www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Partagez

Chevalier du Temple

Date d'inscription : 20/08/2013

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par Chevalier du Temple le Mer 25 Oct 2017 - 0:08

Un témoignage à charge contre Macron qui en dit long et fait beaucoup réfléchir.

Une Française "qui n'est rien" répond à Emmanuel macron :

https://www.youtube.com/watch?v=niHjY5r-lAU
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Lun 30 Oct 2017 - 7:56


Cannabis : Marine Le Pen condamne « les rires » de Macron

valeursactuelles, le 29 octobre 2017
https://www.valeursactuelles.com/politique/cannabis-marine-le-pen-condamne-les-rires-de-macron-90202


Dans une vidéo diffusée par l'Élysée, le chef de l'État fait face à de jeunes guyanais et plaisante avec eux sur le cannabis. Une séquence vivement critiquée ce dimanche par Marine Le Pen. La présidente du FN condamne le manque de fermeté du président.

La séquence a fait le tour des médias et des réseaux sociaux. Vendredi soir, Emmanuel Macron s’affichait avec de jeunes guyanais dans un quartier sensible de Cayenne. Une visite surprise au cours de laquelle le chef de l’État s’est distingué en humant des odeurs suspectes. « Il y en a parmi vous qui ne fument pas que des cigarettes. J’ai encore du nez ! », a ainsi lancé le président de la République dans un léger sourire. Une réplique que n’a pas manqué de condamner Marine Le Pen ce dimanche sur le plateau de BFMTV. « Monsieur Macron préfère aller dans des quartiers où pullulent des trafics de drogue en rigolant parce qu’il sent des odeurs de cannabis. Ça le fait rire, a critiqué la présidente du Front national. Et bien je peux vous dire que les Guyanais, ça ne les fait pas rire. »

« C’est un sujet dont on ne peut pas rire »

Marine Le Pen a ainsi rappelé les problèmes de trafic de drogue qui sévissent en Guyane. « Le trafic de drogue est un des problèmes majeurs du pays. Et lui, ça le fait rire, s’indigne-t-elle. C’est tellement drôle, dans des quartiers qui sont des quartiers extrêmement criminogènes. Ce n’est pas un sujet dont on peut rire. On attendait quelque chose de très clair pour lutter contre l’immigration clandestine et l’insécurité, il n’y a rien comme il n’y a jamais rien d’autre avec Emmanuel Macron que de la communication, qui est de moins en moins bonne qualité. »

**

Macron : le candidat de la feuille de joint et de la drogue sournoise !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les fous passent, La folie reste !
(Sébastien Brant)




avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Dim 5 Nov 2017 - 14:07


Macron et « la ferme ! »,
Macron en voyage,
Macron au cirque,
Macron à l'école,
Macron à la foire,
Macron fait du théâtre,
Macron à la montagne,
Macron fait du camping,
Macron et les quatre saisons,
Macron à la maison,
Macron au zoo,
Macron fait ses courses,
Macron en avion,
Macron monte à cheval,
Macron au parc,
Macron fête son anniversaire,
Macron fait la cuisine,
Macron apprend à nager,
Macron prend le train,
Macron et son ami Philippe le moineau,
Macron et l'âne Hidalgo,

Macron en bateau,
Macron fait de la voile,
Macron à la mer,

Macron, la tête en montgolfière et les chevilles qui enflent,
Macron découvre la musique politicienne !

La communication par l’image, la communication « muette », la communication « carte postal » façon « Sarkophage » mais à la « Macrocon », ça suffit !

On n’en peut plus ! Quand est-ce qu’il travaille ce fainéant ?

Enlève ce sourire moqueur de ton visage (même si tu les as arnaqué), les Français ne sont pas des gosses !

Quelle incompétence et quel mépris !

**

Macron : le pervers-narcissique !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'irresponsabilité aggrave les fautes !
(Marcel Proust)

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mar 14 Nov 2017 - 13:19


En marche ! vers la crise : la démobilisation ronge déjà le mouvement

figaro, le 14 novembre 2017
(Source)


Une centaine de cadres et de militants s'apprêteraient à démissionner collectivement pour protester contre la désignation de la nouvelle direction et pour dénoncer les dérives de la majorité.

Christophe Castaner ne va pas avoir la tâche facile. En passe de prendre les commandes de la République en Marche, ce samedi, il va en effet devoir redresser une structure en pleine crise. Six mois après l'arrivée au pouvoir du président Emmanuel Macron, son parti menace de se déliter et les critiques fusent depuis la base. Selon les informations de France Info ce mardi, un document vient annoncer la démission d'une centaine de militants et cadres LREM, à l'initiative de la militante Tiphaine Beaulieu. Les signataires, dont les noms restent inconnus à cette heure, entendraient ainsi protester contre « le manque de démocratie interne » et marquer leur déception face à la persistance des usages du « vieux monde » au sein du parti de la majorité.

Sous le nom de « Tribune des 100 démocrates », le texte critique le choix de la nouvelle direction du parti, alors que Christophe Castaner est le candidat unique au poste de délégué général, et que la nouvelle direction annoncée est perçue comme parisienne et coupée de sa base. Les signataires, présentés comme de simples adhérents, mais aussi des élus, des animateurs de comités locaux ou encore des référents issus de toute la France, déplorent le mode de désignation du futur chef du parti. En effet, les 380.000 militants revendiqués par LREM ne pourront pas voter comme dans les autres partis : seul un collège d'élus, de cadres et 200 militants tirés au sort sont appelés à exprimer leur choix ce samedi, avec un seul candidat proposé. Déplorant des pratiques de « l'ancien monde », les marcheurs déçus écornent également le culte de la personnalité voué à Brigitte et Emmanuel Macron.

Seul 10% de l'effectif militant encore actif

Cette démarche atteste de la situation de crise profonde qui marque l'ouverture du congrès de LREM, à Lyon ce samedi. En interne, les indicateurs sont au rouge, et la démobilisation s'accroît. « Au printemps, nous avions une base militante très active, très horizontale avec en complément une grande verticalité. Après l'élection présidentielle, la verticalité a disparu. Nous allons la retrouver », explique dans les colonnes de l'Opinion Laurent Saint-Martin, vice-président LREM de la commission des Finances. « Le parti est en état dépressif. Il est difficile d'être un parti de gouvernement surtout quand vous n'avez qu'un an d'existence », souligne-t-il. En effet, moins d'un tiers des marcheurs serait encore mobilisé, soit « autour de 120.000 » militants concède Arnaud Leroy, futur membre de la direction LREM. L'Opinion va même plus loin et relève qu'en réalité, c'est probablement à peine 10% de l'effectif qui reste actif.

La mission de Christophe Castaner s'annonce donc périlleuse, et lui-même aurait confié à ses proches ne pas aimer l'ambiance régnant au sein de LREM à la veille du congrès qui doit marquer son arrivée aux commandes. Il devra restructurer la formation en urgence afin de la mettre en ordre de marche pour les prochains grands scrutins. Les élections européennes de 2019 et les élections municipales de 2020 pourraient virer à la catastrophe sans inversion de la tendance actuelle.

**

Macron : le pervers-narcissique !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comment pourriez-vous faire confiance à quelqu'un qui vous ment sans arrêt ?

avatar
Chevalier du Temple

Age : 73
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par Chevalier du Temple le Sam 18 Nov 2017 - 14:38

Very Happy Excusez-moi mais je ne pouvais pas résister à publier cette caricature qui en dit long sur le personnage.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mar 28 Nov 2017 - 10:41

La majorité parlementaire incite le Gouvernement à porter atteinte aux symboles de la France !


Communiqué de presse du groupe des députés Front national
27 novembre 2017
(Source)

Le groupe En Marche à l’Assemblée propose ce soir de voter une résolution « visant à promouvoir les symboles de l’Union européenne ».
Si les résolutions sont symboliques et non législatives, le message est très clair : plus d’Union européenne et de facto moins de France ! Cette démarche des députés LREM s’inscrit pleinement dans le projet global de déconstruction de la France défendu par Emmanuel Macron.

Cette résolution attaque directement notre Constitution. En effet, pour les symboles de la France, l’article 2 est extrêmement clair: « L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge. La devise de la République est Liberté, Égalité, Fraternité. Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ».
C’est par le référendum du 28 septembre 1958 que ce texte est devenu, par le vote des Français, notre texte fondamental. En revanche jamais les Français n’ont voté pour la reconnaissance de ces symboles européens ; bien au contraire, une large majorité les a rejetés lors du référendum sur la constitution européenne de 2005.

En termes de symboles, l’ajout d’un drapeau, d’un hymne et d’une devise se fait nécessairement au détriment de ceux existants ; l’ajout du drapeau européen, c’est moins de drapeau tricolore, l’ajout de l’Ode à la joie c’est moins de Marseillaise et l’ajout de la devise « Unis dans la diversité » c’est moins de « Liberté, Égalité, Fraternité » !
Or, c’est bien le « drapeau tricolore [qui] a fait le tour du monde, avec le nom, la gloire et la liberté de la patrie » et pour lequel des millions de Français ont versé leur sang ! Si « les morts gouvernent les vivants », combien de Français sont tombés pour le drapeau européen ? Les élites croient-elles un Français assez fou pour se sacrifier pour la Commission de Bruxelles ?

Enfin, l’examen de ce texte pose une nouvelle fois un vrai problème démocratique. Le Front National, parti arrivé en tête lors des dernières élections européennes, ne dispose d’aucune possibilité pour intervenir ce soir à l’Assemblée nationale. Des millions de Français sont une nouvelle fois privés de parole ! Malgré cette maltraitance, les députés du Front National continueront de défendre sans relâche la pleine et entière souveraineté de la France, notamment à travers ses symboles.

**

Les fédéralistes trahissent la République !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il n'y a qu'une seule bonne façon de traiter un traitre !
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Sam 2 Déc 2017 - 9:22


« Incident diplomatique » : le funeste Macron déambulateur !

Le mardi 28 novembre, Macron lors de son discours à l'université de Ouagadougou a vexé le président du Burkina Faso. Roch M.C. Kaboré a quitté la scène pendant plusieurs minutes au cours du discours du président français.
Le départ d’un chef d’État d’une scène publique en plein milieu du discours d’un homologue n’est pas chose courante. Mais le fait que ce départ concorde avec des traits méprisants (Tutoiement, humiliation et moquerie) de Macron n’est pas anodin.
Ce devait être un discours destiné à fonder un nouveau rapport avec l'Afrique. Pourtant, Emmanuel Macron a réussi à déraper à la limite du racisme …

Déjà, en juin dernier, en déplacement officiel au Centre nautique d'Etel dans le Morbihan, Macron avait évoqué les petites embarcations de pêche employées par les migrants pour passer des Comores à Mayotte : « Le kwassa-kwassa pêche peu ! Il amène du Comorien ! ».

Pour revenir sur l’incident de Ouagadougou, Macron assure qu'il aurait fait la même à un dirigeant européen : « J'aurais fait de l'humour avec tout dirigeant européen avec qui j'ai cette relation ». « Nous n'avons pas ce type de relation avec Angela Merkel », mais « je l'ai par exemple avec Jean-Claude Junker, je l'ai avec le Premier ministre luxembourgeois ».

Ce petit vendeur d’aspirateur ne se rend même pas compte qu’auprès des dirigeants européens sa brutalité et sa lourdeur ne sont encaissées que par « politesse diplomatique » !!!

**

Macron : le pervers-narcissique !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je le haïrais davantage si je le méprisais moins !
(Jean-Jacques Rousseau)




avatar
Napoléon I

Age : 31
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par Napoléon I le Sam 2 Déc 2017 - 15:30

J'ai vu la scène et j'ai trouvé ça inacceptable aussi.
Que Macron puisse faire un trait d'humour à propos d'une demande totalement absurde à propos de la climatisation, je peux le comprendre.
Mais ce qui a suivi, c'est du délire: "il est parti ! Non, reviens !" et je ne sais plus quelles paroles incorrectes, c'était vraiment de trop.
Après, ça avait l'air d'avoir bien amusé la salle, c'est ça le pire.
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Lun 4 Déc 2017 - 19:48

Bariza Khiari, ancienne sénatrice socialiste de Paris et aujourd’hui déléguée nationale d'En Marche dérape gravement …

Cette personnalité centrale d’En Marche est un membre de la garde rapprochée de Macron … tout un programme !

En effet, cette franco-algérienne (Elle possède la double nationalité), née à Ksar Sbahi en Algérie de parents fervents militants du FLN et sénatrice PS de Paris depuis près de 15 ans, n’a jamais caché son militantisme pro-islam.
L'idéologie portée par Bariza Khiari est un danger pour la République, car sa proximité avec le CCIF (Collectif contre l'islamophobie en France), et notamment avec l’inénarrable Marwan Muhammad, est révélatrice de ce double discours insidieux que pratique à merveille une certaine frange de l’élite de la communauté musulmane.
Pour rappel, en 2011, Bariza Khiari déclarait que pour elle, « le problème ce n’est pas Tariq Ramadan, c’est le gouvernement ».

Il fallait déjà supporter les enfantillages médiatiques qui font tout pour ne pas citer le Front National mais, aujourd’hui, Bariza Khiari a osé déclarer, sans que personne ne s’insurge : « On peut se réjouir qu’il n’y aura pas d’élus FN à l’assemblée territoriale. La corse n’est pas raciste. »

Ces accusations de racisme de la part de racistes sont insupportables !!!
Et que dire d’En Marche Arrière qui abrite des islamo-fascistes et des racistes anti-français en son sein !!!


**

Le fédéralisme est le fascisme du XXIème siècle !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Qui veut se débarrasser de son chien l'accuse d'avoir des puces !
avatar
Chevalier du Temple

Age : 73
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par Chevalier du Temple le Ven 15 Déc 2017 - 22:31

Macron l'homme du grand capital et serviteur maastrichtien, risque bien d'être un cauchemar pour la France et les Français. Ce grand serviteur de la haute finance et des multinationales qui nous broient, va bien arriver à mettre en esclavage les plus pauvres dans NOTRE pays, pour favoriser une économie de marché mondialisée qui va enrichir les banques et encore plus les riches. Où est notre bénéfice dans tout ça ?
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Lun 1 Jan 2018 - 8:36


Emmanuel Macron est-il cynique, hypocrite ou schizophrène ?


Nicolas Dupont-Aignan
Président de Debout la France
Député de l’Essonne
31 décembre 2017
(Source)

Ce soir Emmanuel Macron a célébré en paroles la Nation française et la Fraternité… Dommage que depuis son élection ses actes soient complètement contradictoires !

Le Président, si fier de prétendre faire ce qu’il avait dit pendant la campagne, ne dit pourtant pas ce qu’il fait vraiment ! Souffrirait-il de schizophrénie ou tout simplement d’hypocrisie ?

Comment parler de grandeur de la France quand il se soumet à la moindre occasion (glyphosate, travailleurs détachés, etc) aux directives de l’Union Européenne ? Comment parler de « consultations populaires » démocratiques sur l’Europe alors qu’il applique le Ceta sans que le Parlement ne l’ait voté et sans que les Français se soient exprimés par référendum ? Comment parler de Fraternité quand il offre des cadeaux à la finance en augmentant de 4,5 milliards d’euros les impôts des Français et en coupant à la hache dans la solidarité nationale (contrats d’insertion, APL) ?
La politique d’Emmanuel Macron est d’autant plus dangereuse qu’elle avance masquée du vernis des bons sentiments et des paillettes du renouveau. L’Elysée avait entretenu un faux suspens quant à la nouveauté de ces vœux présidentiels.

Au final, c’est bien la plus vielle des politiques qui règne derrière la jeunesse du président : le cynisme.

**

Macron : l'ambigüité au service de la manipulation !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On ne demeure ou ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens !



avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Jeu 4 Jan 2018 - 20:41


Le service militaire promis par Macron pourrait être remplacé par un « parcours citoyen » à l'école

figaro, le 4 janvier 2018
(Source)


La service national promis par Emmanuel Macron pourrait prendre la forme d'un «parcours citoyen» d'une semaine par an au collège et au lycée. Ce système aurait l'avantage d'être bien moins coûteux pour l'État, d'autant plus qu'il existe déjà en partie dans les programmes de l'éducation nationale.

C'est une promesse qui se dégonfle... Et se transforme. Emmanuel Macron avait promis durant sa campagne qu'un service militaire obligatoire et universel d'un mois serait instauré lors de son quinquennat. Sans grande surprise, lorsque cette promesse du rétablissement d'un service militaire avait été lancée par Emmanuel Macron mais aussi par Jean-Luc Mélenchon qui, lui, évoquait carrément une durée d'un an, des responsables militaires étaient montés au créneau, fustigeant un projet au coût «faramineux». Emmanuel Macron avait chiffré son idée à 15-20 milliards d'euros pour les infrastructures et à 2 ou 3 milliards d'euros de fonctionnement.

Après réflexion, ce nouveau service national prendrait la forme d'un «parcours citoyen» remodelé d'une semaine par an au collège et au lycée. Ce système aurait l'avantage d'être peu coûteux pour l'État, d'autant plus qu'il existe déjà en partie dans les programmes de l'éducation nationale de l'école au lycée... Il s'agirait de l'une des pistes étudiée par les députés en charge d'établir un rapport attendu le 31 janvier. Il serait suivi par un service national universel pour les jeunes de 18 à 25 ans. Pas plus les députés qui ont lancé une mission sur le sujet que le gouvernement qui travaille en interministériel en parallèle ne parlent désormais de «service militaire obligatoire». Depuis cet automne, il n'est plus question que d'un «service national universel». «L'abandon du service militaire paraît acté. Il y a consensus pour dire qu'il coûterait cher et ne servirait pas à grand chose», explique Yannick Blanc, directeur de l'agence du service civique, qui a été auditionné par la mission interministérielle et par celle des députés.

Un stage d'une semaine dans une association caritative pour améliorer le «vivre-ensemble»

Ce parcours comporterait deux phases. Une phase scolaire s'adressant aux élèves de 10 à 16 ans serait encadrée par des enseignants et volontaires du service civique selon franceinfo. Chaque année au collège, une semaine serait consacrée à la défense et à la sécurité, mais aussi aux gestes qui sauvent, aux droits et devoirs, ou à la mémoire. Une «semaine d'immersion pour favoriser la mixité sociale et les valeurs fraternelles» serait par ailleurs organisée en classe de seconde. Un dispositif semblable aux stages de troisième, mais dans des associations qui viennent en aide aux personnes âgées ou aux sans-abri. La délivrance d'un passeport citoyen en fin de seconde pourrait permettre à chaque jeune de prolonger son engagement après ses 16 ans.

Ce «parcours citoyen» existe déjà en partie. Les cours d'éducation morale et civique de classe de troisième et de première notamment, y font allusion. «Les formations premiers secours s'organisent beaucoup quand il y a des gens formés», ajoute Jean-Rémi Girard, représentant du syndicat d'enseignants Snalc. Surtout depuis les attentats de 2015. «Mais les enseignants ont autre chose à faire. Tout cela sent la fausse bonne idée qu'on a eue entre la poire et le fromage et qui n'a strictement aucun rapport avec la promesse de départ quand même». Pour Yannick Blanc, il serait en revanche «concevable» que de jeunes adultes en service civique encadrent des collégiens et lycéens «à condition que l'on garantisse la qualité des missions».

«Cela est partiellement déjà en place»

L'enseignement de la défense est par ailleurs un des éléments du parcours de citoyenneté prévu par la loi de 1997 sur la réforme du service national. La culture de défense et de sécurité nationale est inscrite dans les connaissances que les élèves doivent acquérir pendant leur scolarité à l'école, au collège et au lycée. «Une semaine sur la défense, pourquoi pas? Mais s'il s'agit de mettre des panneaux dans les couloirs du lycée comme on le fait pour la semaine sur le harcèlement, ce n'est pas très original, ni franchement nouveau. On préférerait juste ne pas multiplier ces semaines thématiques qui sont déjà très nombreuses», commente Frédérique Rolet cosecrétaire générale du Snes, syndicat d'enseignants du secondaire. «On préfère attendre les propositions fin janvier pour réagir car cela a l'air un peu fumeux, et partiellement en place mais n'a rien à voir avec un service national d'un mois», commente Philippe Tournier, à la tête du Snpden-Unsa, le principal syndicat de chefs d'établissements. La vraie nouveauté ce serait surtout la semaine d'immersion pour favoriser le vivre-ensemble. Encore faudrait-il trouver chaque année des centaines de milliers de places de stages pour les jeunes de 15 ans dans des associations caritatives. Et par contrecoup supprimer probablement une semaine de cours.

La deuxième phase de ce parcours citoyen concernerait les jeunes de 18 à 25 ans. Si aujourd'hui le service civique, indemnisé dure en moyenne six mois, il ne peut pas concerner l'ensemble d'une classe d'âge. «Il touche aujourd'hui 130 000 jeunes et pourrait à terme, au maximum toucher 300 000 jeunes, soit la moitié d'une classe d'âge», selon Yannick Blanc. Il s'agit d'un objectif fixé par François Hollande dès 2016. Pour les autres jeunes adultes, le gouvernement s'orienterait donc plutôt vers un système d'engagement plus léger. L'idée étant que tous connaissent un temps d'engagement citoyen et de brassage social. Une thématique sur laquelle la France est en pointe, rappelle le président de l'agence du service civique: «Nous sommes le premier pays européen en termes de nombre de volontariat des jeunes».

**

Macron : l'ambigüité « et en même temps » l'ambigüité !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Macron fait ce qu'il dit …
En même temps, il dit « tout et son contraire » !

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Sam 6 Jan 2018 - 7:41


Les commerçants s'offusquent du logiciel anti-fraude à la TVA

figaro, le 5 janvier 2018
(Source)


Un nouveau logiciel est arrivé le 1er janvier 2018 et il ne plaît pas du tout aux petits commerçants, qui dénoncent un « flicage » et déplorent ne pas avoir les moyens de la financer.

Il n'aura fallu que quelques jours pour mettre les commerçants français en rogne contre le nouveau logiciel de caisse enregistreuse, obligatoire depuis le 1er janvier 2018. Son objectif est simple: éradiquer la fraude à la TVA commise par certains commerçants qui s'affairent à effacer de leur recette certaines opérations réglées en cash par leurs clients... Depuis quelques jours, les commerçants sont vent debout contre cette machine. Plusieurs associations professionnelles se plaignent que cette mesure qui va selon eux « pénaliser » les petits commerçants... pour mieux servir le e-commerce.

Les commerçants se plaignent notamment des connotations néfastes que véhiculent une telle mesure sur les commerçants. Autrement dit, cela laisse entendre que tous les commerçants, jusqu'à présent, étaient des fraudeurs. Les commerçant dénoncent également un « flicage ». Delphine, bouchère à Munster, a expliqué sur Europe 1 le petit nom qu'elle a trouvé à ce logiciel : « mouchard dernier-cri pour le fisc ». Certains commerçants n'ont pas attendu le 1er janvier 2018. « Je suis très satisfait.

Une installation qui coûte des milliers d'euros

Et ce qui énerve le plus les commerçants, plus encore que le « flicage », c'est le coût que nécessite l'installation du logiciel. Pour se procurer cette nouvelle technologie enregistreuse certifiée, les commerçants doivent dépenser a minima une somme qui avoisine la barrière symbolique des 1000 euros. Pour le modèle de base. Pour équiper des caisses enregistreuses plus évoluées, les commerçants devront débourser près de 5000 euros, selon les chiffres avancés par la Confédération des commerçants de France. Un investissement qui fait grincer des dents.

« Jamais je mettrai 2500 euros dans une nouvelle caisse. C'est hors de question ! », explique Victor sur France Bleu, qui ne se pliera pas à cette nouvelle mesure. « Je vois pas l'intérêt. Si les commerçants décident de ne pas enregistrer leurs transactions, ils ne le feront pas. Résultat : ceux qui fraudent, frauderont. Ceux qui ne fraudent pas, ne frauderont pas », ajoute-t-il. Pourtant, ce non-respect de la loi peut être encore plus coûteux. S'ils ne sont pas en règle, les commerçants risquent une amende de 7500 euros. Chaque année, la fraude à la TVA engendre une perte de 17 milliards d'euros dans le budget de l'État.

**

Macron : le flicage dans les commerces et le laxisme dans les prisons !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les cons, ça osent tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît !
(Michel Audiard)

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mer 10 Jan 2018 - 12:00


Macron, faux candide et vrai cynique
... au pays du protectionnisme triomphant


Tribune libre de Franck Allisio
Conseiller régional de PACA
Coordinateur des forums
10 janvier 2018
(Source)


Après la génuflexion de Berlin, puis de Bruxelles, voici venue celle de Pékin. A chaque étape, son vœu pieux : « si on veut rééquilibrer le déficit commercial, il faut qu’on ait un meilleur accès au marché chinois ». Tel est le message délivré par Emmanuel Macron depuis l’Empire du Milieu. Le même que lorsqu’il était ministre de l’Economie. Le même que son prédécesseur. Et que celui du prédécesseur de son prédécesseur. Et ce depuis que la Chine s’est éveillée au capitalisme.

Pendant ce temps, les produits chinois inondent plus que jamais les marchés français et européen : 30% de nos vêtements en France sont chinois, 50% de l’acier mondial aussi, de même que 80% des panneaux solaires sur le marché européen. Et loin de s’améliorer, cette situation empire d’année en année puisque sur les seules 5 dernières années le déficit commercial des pays européens envers la Chine s’est accru de plus de 40%, celui de la France de plus de 50% !

Pendant ce temps la Chine utilise plus que jamais tous les moyens possibles et imaginables pour protéger son économie, son marché intérieur et ses entreprises : ses marchés publics intérieurs ne sont pas accessibles, les règles de la propriété intellectuelle n’y sont pas respectées, l’installation d’usines en Chine ou encore le transfert de technologies sont les conditions pour avoir accès au marché chinois, et évidemment son Yuan est stratégiquement sous-évalué.

Face à ce champion protectionniste, l’Union européenne à qui nous avons transféré notre politique et nos frontières commerciales fait… absolument le contraire ! Elle respecte scrupuleusement les règles de la concurrence pure et parfaite en étant la zone économique la plus ouverte et donc la plus vulnérable au monde et en interdisant tout coup de pousse à de potentiels champions européens dont elle empêche jusqu’à la constitution.

Emmanuel Macron sait tout ça mieux que personne puisque cette Union européenne qui s’est retournée contre les peuples européens est la sienne, celle qu’il défend et entend encore renforcer.

Voilà une différence majeure entre lui et ceux qui croient en la France, notre Europe sera celle de la préférence européenne, des patriotismes économiques nationaux au service des peuples et des entreprises européens. Nous nous défendrons comme se défendent avec succès les Chinois, les Américains, les Brésiliens, les Canadiens, les Indiens, les Japonais ou encore… les Français lorsqu’il s‘agit de notre exception culturelle !

**

Nous sommes la République, rejoignez-nous !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La République une et indivisible !
Titre que s'est donné la première République, à la suite de l'agitation fédéraliste.

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Jeu 11 Jan 2018 - 17:13


Sondage : l'année 2018 commence mal pour les Français !

**

Sondage : l'année 2018 commence bien pour Emmanuel Macron
figaro, le 11 janvier 2018
(Source)


Pour le deuxième mois consécutif, le chef de l'État voit sa cote de confiance grimper selon le baromètre Kantar Sofres OnePoint du mois de janvier pour Le Figaro Magazine.

Certes, Emmanuel Macron ne retrouve pas son point de départ, mais il a stoppé l'hémorragie. Comme Jacques Chirac en 1995, qui démarra son mandat à 64 % avant de dévisser jusqu'à 35 % en janvier 1996 puis d'entamer une remontée jusqu'à 47 % en juin de la même année.

Il n'y a donc aucun caractère inédit à la remontée actuelle du président de la République! Même le très haut niveau de satisfaction des sympathisants de son mouvement La République en marche (94 %) est à comparer avec celui de Nicolas Sarkozy en janvier 2008 auprès des sympathisants UMP: 92 %. En revanche, François Hollande à la même époque ne bénéficiait déjà plus que du soutien de 73 % des sympathisants socialistes. La remontée d'Emmanuel Macron s'explique surtout par sa progression chez les sympathisants LR comme chez ceux du PS. Avec une cote à 54 % chez les premiers (+ 1) et 45 % chez les seconds (+ 10), le chef de l'État conforte sa situation, mais il lui reste pas mal de chemin à faire encore. Notre-Dame-des-Landes, la loi asile et immigration, la réforme de la formation et de l'apprentissage sont autant de rendez-vous décisifs dans ce qu'un de ses opposants appelle « l'année de tous les dangers » pour lui.

**

Macron : en marche arrière, la catalepsie des cocus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

75% de sondages sont faux mais seulement 25% des gens en ont conscience !

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Ven 12 Jan 2018 - 9:13


Certes, nous sommes une opposition ferme et résolue face à la politique ultralibérale et fédéraliste Macron.
Mais en toute circonstance, nous nous obligeons à la responsabilité morale d'une opposition raisonnée.

Parce que nous sommes une opposition scrupuleuse et impartiale, parce qu’une fois n’est pas coutume, face à la couverture de L'Obs du 11 janvier représentant Emmanuel Macron derrière des barbelés (censée faire référence au sort des migrants et à la dernière guerre mondiale) nous lui apportons notre soutien.
Contrairement aux mots policés du politiquement correct, cette couverture n'est pas « indigne », elle est abjecte !

Tous les résidents de France sont recensés. Le principe d’égalité ne peut pas être une atteinte au respect des droits fondamentaux.
Par conséquent, le recensement prévu dans les centres d’hébergements d’urgence, non seulement ne constitue en rien une atteinte au respect des droits fondamentaux mais il est indispensable et urgent.

Une chose qui démontre un peu plus que les gauchistes sont prêts à tout pour salir et pour imposer leur idéologie mortifère …


**
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Sam 13 Jan 2018 - 11:23


Elections européennes 2019 :
Plus de propagande électorale pour LREM au détriment de l'opposition ?

rt, le 12 janvier 2018
(Source)


Un projet de loi visant à recalculer les temps d'antenne des partis lors de la campagne télévisée officielle pourrait accentuer le poids de La République en marche, selon Marianne. La majorité semble déjà préparer les élections européennes de 2019.

«Propagande», le terme est un peu vieillot mais désigne très officiellement, tout à la fois le matériel de campagne reçu dans les boîtes à lettres des électeurs et les traditionnels spots de télévision de la campagne officielle, supervisés par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

Relevé par La lettre A, un projet de loi présenté par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb le 3 janvier 2018 se propose de revoir le temps de parole à l'antenne accordé dans le cadre des spots télévisés aux différents partis, à l'occasion de la prochaine échéance électorale : les élections européennes de 2019.

Selon les calculs de l'hebdomadaire Marianne, cette réforme avantagerait fortement La République en marche (LREM), au détriment des autres partis, exceptés Les Républicains (LR). Grâce à ses 382 parlementaires, et à cette nouvelle loi électorale, LREM devrait ainsi voir son temps d'antenne augmenté de 155%. De 20 minutes selon les règles précédentes, à 51 minutes (au total). Grand perdant de l'affaire, La France insoumise (LFI) verrait son temps de propagande électorale télévisée chuter de 20 minutes à seulement... 2 petites minutes.

**

Macron : dictateur ou charlot des temps modernes ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La folie, c’est l’intelligence à la renverse !
(Michel Bouthot)


avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mar 16 Jan 2018 - 10:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Avec Macron, en marche… pour les plus riches !


Communiqué de presse du Front National
15 janvier 2018
(Source)


Ce n’est pas un sentiment encore moins une perception, mais une réalité que Marine Le Pen avait été la seule à mettre en lumière lors de la campagne présidentielle, le projet politique d’Emmanuel Macron a été construit par et pour les plus aisés des Français.

Une étude de l’Observatoire français des conjonctures économiques publiée ce jour le confirme : les 5% les plus riches sont les grands gagnants de la politique fiscale d’Emmanuel Macron et devraient bénéficier d’ici 2019 de 42% des gains à venir des mesures du gouvernement.

Cette société des inégalités creusée au fil des politiques ultralibérales menées successivement par les gouvernements de gauche et de droite est l’horizon socio-économique indépassable que promet Emmanuel Macron aux Français.

Aux puissants qui possèdent déjà beaucoup, donnons toujours plus, à ceux qui frappés, asphyxiés, étranglés fiscalement, condamnés à la précarité, et pour un nombre toujours plus important à la pauvreté, prenons le peu qu’il leur reste !

Telle est la politique du gouvernement, l’argent doit aller à l’argent, telle est la philosophie du président de la République, à ceux qui ont beaucoup, enrichissez-vous sans entrave !
Cette étude le confirme par ailleurs, si les plus riches sont les grands gagnants de la réforme sur la fiscalité sur le capital immobilier avec une hausse de leur niveau de vie, les 5% de Français les plus pauvres, vont voir le garrot fiscal se resserrer un peu plus autour de leur cou avec la baisse des allocations logement, la hausse du tabac, de l’énergie et l’impôt déguisé que constitue la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires.

Le Front National dénonce cette politique socialement inacceptable et économiquement injustifiable alors que la France compte près de 9 millions de personnes pauvres et que l’insécurité professionnelle avec les ruptures conventionnelles collectives, l’insécurité salariale avec les accords d’entreprise et l’insécurité sociale avec la réforme de l’assurance chômage, en condamnent d’ores et déjà des millions d’autres à la précarité.

**

Macron 1er (de cordée), Pinocchio 2ème !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si les gens savaient par quels petits hommes ils sont gouvernés, ils se révolteraient vite !
(Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord)

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mer 17 Jan 2018 - 8:40


Marine Le Pen s'invite dans un centre de rétention pour attaquer le « laxisme » de Macron

figaro, le 16 janvier 2018
(Source)



La présidente du FN a effectué une visite surprise mardi dans le principal centre de rétention administrative de la région parisienne pour répondre à la politique d'Emmanuel Macron sur l'immigration et l'asile.

A chacun sa madeleine de Proust. Au contact de déboutés du droit d'asile, Marine Le Pen s'est sentie, mardi matin, comme plongée quelques années en arrière. Au temps où elle arborait la robe pour défendre des étrangers en situation irrégulière dans les prétoires du tribunal de grande instance de Paris. « Ça me rappelle des souvenirs, lâche la cheffe de file du Front national, une fois passée l'enceinte du principal centre de rétention administrative de Paris. Mais j'ai lâché depuis longtemps ma casquette d'avocate. Je ne suis pas là pour régler les cas particuliers », répond-elle aux quelques-uns des 180 « retenus » se poussant du col pour l'apostropher sur leurs conditions de vie et leur refus de quitter le territoire.
 
L'objet de cette visite est ailleurs : répondre pied à pied à la politique d'Emmanuel Macron en matière d'immigration et d'asile. Et ce, quelques heures avant son discours attendu de Calais. « Le problème des migrants ne se réglera ni à Calais, ni à Londres, mais à Paris où il faut mettre fin aux desiderata de Bruxelles, tonne Marine Le Pen sur le parvis de l'établissement. La politique d'Emmanuel Macron est exactement la même que celles menées ces dernières années. Elle relève de l'enfumage et du laxisme alors que la situation n'a cessé de s'aggraver. L'année dernière, 262.000 titres de séjours ont été délivrés contre 193.000 en 2011. Pendant ce temps, il n'y a eu que 14.000 reconduites à la frontière, contre 32.000 en 2011 », liste-t-elle.

Le texte de Collomb dans le viseur

Organisée à la dernière minute et, comme le permet son statut de parlementaire, sans notification préalable de l'administration, « cette visite surprise permet d'exercer notre rôle de contrôle ». « On évite que le pouvoir nous organise une visite de village Potemkine », lâche la députée, pas mécontente d'imposer au préfet de police la présence de journalistes à ses côtés malgré ses objections. Plusieurs élus FN réalisaient mardi eux aussi des visites analogues en France, comme le député européen Nicolas Bay à Strasbourg ou le député du Pas-de-Calais, Ludovic Pajot, à Calais.

Traversant des couloirs bordés de cellules sans barreaux, des salles de vie ou ce qui ressemble à des cours de promenade, Marine Le Pen souligne un état des lieux « meilleur que dans bien des commissariats ». Sans cesser de questionner le commandant en charge des centres de rétention administrative de Paris: « Je ne vois aucun migrant à proprement parler, ici. Ce ne sont que des cas manifestement judiciaires », lâche Marine Le Pen après s'être fait expliquer que nombre de personnes présentes sont sur le territoire national depuis plusieurs années, et se sont vues retirer leur titre de séjour suite à la commission d'infractions. « On a atteint le palier des 100.000 demandeurs d'asile cette année. Où sont les 60% de déboutés ? Manifestement pas ici. Le pouvoir ne serait-il pas en train de nous raconter des carabistouilles ? », fait-elle mine de s'interroger.

Marine Le Pen embraye sur le projet de loi immigration et asile porté par Gérard Collomb. Présenté en Conseil des ministres en février, le texte défend un doublement de la durée maximum de rétention administrative. « En restant factuel, je peux dire que cet allongement de durée n'apporterait pas grand-chose ici, assure le commandant en charge du centre devant la députée. Au contraire, il pourrait être source de soucis. Ce sont des infrastructures faites pour des durées courtes. Il faudrait alors totalement les revoir et repenser les activités de vie des retenus. »

Autant d'arguments pour la présidente du parti à la flamme, qui multiplie les sorties sur le terrain sécuritaire afin de contrer la séquence régalienne du chef de l'État. Après une conférence de presse à l'Assemblée, mercredi dernier, consacrée à la sécurité routière, une nuit passée en compagnie de la BAC parisienne le soir même, Marine Le Pen s'est rendu vendredi dernier au centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil, dans le Pas-de-Calais. Trois surveillants y avaient été agressés à l'arme blanche par un détenu condamné pour terrorisme, la veille. Un rythme de campagne électorale, pour attaquer une année qui n'en compte aucune.  

**

Remettez l'intelligence au service du bon sens, rejoignez nous !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Faire une loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose qu'on veut défendre !
(Cardinal de Richelieu)

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Sam 20 Jan 2018 - 11:05


Macron président a déjà instauré… huit nouveaux impôts et taxes

figaro, le 20 janvier 2018
(Source)


Outre l'impôt sur la fortune immobilière, l'exécutif a créé deux contributions exceptionnelles sur l'impôt sur les sociétés des très grandes entreprises pour financer la censure de la taxe à 3 % sur les dividendes.

La créativité fiscale ne s'est pas éteinte avec l'élection d'Emmanuel Macron et la disparition de « l'ancien monde ». Les députés LREM et le gouvernement Philippe ont conservé cette capacité française d'imaginer de nouvelles taxes chaque année.

**

Macron, c'est Hollande en pire !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quiconque va trouver un tyran devient son esclave, même s'il est venu libre !
(Sophocle)

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Mar 23 Jan 2018 - 11:57


La galerie de Versailles épate Macron !

Pour qu'ils choisissent la France, Emmanuel Macron a offert Versailles à 140 invités prestigieux, la fine fleur du monde des affaires.

Enfermé dans sa politique du suintement, le numéro de charme aura mobilisé pas moins de seize ministres et le chef du gouvernement, Gérard Philippe.

Voulez-vous une autre preuve que Macron appartient au clan des manipulateurs ?

Simplissime. Il suffit de vous arrêter un instant, de vous poser et de réfléchir à la mystification Macronienne de la « théorie du ruissellement ».
Il vous suffit d’un seul instant pour une seule question :
« Enfin qui va croire que les plus riches ont fait leurs fortunes en se comportant comme des paniers percés ? »

Ruissellement ! Quel gogo va croire ça ? Fourberie, arrogance et mépris, ça Oui !

À cette infâme théorie Macronienne du ruissellement, au Front National, notre réponse est cinglante de réalisme « théorie des débouchés et état stratège » !!!

**

Macron : les propos d'un fanfaron et l'action d'un mouton !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La première des vertus est le dévouement à la patrie !
(Napoléon Bonaparte)

avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par CoqGaulois le Mer 24 Jan 2018 - 19:14

Le ruissellement??? Alors que 1% de la population mondiale a recueilli 82% des richesses mondiale produites en 2017!


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Jeu 25 Jan 2018 - 9:37


Il y a quelque temps, Macron aurait permis la coalition en Allemagne entre Merkel (CDU) et Schulz (SPD) …
Maintenant, Macron aurait soi-disant « poussé » Donald Trump à venir à Davos ...

Mais qui va croire ça ?

Ce type est un mytho prétentieux !

Un véritable danger public !!!

**

Macron : le danger du mythomane prétentieux !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La folie, ce n’est pas de parler aux murs, c’est de les entendre répondre !
(Laurent Houndegla)

avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par CoqGaulois le Ven 26 Jan 2018 - 19:35

Macron est devenu la marionnette préférée du système, il passe tout les jours sur les chaines présentée comme étant d'informations, jamais je n'ai une telle débauche de publicité pour un tel baltringue.
Un tel matraquage médiatique apportera t-il ses fruits ou au contraire provoquera t-il une phénomène de rejet épidermique chez les électeurs moutons? Difficile aujourd'hui de le dire!
La prétendue lutte contre les "fake news" n'est en rien basée sur une quelconque recherche de vérité, c'est exactement le contraire il veulent censurer les informations qui ne seraient pas totalement sous leur contrôle.
Quand une personne ou un groupe de personnes à la fois juge et parti vous annoncent décider de qui dit la vérité et qui ne la dit pas en s'autorisant à censurer les autres, vous pensez bien que "leur" vérité ne risque pas d'être "la" vérité!


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Dim 28 Jan 2018 - 7:53


La fiscalité En Marche : un impôt de plus par mois

26 janvier 2018
(Source)


Prélèvement sur le développement des industries de fabrication de papier, taxe sur l’exploration d’hydrocarbures, taxe sur l’exploitation des gîtes géothermiques, impôt sur la fortune immobilière, nouvelle taxe sur le tabac, taxe sur les plus-values de ventes de logements par les offices HLM et deux contributions distinctes à l’impôt sur les sociétés, soit huit nouveaux impôts depuis le début du quinquennat - sans compter la nouvelle taxe inondation.

François Hollande a quitté l’Elysée mais sa politique se poursuit avec son héritier.

La fiscalité est plus lourde que jamais et le nouveau gouvernement Philippe détient le triste record du plus grand nombre de taxes jamais imposé dans notre pays.

Les cadeaux fiscaux à quelques-uns et les niches fiscales réservées à ceux qui peuvent s’offrir de bons avocats pour échapper à l’impôt conduisent à une pression fiscale intolérable pour l’immense majorité de nos concitoyens.

Debout la France propose de rompre avec cette politique injuste et ruineuse pour les Français en réduisant le nombre d’impôts, la pression fiscale et les niches fiscales.

**

Macron, c'est Hollande en pire !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si les gens savaient par quels petits hommes ils sont gouvernés, ils se révolteraient vite.
(Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord)

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par ano le Lun 29 Jan 2018 - 10:30

À Davos, Macron nous a commis l’une des plus importantes hontes de la France de ces dernières décennies.
Il n’a pu s’empêcher de se comporter en baratineur et prendre les dirigeants et les investisseurs du monde entier pour des benêts …

Le retour de sa vraie nature de « petit vendeur d’aspirateur », c’était plus fort que lui !!!


**

Macron : le dindonisme mondialiste !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le franglais, c'est la langue des benêts !

Contenu sponsorisé

Re: En Marche Arrière : le retour à l’âge de pierre !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 11 Déc 2018 - 22:16