www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Le Brexit et le marché commun

Partagez
avatar
Froan Vamed

Age : 21
Date de naissance : 28/03/1997
Localisation : Ile de France
Bélier Date d'inscription : 08/03/2013
Passion : Un fondu d'Histoire

Le Brexit et le marché commun

Message par Froan Vamed le Sam 21 Jan 2017 - 17:53

Depuis la décision de Mme May de sortir aussi du marché commun, les médias y sont allés de leurs commentaires catastrophistes.
Je relaie cet article de l'UPR qui remet les choses en place.
En gros, ce qu'il faut retenir, c'est :
1) Il n'y aura pas de taxes douanières à l'entrée du marché commun, puisque l'UE ne le fait pas même face à la Chine et aux Etats-Unis.
2) Le marché commun représente 44% des exportations, et ce chiffre diminue de plus en plus au profit d'autres régions du monde.
3) Les éventuels coûts des exportations vers l'UE seraient compensés par les gains que connaîtront les entreprises grâce à la sortie des normes, et au boom des exportations dû à la dévaluation de la livre.

Mais lisez quand même l'article, il est très détaillé et accessible.

https://www.upr.fr/actualite/france/brexit-sortie-marche-commun
avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Le Brexit et le marché commun

Message par CoqGaulois le Sam 21 Jan 2017 - 19:42

Le seul problème c'est que si d'un côté l'UPR prêche pour la sortie de l'UE et de l'Euro, Asselineau lui s'oppose au FN et sabote toutes formes de réalisation de ce projet. Alors quand on dit qu'on est pour et qu'on passe sa vie à lutter contre les seuls qui peuvent y aboutir, moi j'en déduis qu'à terme on fait tout pour que la France reste dans cette mafia européenne. Asselineau c'est l'anti-mafieux qui travaille pour la mafia.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
Froan Vamed

Age : 21
Date de naissance : 28/03/1997
Localisation : Ile de France
Bélier Date d'inscription : 08/03/2013
Passion : Un fondu d'Histoire

Re: Le Brexit et le marché commun

Message par Froan Vamed le Sam 21 Jan 2017 - 19:43

Oui, mais c'est à l'heure actuelle le meilleur lanceur d'alertes sur l'UE. Et il faut l'admettre, ses conférences sont de vraies mines d'or, si on fait abstraction du personnage.
avatar
MARINICE

Age : 34
Date de naissance : 25/04/1984
Localisation : Côte d'Azur
Taureau Date d'inscription : 15/10/2011

Re: Le Brexit et le marché commun

Message par MARINICE le Sam 21 Jan 2017 - 20:10

Le problème avec Asselineau, c'est qu'il argumente plus en détail que le FN, il faut le reconnaître, c'est un travail que le FN ne fait pas aussi profondément. Problème, ça devient trop lourd, et c'est trop difficile à avancer pendant une campagne lors d'interventions spontanées et limitées. Disons qu'Asselineau, ne représentant rien politiquement et électoralement, a le temps que le FN n'a pas. Il devrait mettre son ego très gonflé de côté et rejoindre le FN. Cette opposition est stérile et très égocentrique.


***************************************************************************************
Français de coeur et d'adoption.
Adhérent Front National et Les Patriotes.
avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Le Brexit et le marché commun

Message par CoqGaulois le Sam 21 Jan 2017 - 21:27

Je ne crois plus du tout qu'Asselineau défende réellement les idées qu'il expose, son analyse est intéressante c'est sa motivation profonde qui est trouble.
Sans le considérer comme un génie il est suffisamment intelligent pour se rendre compte qu'il n'aboutira à rien en s'y prenant comme ça, alors s'il persiste, j'en déduis qu'il ne cherche pas vraiment à faire gagner les idées qu'il expose.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
Napoléon I

Age : 31
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: Le Brexit et le marché commun

Message par Napoléon I le Dim 22 Jan 2017 - 17:09

Effectivement, il y a de très bonnes choses de la part de l'UPR à propos de la critique de l'UE.
Néanmoins, j'ai l'impression que l'agressivité vis à vis du FN est vraiment systématique. Il y a franchement d'autres priorités que de se taper dans les pattes entre souverainistes.
avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Le Brexit et le marché commun

Message par CoqGaulois le Dim 22 Jan 2017 - 19:30

@Napoléon I a écrit:Effectivement, il y a de très bonnes choses de la part de l'UPR à propos de la critique de l'UE.
Néanmoins, j'ai l'impression que l'agressivité vis à vis du FN est vraiment systématique. Il y a franchement d'autres priorités que de se taper dans les pattes entre souverainistes.

pancarte+1 Mais la vraie question est: Asselineau est-il réellement souverainiste ? Moi je finis par en douter, bien sûr j'aimerais me tromper...


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Le Brexit et le marché commun

Message par ano le Sam 23 Sep 2017 - 20:43

BREXIT: Theresa May négocie le prolongement de l’accès au marché unique !

   
Communiqué de presse de Marine Le Pen
Présidente du Front National
Députée à l’Assemblée nationale
23 septembre 2017
(Source)


Dans le cadre du Brexit, le chef du gouvernement britannique a prononcé hier un discours à Florence pour redonner du souffle et de la confiance aux négociations avec l’Union européenne qui entrent dans leur quatrième cycle, le 25 septembre prochain.

Dans son allocution, Theresa May a exposé sa vision des futures relations de son pays avec l’Union européenne. De nouveau, elle a fait comprendre que le Royaume-Uni quitte l’Union européenne et non l’Europe avec laquelle elle souhaite conserver et chérir ses liens étroits.

Elle a évoqué le chèque de sortie qui sera décidé pour sortir de l’Union européenne puis elle a plaidé pour une période de transition de deux ans supplémentaires après le 29 mars 2019, date de sortie officielle du Royaume-Uni. Durant cette période, le Royaume-Uni aurait encore un accès complet au marché unique et se préparerait à mettre en place les futurs accords commerciaux bilatéraux dans le cadre d’un nouveau partenariat économique et politique.

Pour rassurer le monde économique, Theresa May souhaite que la transition post-Brexit soit la plus rapide et claire possible. Le Royaume-Uni demande donc ces garanties pour donner aux entreprises une meilleure visibilité.

Le cas du Brexit est un cas d’école très intéressant à de nombreux égards pour se positionner intelligemment vis-à-vis de l’Union européenne. Le Front National, soucieux de l’équilibre de la balance du commerce extérieur Français, observe avec grand intérêt l’évolution de la démarche britannique afin d’enrichir notre propre calendrier et le périmètre national que nous souhaitons lui donner.

Le Front National travaille à restaurer progressivement l’indépendance de la France et continue à lutter contre l’avancée à marche forcée, vers un fédéralisme de l’Union Européenne, destructeur.

**

Le fédéralisme : l'idéologie mortifère !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Qu'est-ce que ça fait de trahir la France ? La liberté n'a pas de prix !

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Le Brexit et le marché commun

Message par ano le Mar 5 Déc 2017 - 8:50

En acceptant que Londres s'engage à maintenir un « alignement réglementaire complet » de part et d'autre de la frontière entre la République d'Irlande et les six comtés (britanniques) d'Irlande du Nord, entre le côté britannique et le côté irlandais qui est aussi celui de l'UE, cette dernière se fait rouler dans la farine.
En clair, rien ne devrait changer pour le contrôle des personnes et la vérification des marchandises.
Rien ne viendrait matérialiser non plus la ligne.

Si, une porte reste aussi largement ouverte à toute importation, d'où qu'elle vienne, transitant par l'Irlande du Nord, les britanniques ne manqueront pas de la rentabiliser bien plus que le chèque (entre 40 et 65 milliards d'euros) que Londres devrait signer comme solde de tout compte.

Les accords ultralibéraux soi-disant de « libre-échange » destinés à mettre notre économie et nos normes protectrices à genoux n'étaient qu’une étape. Non seulement, Schengen est le symbole de l'anarchie mais après ça le Roi sera vraiment nu …

Michel Barnier, le négociateur européen, s'est fait « baiser la gueule » avec les faux-semblants britanniques. (À moins qu’il ne soit complice ?)
Et il avait été présenté comme le meilleur négociateur possible. En vérité, c’est un minable coopté par d’autres minables ...

Les européens retournent à l'esclavage !


**
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Le Brexit et le marché commun

Message par ano le Sam 9 Juin 2018 - 19:59


Le Brexit coûtera 4 milliards d'euros par an aux entreprises françaises

figaro, le 6 juin 2018
(Source)


En 2016, le Royaume-Uni était « le 5ème client de la France et son 8ème fournisseur », l'Hexagone y exportait 38 milliards d'euros de biens et de services. En cas de Brexit dur, les PME seraient les entreprises les plus vulnérables face aux barrières douanières.

Si l'économie britannique s'attend à un ralentissement post-Brexit, certains secteurs de l'industrie française pourraient quant à eux subir des dommages collatéraux. Selon une étude des cabinets Oliver Wyman et Clifford Chance publiée mercredi, le Brexit coûtera près de 4 milliards d'euros par an aux entreprises françaises. Les secteurs les plus touchés seront l'agroalimentaire, l'industrie automobile et les biens de consommation, indique l'étude. Basée sur un scénario « hard Brexit », c'est-à-dire une sortie du Royaume-Uni sans aucuns accords avec l'Union Européenne, le rapport propose « une estimation des coûts les plus directs et immédiats de la mise en place de barrières tarifaires et non-tarifaires par secteur, après l'entrée en vigueur du Brexit ». Pour effectuer ces estimations, Oliver Wyman et Clifford Chance se sont basés sur des travaux de recherche académique, mais également sur des entretiens menés auprès de dirigeants d'entreprises.

Ainsi, après le Brexit, l'étude affirme que « la France serait le troisième pays le plus impacté de l'UE », après l'Allemagne et la Hollande. Parmi les secteurs qui seront les plus touchées figure en premier lieu l'agroalimentaire, « avec des coûts directs totaux de près de 900 millions d'euros par an » soulignent les auteurs du rapport, touchant principalement les boissons alcoolisées comme le vin et les spiritueux, puis les produits laitiers et les préparations céréalières.

L'étude rappelle qu'en 2016, le Royaume-Uni était « le 5ème client de la France et son 8ème fournisseur ». Elle précise également que l'Hexagone exportait 38 milliards d'euros de biens et de services au Royaume-Uni, notamment dans l'agroalimentaire et les biens de consommation, tandis qu'elle importait environ 32 milliards d'euros, principalement en services financiers et services professionnels.

Les entreprises inégalement impactées

Face au Brexit, les entreprises ne sont pas toutes armées de la même manière. « Les PME disposent de ressources plus limitées pour gérer les lourdeurs administratives supplémentaires et ont généralement moins d'expérience dans les exportations hors de l'UE et donc moins l'habitude de faire face aux barrières douanières et réglementaires », explique les auteurs de l'étude. « Toutefois, si les PME tant européennes que britanniques sont particulièrement exposées, les PME exportatrices françaises ont l'avantage de déjà exporter hors de l'UE pour une grande partie d'entre elles », précise-t-il.

Les PME françaises « sont particulièrement vulnérables et leurs défaillances auraient [...] un impact direct sur l'économie française ».
Rapport Oliver Wyman et Clifford Chance, Les entreprises françaises face au Brexit

Le rapport adresse un message aux autorités françaises les appelant à accompagner les PME : elles « sont particulièrement vulnérables et leurs défaillances auraient non seulement un impact direct sur l'économie française, mais également des conséquences indirectes sur les chaînes d'approvisionnement de plus grandes entreprises ». Le Royaume-Uni doit quitter l'UE en mars 2019 tout en restant dans l'union douanière pendant une période de transition jusqu'à fin 2020, le temps de mettre en place un nouveau partenariat.

**

Michel Barnier : le négociateur minable coopté par d’autres minables !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si les gens savaient par quels petits hommes ils sont gouvernés, ils se révolteraient vite !
(Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord)

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Le Brexit et le marché commun

Message par gemini le Dim 10 Juin 2018 - 9:27

Bizarrement quand un poste devient disponible, systématiquement il est attribué au plus nul de la bande. Barnier est l'exemple parfait. en effet, quoi de mieux qu'un incapable pour accepter toutes les âneries possible et les promouvoir.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Le Brexit et le marché commun

Message par ano le Lun 17 Sep 2018 - 11:47

Selon le Times, le négociateur en chef européen, Michel Barnier, élabore un nouveau projet de « protocole irlandais » définissant l'utilisation de moyens technologiques pour éviter le retour à une frontière. L'objectif, écrit le journal, serait de permettre un suivi des marchandises grâce à des codes-barres inscrits sur les conteneurs dans le cadre de programmes « d'entreprises de confiance » gérés par des sociétés enregistrées.

Un système comme cela, sera inévitablement, où une véritable « usine à gaz » où un enfumage dilatoire …

Qui va croire un seul instant que cela ne sera pas très vite détourné ?
Qui va croire un seul instant que ce ne sera pas à notre détriment ?

Barnier est un incapable … il y a plus d’intelligence et de bon sens dans votre chaussette droite que dans son cerveau !!!

**
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Le Brexit et le marché commun

Message par gemini le Lun 17 Sep 2018 - 14:17

Barnier est une nuisance, il est essentiel que cet individu soit mis à la retraite.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contenu sponsorisé

Re: Le Brexit et le marché commun

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 20 Jan 2019 - 21:23