un mauvais œil.

Juste un petit exemple.

Un gars sorti du rang devient officier, grimpe jusqu'au grade de commandant, ce n'est qu'au moment de sa mise à la retraite qu'il pourra bénéficier du grade de lieutenant colonel de réserve. Cet homme aura donc blanchi sous le harnais pour pouvoir prétendre au grade.

Donc, oui, il y a de quoi se poser beaucoup beaucoup de questions.

pancarte+1  Macron est pris en flagrant délit de copinage et d'abus de pouvoir au profit d'intérêts privés, curieux après ces commentaires sur les assistants parlementaires du FN sujet à propos duquel il n'a strictement aucune autorité pour juger et voir qu'il fait bien pire et là sans l'ombre d'un doute.
Le principal scandale n'étant même pas ces abus là mais les mensonges que cette situation a entrainé.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par ano le Ven 27 Juil 2018 - 16:56

@CoqGaulois a écrit:
@gemini a écrit:
@calimero a écrit:Ne pensez vous pas que Ben Hallah est tout simplement tombé dans un piège que lui a tendu la gendarmerie ?
Il n'est pas aimé voir déresté et jalousé car trop puissant, par la hiérarchie policière.
N'est pas reconnu comme l'un des leurs car n'ayant pas suivit le même chemin "scolaire".
Considéré comme dangereux et cariériste, il était l'homme à abattre.

Un piège? Eclat

Cet olibrius sorti d'on ne sait où s'est vu octroyer un tas de privilèges. les dits privilèges ne sont jamais accordé à un agent de l'état débutant. Il est donc compréhensible que  Policiers et gendarmes voient cela d'un mauvais œil.

Juste un petit exemple.

Un gars sorti du rang devient officier, grimpe jusqu'au grade de commandant, ce n'est qu'au moment de sa mise à la retraite qu'il pourra bénéficier du grade de lieutenant colonel de réserve. Cet homme aura donc blanchi sous le harnais pour pouvoir prétendre au grade.

Donc, oui, il y a de quoi se poser beaucoup beaucoup de questions.

pancarte+1  Macro est pris en flagrant délit de copinage et d'abus de pouvoir au profit d'intérêts privés, curieux après ces commentaires sur les assistants parlementaires du FN sujet à propos duquel il n'a strictement aucune autorité pour juger et voir qu'il fait bien pire et là sans l'ombre d'un doute.
Le principal scandale n'étant même pas ces abus là mais les mensonges que cette situation a entrainé.


pancarte+1
Macron et ses macroniais essaient de nous faire avaler être victime de « jalousie » … Ils rêvent …
Tout le monde a compris qu'ils n'étaient ni victime, ni jalousé ! (Le prétendre est un comble !)
Au contraire, tout le monde a compris qu'ils étaient non-seulement maître des hautes œuvres, sadiques, écrasants et injustes !

**
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par gemini le Ven 27 Juil 2018 - 17:58

@ano a écrit:
@CoqGaulois a écrit:
@gemini a écrit:
@calimero a écrit:Ne pensez vous pas que Ben Hallah est tout simplement tombé dans un piège que lui a tendu la gendarmerie ?
Il n'est pas aimé voir déresté et jalousé car trop puissant, par la hiérarchie policière.
N'est pas reconnu comme l'un des leurs car n'ayant pas suivit le même chemin "scolaire".
Considéré comme dangereux et cariériste, il était l'homme à abattre.

Un piège? Eclat

Cet olibrius sorti d'on ne sait où s'est vu octroyer un tas de privilèges. les dits privilèges ne sont jamais accordé à un agent de l'état débutant. Il est donc compréhensible que  Policiers et gendarmes voient cela d'un mauvais œil.

Juste un petit exemple.

Un gars sorti du rang devient officier, grimpe jusqu'au grade de commandant, ce n'est qu'au moment de sa mise à la retraite qu'il pourra bénéficier du grade de lieutenant colonel de réserve. Cet homme aura donc blanchi sous le harnais pour pouvoir prétendre au grade.

Donc, oui, il y a de quoi se poser beaucoup beaucoup de questions.

pancarte+1  Macro est pris en flagrant délit de copinage et d'abus de pouvoir au profit d'intérêts privés, curieux après ces commentaires sur les assistants parlementaires du FN sujet à propos duquel il n'a strictement aucune autorité pour juger et voir qu'il fait bien pire et là sans l'ombre d'un doute.
Le principal scandale n'étant même pas ces abus là mais les mensonges que cette situation a entrainé.


pancarte+1
Macron et ses macroniais essaient de nous faire avaler être victime de « jalousie » … Ils rêvent …
Tout le monde a compris qu'ils n'étaient ni victime, ni jalousé ! (Le prétendre est un comble !)
Au contraire, tout le monde a compris qu'ils étaient non-seulement maître des hautes œuvres, sadiques, écrasants et injustes !

**
Plus ils gigotent et plus le nœud coulant se resserre.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par Chevalier du Temple le Ven 27 Juil 2018 - 18:49

C'est bien de mentionner le "copinage" car ce scandale d'Etat est le résultat d'un copinage irresponsable.

Macron a reconnu sa responsabilité dans cette affaire, mais il n'est pas seulement responsable, il est COUPABLE !

Ce Président se prend pour un monarque, son refus de répondre aux questions des journalistes souligne ce style de gestion.

Peut-être faudrait-il que quelqu'un explique à Macron qu'il existe un groupe hautement spécialisé chargé de sa protection.
avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par CoqGaulois le Ven 27 Juil 2018 - 20:12

En matière de république exemplaire la France retombe dans ces pires travers avec les abus de biens sociaux et les copains pistonnés qui obtiennent des postes sans les qualifications requises sans parler de s'octroyer des privilèges au mépris des règles, du droit et de la hiérarchie.
Ce gouvernement est une véritable mafia qui court-circuite les services de maintien de l'ordre pour parachuter les copains à des responsabilités  imméritées et grave de conséquences. 
Si ce fils de Dieu devait tomber dans le terrorisme Macron lui a ouvert toutes les portes et sans en arriver là cet individu qui se promène armé a accès presque partout alors qu'on a pu constater qu'il perdait très vite son sang froid, avouez que ce n'est pas rassurant!
Cette police parallèle chargé d'assurer la sécurité du président de la république est un cheval de Troyes qui pourrait assassiner n'importe quel futur président (ou future présidente Wink )  sur ordre venu de l'extérieur de l'Elysée. 
Macron met en danger la république par sa bêtise, on est en droit de se demander si la marionnette Macron ne met pas en place un système dont il n'a même pas en main toutes les rênes. 
De toutes façons ce petit dictateur de cour d'école devra un jour en rendre compte devant la justice.

Il parle de tempête dans un verre d'eau et entraine dans des mensonges interminables l'ensemble de son gouvernement qui ne cesse de se contredire. On a eu mensonges sur mensonges avouez là encore que pour un évènement présenté comme insignifiant et sans conséquences ils ont totalement perdu les pédales. Leurs mensonges démontrent exactement l'inverse, ils savent qu'ils sont pris en flagrant délit et ont cru un instant pouvoir échapper aux conséquences de la gravité de leurs actes.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par gemini le Sam 28 Juil 2018 - 9:11

Vivement Marine


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par ano le Sam 28 Juil 2018 - 9:25


**
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contenu sponsorisé

Re: un collaborateur de L'Elysée a frappé un manifestant

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 12 Nov 2018 - 19:44