www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Les complices de l'islamisation !

Partagez

ano

Date d'inscription : 22/05/2015

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par ano le Ven 28 Sep 2018 - 19:05


Peut-être pensiez-vous, jusqu’à présent, qu’une piscine « municipale » était un lieu laïque et Républicain ?

Pourtant, la scène survenue dans une piscine rennaise (Gayeulles), le lundi 24 septembre, a interpellé plus d'un témoin : une nageuse déambulait dans le bassin, vêtue d'un burkini et semait un doute …

En effet, en juin, la ville de Rennes, chef-lieu de Bretagne, dont le Maire est Mme Nathalie Appéré (PS), a autorisé le port du burkini dans les piscines municipales, signature ostentatoire de religion pourtant incontestable.
Pourtant, il n’y a pas si longtemps que ça, seuls étaient autorisés les maillots de bain pour les hommes pour des raisons d’hygiène.
Aujourd’hui, le seul critère de ce Maire indigne serait soi-disant « l’hygiène et la sécurité » - immense foutage de gueule -.

Précédemment, et dans le respect de la décence, « un minimum de tissu, une douche et un bain de pied » étaient obligatoires pour avoir accès aux bassins des piscines municipales.

Désormais avec les socialistes, peu importe l'hygiène de la tenue !
Ces parasites ont un problème avec la définition du mot « hygiène » comme ils en avaient déjà un avec celle de l’expression « bain de bouche » …

Comme d’habitude, la gauchiasse, toute à son inconscience, détourne le sens des mots pour imposer ses délires clientélistes et anti-républicains…

C’est le début de l’escalade, l’eau passe déjà de bleu à rouge …

**

PS : l'imposture démocratique !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Leurs actes prouvent que les Socialistes sont d’authentiques anti-républicains !

gemini
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par gemini le Sam 29 Sep 2018 - 11:19

@ano a écrit:
Peut-être pensiez-vous, jusqu’à présent, qu’une piscine « municipale » était un lieu laïque et Républicain ?

Pourtant, la scène survenue dans une piscine rennaise (Gayeulles), le lundi 24 septembre, a interpellé plus d'un témoin : une nageuse déambulait dans le bassin, vêtue d'un burkini et semait un doute …

En effet, en juin, la ville de Rennes, chef-lieu de Bretagne, dont le Maire est Mme Nathalie Appéré (PS), a autorisé le port du burkini dans les piscines municipales, signature ostentatoire de religion pourtant incontestable.
Pourtant, il n’y a pas si longtemps que ça, seuls étaient autorisés les maillots de bain pour les hommes pour des raisons d’hygiène.
Aujourd’hui, le seul critère de ce Maire indigne serait soi-disant « l’hygiène et la sécurité » - immense foutage de gueule -.

Précédemment, et dans le respect de la décence, « un minimum de tissu, une douche et un bain de pied » étaient obligatoires pour avoir accès aux bassins des piscines municipales.

Désormais avec les socialistes, peu importe l'hygiène de la tenue !
Ces parasites ont un problème avec la définition du mot « hygiène » comme ils en avaient déjà un avec celle de l’expression « bain de bouche » …

Comme d’habitude, la gauchiasse, toute à son inconscience, détourne le sens des mots pour imposer ses délires clientélistes et anti-républicains…

C’est le début de l’escalade, l’eau passe déjà de bleu à rouge …

**

PS : l'imposture démocratique !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Leurs actes prouvent que les Socialistes sont d’authentiques anti-républicains !


C'est d'autant plus scandaleux que les pseudo reportages effectués par les médias pourris jusqu'à la moelle ont fait en sorte de minimiser cette atteinte à la laïcité.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
curieux

Age : 76
Date de naissance : 13/03/1942
Poissons Date d'inscription : 13/10/2014
Passion : La France d' avant

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par curieux le Sam 29 Sep 2018 - 14:39

Socialistes ou communistes , combien de Maurice Audin à Rennes ?
gemini
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par gemini le Dim 30 Sep 2018 - 9:25

@curieux a écrit:Socialistes ou communistes , combien de Maurice Audin à Rennes ?
Il semblerait que cela fasse partie des traditions gauchiste que de se battre aux côtés des ennemis de la France.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ano
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par ano le Mer 10 Oct 2018 - 9:46


« Face à l'islamisme, nos élites ont trahi »

figaro, le 8 octobre 2018
(Source)


Alors que l'existence de tensions communautaires a été reconnue par Gérard Collomb lui-même, le journaliste Yves Mamou accuse les élites françaises de s'être coupablement désintéressées de l'immigration, et d'avoir fermé les yeux sur l'islamisation du pays.

Yves Mamou est un ancien journaliste du Monde. Il a également collaboré au Canard Enchaîné, à Libération et à La Tribune. Collaborateur régulier du site américain The Gatestone Insitute, il est l'auteur de nombreux ouvrages dont Hezbollah, dernier acte (éd. Plein jour, 2013) et Le Grand abandon. Les élites françaises et l'islamisme (éd. L'Artilleur), paru le 25 septembre 2018.

Selon vous, l'immigration et l'islamisation auraient pour conséquence d'empêcher les Français de « faire nation »? Quel lien faites-vous entre la supposée émergence perturbatrice de l'islam et la supposée désagrégation de la nation française ?

Le Grand Abandon est une tentative de reconstitution. J'ai essayé de savoir pourquoi et comment, à côté de la nation française, une nation islamique avait pu progressivement se constituer. Les déclarations fracassantes de Gérard Collomb, ex-ministre de l'Intérieur, au matin de sa passation de pouvoir à Edouard Philippe, Premier ministre, montrent que la juxtaposition de ces deux nations aujourd'hui en France engendre un risque d'affrontement. Nous sommes aujourd'hui « côte à côte » (sous-entendu musulmans et non-musulmans) a dit Gérard Collomb, mais rien ne garantit que demain nous ne serons pas « face à face ». Cet avis de guerre civile en bonne et due forme a été proféré par l'homme qui, pendant un an et demi, Place Beauvau, a eu sous les yeux, au quotidien, tous les rapports de police et de gendarmerie.

Gérard Collomb est partie prenante de l'élite politique française. Il abandonne son poste en informant que la guerre civile est à nos portes. Une fuite qui à elle seule justifie mon titre « Le Grand Abandon ». L'avertissement aurait eu plus de force s'il avait été proféré par un ministre en exercice. L'avoir prononcé sur le pas de la porte a fait que certains médias ne l'ont même pas repris.

La guerre civile se définit comme le déchirement d'une nation. Je ne sais pas si cette guerre aura lieu, mais il m'a semblé utile de m'interroger sur la présence de deux nations sur le même territoire national. Parfois, ce sont des frontières mal tracées qui créent les conditions d'un affrontement entre deux nations. Mais en France, la nation islamique a été fabriquée de toutes pièces. Elle est le résultat d'une politique. Les élites françaises, c'est-à-dire les grands corps de l'État, les partis politiques, les experts, les magistrats, les médias, les élites culturelles… ont, pour de multiples raisons, plusieurs décennies durant - et encore aujourd'hui - encouragé et légitimé l'immigration musulmane.

Cette préférence des élites pour l'islam a produit un fossé abyssal entre la France d'en haut et la France d'en bas. Le Baromètre de la Confiance que le Cevipof, le centre de recherches de Sciences Po, publie année après année, illustre parfaitement le phénomène : la majorité de la population française témoigne à l'égard de sa classe politique d'une gamme de sentiments qui va de l'écœurement au dégoût, en passant par le rejet et l'indifférence. Et sur quoi se cristallise cette rupture entre le haut et le bas de la société ? Sur l'islam jugé trop invasif et l'immigration jugée excessive.

Curieusement, ce baromètre du Cevipof sauve la mise de deux institutions, l'armée et la police qui jouissent d'un taux de confiance de près de 80 %.

Peut-être, mais est-ce suffisant pour affirmer comme vous le faites que l'islamisme et l'immigrationnisme ont été voulus, théorisés, écrits et préparés à l'avance ?

L'immigration a été voulue et organisée, mais l'islamisation de cette immigration n'était sans doute pas inscrite au menu. Si l'immigration se poursuit malgré l'islamisation, c'est sans doute que nos élites la jugent insignifiante. Ou bien qu'elle leur est indifférente. Et c'est cette indifférence au risque de guerre civile que j'ai voulu souligner.

La constance avec laquelle le Conseil d'État a aidé à la constitution d'une nation islamique en France est sidérante. Je liste dans mon livre tous les arrêts du Conseil d'État favorables à l'immigration musulmane, favorables au voile, favorables au burkini, favorables à la burqa, favorables aux familles polygames et j'en passe. Idem pour le Conseil constitutionnel qui trouve conforme à l'intérêt général de laisser les écoles salafistes proliférer ou de supprimer, au nom de la « solidarité », les peines qui frappaient autrefois les délinquants qui facilitaient l'immigration clandestine. Mon livre passe également au crible l'étrange aveuglement de l'Observatoire de la laïcité quand il est question d'islam et l'étrange sensibilité du Conseil supérieur de l'audiovisuel aux récriminations des téléspectateurs musulmans.

Il existe bel et bien une préférence des élites françaises pour l'islam.

Tout ce que j'avance dans mon livre est sourcé. Le Grand Abandon est riche de plus de 700 notes et références. L'ordonnancement et la mise en relation de ces faits étayés et vérifiés entre eux mettent en lumière une évidence : il existe bel et bien une préférence des élites françaises pour l'islam.

Ce qui nous ramène à votre première question. Ce n'est pas seulement l'islam qui empêche aujourd'hui de faire nation. Les élites aussi ne veulent plus faire nation.

« L'antiracisme politique qui sévit aujourd'hui n'a jamais eu pour but de combattre le racisme. » Que voulez-vous dire ?

Je n'ai pas remarqué de mobilisation des organisations antiracistes contre le rappeur Nick Conrad qui a chanté le meurtre des Blancs et des enfants blancs dans les crèches. Ni contre les Indigènes de la République ou le syndicat SUD Éducation qui ont organisé des séminaires « racisés » fermés aux « Blancs », ni contre Médine qui rêve de crucifier les laïcards au Golgotha, ni contre Mmes Ernotte (France Télévisions) et Nyssen (ministère de la culture) qui souhaitaient voir moins de « Blancs » à la télévision.

En revanche, quand Éric Zemmour a affirmé que les immigrés étaient surreprésentés dans les prisons, ou quand Georges Bensoussan a tenté d'expliquer que l'antisémitisme sévissait dans une large frange de la population musulmane en France, les associations antiracistes se sont unies pour les traîner devant un tribunal. Au nom de la lutte antiraciste !

Ces quelques exemples permettent de situer la zone d'action de l'antiracisme : faire taire tout critique de la « diversité ». La « diversité » n'est pas un slogan antiraciste un peu creux. Je démontre dans mon livre que la « diversité » est en réalité une politique. Et cette politique passe par les organisations antiracistes subventionnées par l'État, par l'école où l'apprentissage de l'arabe est proposé aujourd'hui dès le primaire, par une politique du ministère de la Culture qui subventionne la « diversité » au cinéma et au théâtre, par l'Afnor qui labellise les entreprises pour plus de « diversité », par le Conseil supérieur de l'audiovisuel qui, avec son Baromètre de la « diversité » rêve d'imposer des quasi quotas ethniques sur le petit écran, et par divers lobbys comme le Club XXI d'Hakim el Karoui ou l'association Coexister...

Le Grand Abandon démontre que l'antiracisme politique et le discours diversitaire n'ont pas pour but de combattre le racisme. Ce sont des outils au service d'une réinitialisation des consciences. Ils servent à marteler que les immigrés de couleur sont par essence des victimes. Les services du Premier ministre diffusent actuellement des clips contre les violences sexistes. L'un de ces clips montre un « Blanc » qui agresse sexuellement une jeune fille d'origine maghrébine laquelle est défendue par une « Blanche » en couple avec un homme noir. Ce clip d'État d'une grande pureté idéologique assigne la violence sexuelle aux hommes Blancs et refuse d'évoquer celle qui peut aussi exister chez les « victimes » de couleur. J'affirme que cette victimisation forcenée des Français de couleur participe à la fabrication de la violence d'aujourd'hui.

Quand vous parlez des « élites », qui désignez-vous exactement ? Peut-on mettre tous les responsables politiques, économiques, culturels, médiatiques… dans le même panier ?

Mon livre passe en revue les partis politiques, le ministère de la justice, les associations antiracistes, l'université, l'école, les experts, les intellectuels, le monde du cinéma et du théâtre et de quelques autres encore… Chacun de ces groupes ou institutions œuvre, dans le champ qui est le sien, à la promotion de la « diversité » et de son corollaire le « vivre-ensemble ». J'ai déjà évoqué le cas du Conseil d'État, du Conseil constitutionnel et du Conseil supérieur de l'audiovisuel. Mais je liste également le cas des intellectuels qui pétitionnent et lynchent médiatiquement toute personnalité publique qui émet des opinions non conformes aux leurs. L'écrivain algérien Kamel Daoud en a ainsi fait les frais quand il a expliqué que les viols de masse de Cologne en 2015 étaient dus à l'importation en Allemagne d'une culture patriarcale des relations entre les sexes. Les experts justifient et encouragent l'immigration au nom de supposés bienfaits économiques. Le ministère de la justice met à mal la liberté d'expression des Zemmour et Bensoussan… etc. J'ai 600 pages d'exemples et de logiques qui s'emboîtent les unes dans les autres et qui tous ensemble concourent à une révolution, « par le haut ».

En trente ans, la société française a quitté un modèle laïque républicain pour être projetée dans un modèle multiculturaliste, communautariste et anti-laïque. Il s'agit d'une authentique révolution qui se poursuit encore aujourd'hui sous nos yeux. Les élites politiques, économiques et institutionnelles ont balayé le vieux modèle laïque et républicain sans demander l'avis du reste de la population. Les élites françaises ont été à l'origine du plus grand casse du siècle, lequel s'avère être aussi un casse de la démocratie et de la laïcité. Pour quel profit? Je crains que seul l'islamisme soit à même de tirer les marrons du feu.

Quant aux gouvernements de gauche, ils portent une responsabilité historique que j'expose dans Le Grand Abandon.

Vous reprochez aux politiques, notamment de gauche (« islamo-gauchistes ») leur clientélisme, mais vous le reconnaissez vous-même en introduction, les musulmans deviennent une composante à part entière de la population: il faut bien que des politiques leur parlent à eux aussi?

La gauche clientéliste flatte le communautarisme islamique : baux emphytéotiques pour la construction de mosquées, heures de piscine réservées aux femmes, etc., cela dans le but de recueillir les voix des musulmans. L'islamo-gauchisme accompagne la violence islamiste pour conquérir le pouvoir. Ce sont deux démarches différentes, mais les deux instrumentalisent les musulmans comme outil de conquête du pouvoir.

Cette instrumentalisation de l'islam par la gauche a creusé la tombe de la laïcité. La laïcité non plus n'est pas un mot creux. C'est l'espace de la citoyenneté. Et la citoyenneté c'est l'espace du politique parce qu'il est débarrassé de tous les sujets qui ne prêtent pas à la discussion et à la négociation. Si la laïcité a cantonné la religion au domicile et aux lieux de culte, c'est précisément pour les sortir de l'espace politique. En réintroduisant la religion - et surtout la religion musulmane - dans l'espace de la politique, la gauche (mais aussi la droite) a disséminé les germes de la guerre civile.

Une République laïque ne doit reconnaître que des citoyens et non des communautés, et moins encore des communautés religieuses. Penser comme le font nos élus de droite et de gauche que la République doit des mosquées aux musulmans est une erreur et une trahison. Une erreur parce qu'elle conforte le communautarisme et le sécessionnisme musulman. Et une trahison parce que ce que la République doit aux Français, quelle que soit leur confession ou leur couleur de peau, ce sont des écoles, la liberté de pensée et d'expression.

Vous critiquez beaucoup aussi l'Église. Mais n'est-elle pas dans son rôle lorsqu'elle exprime une compassion à l'égard des migrants ? Faut-il toujours tout ramener à une vision politique ?

Le rôle des journalistes n'est pas de prendre les apparences pour le réel. Quand Macron va au Collèges des Bernardins et déclare aux plus hautes personnalités du catholicisme français qu'il faut « réparer » le lien abîmé entre l'Église et l'État, que croyez-vous qu'il fasse ? Une bonne action ? Non, il fait de la politique. Il s'adresse à une Église catholique blessée par cent ans de laïcité et qui souffre d'une hémorragie de fidèles. Il lui dit : oublions la laïcité, revenez dans le jeu politique. Pourquoi Macron fait-il cela ? Pour se constituer des alliés dans son grand projet de bâtir ce qu'il appelle l' « Islam de France ». Macron a besoin d'alliés pour se débarrasser de la laïcité. Quel meilleur allié que l'Église ?

Quant à la compassion de l'Église pour les migrants musulmans, il est bon de rappeler que cette compassion est sélective. L'Église ne défend pas les Coptes quand ils sont massacrés en Égypte, elle proteste à peine contre l'authentique épuration ethnique qui frappe les chrétiens d'Orient, et elle n'a guère eu de mot charitable pour les Yazidis massacrés par l'État islamique. C'est cette sélectivité compassionnelle qui interroge. J'essaye de montrer dans mon livre que la charité affichée de l'Église envers les musulmans est aussi une politique.

Quant aux médias, pour finir, vous y voyez des « falsificateurs de la vérité »?

Il y a quelques jours, le Journal télévisé de France 2 a diffusé un reportage sur l'épidémie d'attaques au couteau qui sévit à Londres. Mais la même épidémie sévit en France et aucun média ne dresse un tableau de la situation. Il faut feuilleter la presse de province, journal par journal, pour se rendre compte de l'ampleur des violences gratuites, souvent mortelles, commises au quotidien. Quand un journal évoque une attaque au couteau, on ignore le nom de l'agresseur et ses motivations. Comme s'il y avait une volonté d'anonymiser le « déséquilibré »! Les médias, dans leur grande majorité, participent au casse du siècle. Ils n'informent plus sur les problèmes, ils prêchent la « diversité » et le « vivre ensemble ».

**

Macron : un dangereux manipulateur !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais que fait la miviludes ?

gemini
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par gemini le Mer 10 Oct 2018 - 9:55

Cela fait des décennies qu'ils déconstruisent la France.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
curieux

Age : 76
Date de naissance : 13/03/1942
Poissons Date d'inscription : 13/10/2014
Passion : La France d' avant

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par curieux le Mer 10 Oct 2018 - 14:13

Evidemment qu ' il y a des traîtres parmi nos élites gouvernementales ; à commencer par des musulmans qui ont su manœuvrer pour mieux arriver aux fins de leur prétendue religion , et les autres bien-naïfs qui ne connaissent pas du tout la puissance malveillante du Coran dès son origine .
gemini
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par gemini le Mer 10 Oct 2018 - 17:00

En effet, ils n'ont qu'une démarche, celle de conserver leur poste. .


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ano
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par ano le Jeu 11 Oct 2018 - 8:04

L'ONU souhaiterait remettre en cause l'interdiction de la burqa en France

figaro, le 10 octobre 2018
(Source)


Le Comité des droits de l'homme devrait prochainement contester la loi française de 2010, jugeant qu'elle est discriminante et porte atteinte à la liberté religieuse.

Une prise de position qui pourrait faire jaser. Le Comité des droits de l'homme de l'ONU, organe de surveillance du Haut-commissariat aux droits de l'Homme (HCR), s'apprête à remettre en cause la loi française du 11 octobre 2010 sur la dissimulation du visage dans l'espace public, révèle le journal La Croix ce mercredi. L'instance, constituée de dix-huit juristes internationaux, devrait rendre en octobre ses « constatations » à propos de deux requêtes de femmes verbalisées pour avoir violé cette loi. Selon La Croix, le Comité devrait juger que la législation française sur le voile intégral « porte atteinte à la liberté religieuse » et crée une « discrimination » à l'encontre de ces femmes.

Cet avis s'inscrit dans la lignée des dernières prises de position du Comité. L'été dernier, les experts avaient rendu leurs conclusions concernant l'affaire Fatima Atif, du nom de cette salariée marocaine licenciée de la crèche « Baby-Loup » pour faute grave en 2008 après avoir refusé d'ôter son voile au travail. La crèche avait mis en avant l'interdiction du port de signes religieux au nom de la neutralité. Son éviction avait d'ailleurs été validée en 2014 par la Cour de cassation. Toutefois, les juristes du Comité ont estimé en août que « l'interdiction qui lui a été faite de porter son foulard sur son lieu de travail constitue une ingérence dans l'exercice de son droit à la liberté de manifester sa religion ». Ils ont également épinglé la France, jugeant qu'elle « n'a pas apporté de justification suffisante » permettant de conclure que « le port d'un foulard par une éducatrice de la crèche porte atteinte aux libertés et droits fondamentaux des enfants et des parents la fréquentant ».

Le Comité des droits de l'homme de l'ONU a pour rôle de faire respecter le Pacte international sur les droits civils et politiques de 1966. Ses experts sont issus de pays divers et variés, de l'Égypte à Israël en passant par la France, représentée par le professeur de droit public Olivier de Frouville. Dernièrement, ses interventions se font de plus en plus pressantes, sur des sujets brûlants comme l'éviction de l'ex-président brésilien Lula, la détention de musulmans ouïghours par la Chine ou encore la violation des droits en République démocratique du Congo. Et si le Comité rend à chaque fois des avis, il n'a pas pourtant aucun pouvoir de contrainte. Ses recommandations ne sont donc quasiment jamais respectées. En France, pour l'affaire de la crèche Baby-Loup, les experts avaient sommé Paris d'indemniser Fatima Latif, indiquant que ce serait au conseil d'État de condamner l'État « si ce dernier ne fait pas de proposition sous 180 jours ». Mais, pour l'avocat de la crèche, Richard Malka, « les décisions du Comité des droits de l'Homme n'ont aucune valeur juridiquement contraignante », avait-il déclaré, évoquant un « non-évènement ».

Les constations à venir du Comité des droits de l'homme n'appelleront donc pas à une modification obligatoire de la loi française sur la burqa. D'autant qu'elles sont en décalage avec celles des juridictions européennes. En 2014, la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) avait validé la législation, mise en œuvre sous François Fillon. « Consciente que l'interdiction contestée pèse essentiellement sur une partie des femmes musulmanes », la CEDH avait relevé que la loi « n'affectait pas la liberté de porter dans l'espace public des éléments vestimentaires qui n'ont pas pour effet de dissimuler le visage et qu'elle n'est pas explicitement fondée sur la connotation religieuse des vêtements, mais sur le seul fait qu'ils dissimulent le visage ».

**

Macron : incapable de faire respecter la France !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Soutenir l’islamisme modéré, c’est soutenir l’islamisme radical !

gemini
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par gemini le Jeu 11 Oct 2018 - 9:59

On emmerde l'ONU et ses vendus à l'islam


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ano
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par ano le Jeu 11 Oct 2018 - 17:09

@gemini a écrit:
@ano a écrit:

En effet, en juin, la ville de Rennes, chef-lieu de Bretagne, dont le Maire est Mme Nathalie Appéré (PS), a autorisé le port du burkini dans les piscines municipales, signature ostentatoire de religion pourtant incontestable.
Pourtant, il n’y a pas si longtemps que ça, seuls étaient autorisés les maillots de bain pour les hommes pour des raisons d’hygiène.
Aujourd’hui, le seul critère de ce Maire indigne serait soi-disant « l’hygiène et la sécurité » - immense foutage de gueule -.


C'est d'autant plus scandaleux que les pseudo reportages effectués par les médias pourris jusqu'à la moelle ont fait en sorte de minimiser cette atteinte à la laïcité.

Le Rassemblement National est pour la laïcité.

Au contraire des nombreux dérapages clientélistes de nos opposants qui ressemblent quand même beaucoup à une étoile jaune (inversée) ou à un apartheid !!!

**
gemini
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par gemini le Jeu 11 Oct 2018 - 17:21

@ano a écrit:
@gemini a écrit:
@ano a écrit:

En effet, en juin, la ville de Rennes, chef-lieu de Bretagne, dont le Maire est Mme Nathalie Appéré (PS), a autorisé le port du burkini dans les piscines municipales, signature ostentatoire de religion pourtant incontestable.
Pourtant, il n’y a pas si longtemps que ça, seuls étaient autorisés les maillots de bain pour les hommes pour des raisons d’hygiène.
Aujourd’hui, le seul critère de ce Maire indigne serait soi-disant « l’hygiène et la sécurité » - immense foutage de gueule -.


C'est d'autant plus scandaleux que les pseudo reportages effectués par les médias pourris jusqu'à la moelle ont fait en sorte de minimiser cette atteinte à la laïcité.

Le Rassemblement National est pour la laïcité.

Au contraire des nombreux dérapages clientélistes de nos opposants qui ressemblent quand même beaucoup à une étoile jaune (inversée) ou à un apartheid !!!

**
Oui, seul notre mouvement a une position claire sur tous les sujets.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ano
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par ano le Lun 15 Oct 2018 - 9:25



**

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ano
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par ano le Lun 5 Nov 2018 - 15:30


Islam de France : l'exécutif pourrait amender la loi de 1905

figaro, le 5 novembre 2018
(Source)


La loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l'État est susceptible d'être amendée dans le cadre du projet de régulation de l'islam, a déclaré aujourd'hui la ministre de la Justice, Nicole Belloubet.

Dans un article publié aujourd'hui, le journal L'Opinion dévoile les pistes d'un avant-projet de loi, selon lequel l'exécutif prévoirait de réformer le régime des cultes du texte de 1905, en créant notamment une « qualité cultuelle » obligeant les associations religieuses à se déclarer comme telles. « Je ne suis pas personnellement en train de réécrire cette loi de 1905 », a déclaré aujourd'hui sur France Inter la ministre de la Justice. « Le président de la République y réfléchit, non pas à la réécriture de la loi de 1905 mais à réellement la nécessité de redonner à l'islam un rôle qui soit particulier », a-t-elle ajouté. Interrogée sur un amendement de la loi de 1905, elle en a admis la possibilité : « Elle l'a été tant de fois, il est possible qu'elle le soit à nouveau », a-t-elle dit.

Parmi les champs susceptibles d'être « travaillés », la ministre a cité la formation des imams mais a semblé exclure l'introduction d'une taxe sur les produits halal pour financer l'islam en France. « Je ne suis pas certaine que cela soit mis en oeuvre aujourd'hui », a-t-elle déclaré. Un avis relayé au sein du gouvernement, notamment par le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, qui s'était dit il y a une semaine « défavorable à la taxe halal », coupable selon lui d'« enfermer la taxation sur la consommation religieuse », sur Europe 1. Selon L'Opinion, pour faciliter la transparence du financement des cultes et notamment de l'islam qui bénéficie de fonds issus de pays du Maghreb ou du Golfe, le texte prévoit de rendre obligatoire la tenue de comptes annuels par les associations religieuses, soumis au contrôle de la Cour des comptes, et de soumettre à déclaration les dons étrangers de plus de 10.000 euros. L'administration pourrait refuser un don en cas de soupçon d'infractions pénales ou lorsque, dans le lieu de culte, « les propos qui sont tenus, les idées ou théories qui sont diffusées ou les activités qui se déroulent provoquent à la violence, à la haine ou à la discrimination, à la commission d'actes de terrorisme ou font l'apologie de tels actes ». Un don non déclaré exposerait l'association à une amende ainsi qu'à une possible confiscation. Pour favoriser l'autonomie financière des cultes, des exceptions pourrait par ailleurs être introduites à l'interdiction de financement public des cultes, pour réparer des édifices religieux.

**

Macron : l’apprenti sorcier et la guerre civile !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le fascisme islamique est « En Marche » !

ano
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par ano le Mer 14 Nov 2018 - 8:36


Hidalgo interpellée au sujet d'une subvention
à une association à « l'argumentation islamiste »

rt, le 13 novembre 2018
(Source)


Plusieurs protagonistes sont montés au créneau pour demander au maire de Paris de ne pas valider une subvention destinée à la Fasti, association d'aide aux migrants dont certains propos « reprennent l’argumentation islamiste », selon la Licra.

La Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) et un élu municipal parisien ont interpellé Anne Hidalgo au sujet d'une subvention de 3 000 euros accordée à la Fédération des associations de solidarité avec tous-te-s les immigré-e-s (Fasti), après approbation le 5 novembre dernier du conseil municipal du XVIIIe arrondissement de Paris.

La Licra a pour sa part mis en avant les positions selon elle, « choquantes » de l'association concernée, notamment sur les attaques terroristes islamistes ayant visés la capitale française en 2015 : la Fasti avait alors affirmé que lesdits attentats étaient « la conséquence de la politique économique et sociale de la France, [celle-ci] paupéris[ant] toujours davantage les quartiers populaires, dans le cadre de discours médiatiques stigmatisants », rappelle la Licra. Celle-ci estime que de tels propos « reprenn[ai]ent l’argumentation islamiste », précisant par ailleurs que ces prises de position avait conduit l'Etat français, en 2015, à arrêter les financements de la Fasti.

Alors que la France s’apprête à commémorer le troisième anniversaire des attentats du 13 novembre 2015, l'association demande solennellement à Anne Hidalgo de ne pas financer une « officine » de cette nature.

Quant à Pierre Liscia, élu du XVIIIe arrondissement de Paris, il a relayé ce communiqué, précisant qu'il avait été le seul de son conseil municipal à voter contre l'octroi de subventions à la Fasti.

Pour l'élu, dépourvu d'étiquette politique, accorder des subventions à la Fasti correspond à « un coup de canif dans les principes républicains », selon ses propos rapportés par Le Parisien. Et Pierre Liscia de s'alarmer : « Cette association, proche de la mouvance indigéniste, défend l’idée que la France mènerait une politique de « racisme d’Etat » et que la police organiserait des « rafles » de réfugiés. »

Réagissant au communiqué de la Licra, la mairie de Paris a décidé de reporter l'examen de la délibération, afin d’étudier lesdites « déclarations et prises de position qui posent question ».

Sur son site, la Fasti se présente comme « féministe, anticapitaliste, et tiers-mondiste » et explique que son action a débuté dans les années 60 « dans les bidonvilles de la région parisienne ».

**

La lucidité et le bon sens au service de votre avenir, Rejoignez-Nous !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais que fait la miviludes ?

gemini
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par gemini le Mer 14 Nov 2018 - 11:35

la Licra s'inquiète, tiens comme c'est bizarre, vous avez dit bizarre.
Il n'est que temps que ces gens disent enfin la vérité et désignent les ennemis.
Tous les actes homophobes et antisémite sont le fait de musulmans.
Les attentats et lez agressions au couteau sont aussi de la min de musulmans.
Les agressions dans les collèges et les lycées, devinez qui sont les auteurs.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ano
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par ano le Dim 6 Jan 2019 - 21:38

Comment l'UDI s'est appuyée sur une stratégie communautariste « made in USA » pour conquérir Bobigny

marianne, le 4 janvier 2019
(Source)


PCF depuis 1920, la ville a basculé à droite en 2014, l'UDI bénéficiant du soutien de militants associatifs formés outre-Atlantique.

En 2014, petit séisme dans la Seine-Saint-Denis. Bobigny, qui votait communiste sans discontinuer depuis 1920, bascule à droite. L'ex-ceinture rouge s'étiole d'année en année, certes, mais la victoire d'un quasi-inconnu, Stéphane de Paoli (UDI), contre Catherine Peyge (PCF), surprend néanmoins les observateurs. Sur le moment, personne ne le relève, mais cette victoire tient en partie à la mise en œuvre, en France, des techniques américaines de community organizing. Une expression pour laquelle le sociologue français Julien Talpin, spécialiste du sujet, cherche encore une traduction fidèle. « Il faut entendre communauté au sens géographique, pas forcément ethnique », les deux pouvant évidemment se superposer.

La doctrine a été conceptualisée par Saul Alinsky (1909-1972), un sociologue américain de plus en plus à la mode en Europe. « Il a créé une sorte de boîte à outils pour organiser des gens que la représentation traditionnelle délaisse, résume Julien Talpin. Comment les solliciter, les fédérer, les aider à définir des objectifs communs, mais aussi comment se faire entendre. Par rapport à la tradition associative française, la méthode valorise le conflit et le rapport de force, mais sans violence. » De nombreux jeunes issus des banlieues ont été invités aux Etats-Unis, à partir de 2008, pour découvrir le community management.

Du côté des politiques, un des premiers partis à s'y intéresser est l'Union des démocrates et indépendants de Jean-Christophe Lagarde. Maire de Drancy de 2001 à 2017, l'élu sait qu'il a besoin d'ancrage dans les communautés issues de l'immigration pour gagner en audience. Dans le cadre de la campagne de 2014 à Bobigny, l'UDI va jouer à fond la carte ethnique. Son candidat se rapproche de tous les mouvements locaux de représentation des musulmans et des habitants des cités …

**

Fédéraliste ou Républicain, il faut choisir !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les cons, ça osent tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît !
(Michel Audiard)

gemini
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par gemini le Lun 7 Jan 2019 - 9:04

L'udi soutient l'islam, les gens devront s'en souvenir avant de voter


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contenu sponsorisé

Re: Les complices de l'islamisation !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 23 Jan 2019 - 1:08