www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Partagez

ano

Date d'inscription : 22/05/2015

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par ano le Mar 7 Aoû 2018 - 16:35


A. Kohler visé par de nouvelles accusations de conflit d'intérêts

figaro, le 7 août 2018
(Source)


L'actuel secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler a approuvé en 2010 et 2011 des contrats entre l'armateur MSC, fondé et dirigé par des cousins de sa mère, et le port du Havre, dont il était alors membre du conseil de surveillance, selon des documents révélés par Mediapart.

Le site d'information avait déjà accusé M. Kohler de conflit d'intérêts au motif qu'il avait siégé à partir de 2010 au conseil d'administration de STX France (les chantiers navals de Saint-Nazaire), dont MSC était le principal client, et qu'il avait rejoint l'armateur après août 2016. Ces révélations avaient entraîné en mai l'ouverture d'une enquête du parquet national financier (PNF) pour « vérifier si les règles relatives à la mise en disponibilité des agents publics ont bien été respectées ».

Le bras droit du président Emmanuel Macron était devenu après août 2016 directeur financier de la filiale croisières de MSC, grâce au feu vert de la commission de déontologie de la fonction publique. Cette dernière s'était opposée en 2014 à une première tentative du haut fonctionnaire de travailler pour l'armateur. Alors que le numéro deux de l'Elysée a affirmé s'être « toujours déporté » (s'être écarté des débats, ndlr) quand il a eu à connaître comme haut-fonctionnaire des dossiers concernant MSC, Mediapart a ouvert hier un nouveau front en publiant deux procès-verbaux du conseil de surveillance du « Grand Port maritime du Havre » (GPMH).

M. Kohler y siégeait, de 2010 à 2012, comme représentant de l'Agence des participations de l'Etat (APE) aux côtés du maire du Havre, l'actuel Premier ministre Edouard Philippe. Lors de ces deux réunions, en septembre 2010 et 2011, Alexis Kohler a pris la parole et voté en faveur de contrats à venir entre GPMH et Terminal Normandie MSC (TNMSC), filiale française de l'armateur et acteur majeur de l'extension du port alors en cours, révèlent les documents. Plusieurs ex-membres du conseil ont affirmé à Mediapart « qu'ils ignoraient tout de la situation familiale d'Alexis Kohler et qu'ils sont tombés des nues quand ils ont découvert très récemment ses liens avec MSC », l'un des plus gros transporteurs maritimes de conteneurs au monde.

Mediapart a annoncé avoir saisi la Commission d'accès aux documents administratifs (CADA) pour obtenir la déclaration d'intérêts de M. Kohler lors de sa nomination au port du Havre. Interrogé par l'AFP, l'Elysée n'a souhaité faire « aucun commentaire » compte-tenu de l'enquête en cours. « M. Kohler ne s'est jamais trouvé ou placé en position décisionnaire ou en situation de faire valoir une opinion personnelle dans les travaux internes et délibérations concernant MSC », avait répondu fin mai l'Elysée à Mediapart. « Ceci reste effectif pour le présent comme pour l'avenir ».

Le PNF avait révélé l'existence de son enquête après une plainte déposée le 4 juin par l'association Anticor pour « prise illégale d'intérêt » et « trafic d'influence ». Une perquisition avait été menée deux jours plus tard à Bercy, où M. Kohler a travaillé comme directeur adjoint de cabinet de 2012 jusqu'à la démission, le 30 août 2016, du ministre de l'Economie Emmanuel Macron.

Membre actif de la campagne présidentielle pour le candidat Macron, M. Kohler avait rejoint l'Elysée en mai 2017 après moins de neuf mois passés chez MSC. Dans l'intervalle, il était revenu à Bercy en mars 2017 pour participer, comme cadre de l'armateur, à une réunion sur la reprise de STX France alors en faillite, alimentant les soupçons de conflit d'intérêts.

**

Macron : Aventurier, Pervers, Inconscient !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Avec Macron, la mafia gangrène-t-elle l’Élysée ?

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par ano le Jeu 23 Aoû 2018 - 17:30


Astuces fiscales et travaux illégaux :
Françoise Nyssen (encore) épinglée pour des fraudes passées

rt, le 22 août 2018
(Source)


En ce jour de rentrée pour l'exécutif français, Le Canard enchaîné révèle comment l'actuel ministre de la Culture aurait fait fi de certaines déclarations à l'époque où elle gérait la maison d'édition Actes Sud.

Comment réduire l'impôt immobilier lié au siège d'une maison d'édition tout en agrandissant (illégalement) la superficie d'un immeuble classé du XVIIIe siècle ? Il existe des combines que la ministre de la Culture Françoise Nyssen, selon Le Canard enchaîné du 22 août, aurait trouvées alors qu'elle dirigeait la maison d'édition Actes Sud.

Le palmipède revient en effet sur plusieurs malfaçons repérées dans les procédures d'installation des locaux parisiens d'Actes Sud : « planchers élastiques », « chantier permanent » ou encore potentielle « pirouette financière ».

En mai 2012, Françoise Nyssen et son mari Jean-Paul Capitani deviennent pleinement propriétaires des 321,67 mètres carrés d'un immeuble situé dans le prestigieux quartier de Saint-Germain-des-Prés, à Paris. Alors qu'il note que le prix d'acquisition (1,6 million d'euros, « tous frais et intérêts cumulés compris ») est largement en dessous des tarifs actuels, Le Canard enchaîné explique qu'un nombre impressionnant de travaux y aurait été effectués illégalement « avec une technique éprouvée pour éviter de se faire gauler par les services de l'urbanisme » et précise : « Dans les archives de la Direction de l'urbanisme de la mairie de Paris, pas la moindre trace de dépôt d'une demande d'autorisation. »

À cette manœuvre qui permet de passer outre les autorisations d'agrandissement d'un bien immobilier, le couple Nyssen-Capitani aurait également fait fi du code du Patrimoine dans un immeuble inscrit depuis 1926 à l'inventaire des Monuments historiques. Dans cette entorse au règlement, Françoise Nyssen aurait fait appel à des architectes « aujourd'hui fonctionnaires placés sous son autorité de ministre de la Culture ».

Selon l'hebdomadaire, si certaines combines ont pu permettre à l'actuelle ministre de la Culture d'économiser « le montant de deux taxes spécifiques », l'absence de demande d'autorisation pour les agrandissements des locaux parisiens de la maison d'édition aurait rendu possible pour la société de Françoise Nyssen une réduction d'un tiers de l'impôt immobilier rattaché à ces locaux parisiens.

Ce n'est pas la première fois que les fantômes du passé rattrapent la ministre de la Culture. Elle avait déjà été épinglée au mois de juillet 2018 pour des subventions reçues par Actes Sud, alors que Françoise Nyssen détenait encore des intérêts liés à la maison d'édition.

**

Macron : l'homme qui prend les Français pour des cons !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Macron : son entourage comme son discernement, le pire de la médiocrité !

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par ano le Ven 31 Aoû 2018 - 15:46


Coralie Dubost est une marcheuse de la première heure, un député LREM et une fidèle de Richard Ferrand, se qui montre déjà sa faible moralité …

Elle se prétend même « spécialisée dans les modes alternatifs de règlement de conflits » alors cette dauphine de godillots (chargée des relations avec le gouvernement) ressemble plus à un « Pitbull avec des œillères ».

En effet, chacune de ses apparitions est l'occasion de constater, son agitation inquiétante, ses humeurs changeantes, ses rages furieuses, son extrême agressivité, ses mensonges pathologiques et ses hallucinations.
Elle semble à la limite de la bave mousseuse et de l'accident vasculaire cérébral …

Failles troublantes dans le CV de Coralie Dubost
(Source)

Comme la loi l’y oblige, tout député doit déposer à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique une déclaration d’intérêts ou d’activités. Le 18 octobre dernier donc, Coralie Dubost, députée LREM sur la 3e circonscription, a déposé sa déclaration. Elle n’a rempli que le chapitre I du document, celui relatif aux activités professionnelles donnant lieu à rémunération ou gratification exercées à la date de l’élection ou de la nomination, ou au cours des cinq années précédant la déclaration. On lit, pour l’année 2017 jusqu’en mars : responsable du bureau de la direction générale à Montpellier Business School avec un salaire brut de 8 000 €. Pour les années 2015 et 2016, chargée de mission entreprise et RSE à Face Hérault avec une rémunération nette de 7 000 € en 2015, et de 16 800 € en 2016.

Sauf que cela ne cadre pas, mais alors pas du tout, avec le CV de la députée LREM. Un document qui a servi pour « vendre » sa candidature à Richard Ferrand, président du groupe LREM à l’Assemblée, pour qui « Coralie Dubost est une grande juriste de talent », et qui a été bombardée première vice-présidente chargée des relations avec le gouvernement.
Sur ce document, on lit pour l’année 2015 (de février à juin) : juriste au pôle consommation à la fédération Léo-Lagrange et responsable du pôle consommation de Béziers, conseil en droit de la consommation, etc. Plus loin, de septembre 2010 à décembre 2014 : chargée de projets scientifiques à l’IDEDH avec, s’il vous plaît, une publication, Sur la médiation civile et commerciale en Europe (Revue des Affaires européennes n° 2013/2), sous la direction du Pr Coutron ; une recherche doctorale sous la direction du Pr Sudre, La Non-Discrimination en droit européen des droits de l’homme ; membre actif des groupes de recherche « La Preuve » et « Subsidiarité » ; gestion du CDE (relais de la Commission européenne), sans oublier un poste de chargée d’enseignements en master 1, et en licence 3 avec un amphi de 150 étudiants. Toujours sur ce CV et pour la période couverte par la compétence de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, Coralie Dubost dit avoir été auditrice de justice au tribunal de grande instance de Nîmes, assistante de la présidente et du vice-président sur le contentieux des référés et juriste à la Maison de la justice et du droit de Montpellier à l’antenne de la cour d’appel, dispositif d’accès au droit.

Ouf, n’en jetez plus !

Alors, de deux choses l’une, ou plutôt trois : ou ces activités qui ne figurent pas sur la déclaration étaient exercées à titre gracieux, mais on peut en douter. Ou Coralie Dubost a gonflé son CV. Ou elle a menti à la Haute Autorité.

**

En Marche Arrière : tous les dangers de la fuite en avant !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

»En Marche Arrière » :
Émanation dangereuse de matières putrides dégageant une odeur désagréable !
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par gemini le Ven 31 Aoû 2018 - 17:31

Une fois encore la preuve est faite, is veulent appliquer la loi aux autre, mais pas à eux.
tout est bon pour dissimuler les saletés sous le tapis.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par ano le Mer 5 Sep 2018 - 7:12


La candidature de Ferrand au perchoir compromet-elle la moralisation de la vie politique ?

rt, afp, le 4 septembre 2018
(Source)


Favori pour la présidence de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand est visé par une enquête relative à une affaire de montage financier. Un obstacle à la moralisation de la vie publique revendiquée par Emmanuel Macron ?

Richard Ferrand, le président du groupe La République en marche (LREM) à l'Assemblée nationale, va-t-il prendre la présidence de l'Assemblée nationale, place laissée vacante par François de Rugy, nommé ministre de la Transition écologique ? Cette hypothèse est à même de provoquer l'indignation de l'opinion publique, l'ex-ministre et ex-secrétaire général de LREM étant ciblé par une enquête sur un montage financier immobilier. Elle pourrait en tout cas compromettre les ambitions de transparence et de moralisation de la vie publique du président Macron, formalisées dans le projet de loi visant à restaurer « la confiance dans la vie politique » adopté en juillet 2017.

Outre cette casserole, Richard Ferrand devra faire face à la concurrence d'autres candidats LREM au perchoir : la présidente de la commission des Lois de l'Assemblée Yaël Braun-Pivet et la députée de l'Isère Cendra Motin, ont d'ores et déjà postulé.

Les prétendants LREM ont jusqu'au soir du 5 septembre pour se faire connaître, avant un vote interne le 10 septembre dans le cadre d'un séminaire de rentrée pour les départager. L'ensemble des députés voteront ensuite le 12 septembre lors de l'ouverture de la session pour élire leur président, des candidatures de plusieurs bords étant alors possibles. Le vote aura lieu avant ou après les questions au gouvernement.

L'affaire Ferrand

Les révélations du Canard enchaîné en mai 2017 au sujet de Richard Ferrand avaient été le premier couac du mandat d’Emmanuel Macron, contraignant le ministre de la Cohésion des territoires à démissionner. L'affaire porte sur le bien immobilier acquis par la compagne de Richard Ferrand, l'avocate Sandrine Doucen, puis loué aux Mutuelles de Bretagne, dont il était alors le directeur général (1998-2012). L'association anticorruption Anticor accuse Richard Ferrand d'avoir profité de sa fonction pour favoriser sa compagne, qui aurait financé l'acquisition de locaux, d'une valeur de 375 000 euros, par les loyers des Mutuelles de Bretagne.

Une enquête préliminaire a été classée sans suite en octobre 2017 par le parquet de Brest, en raisno de la prescription des faits. Par la suite, Anticor a déposé à Paris une plainte avec constitution de partie civile, procédure qui permet de passer outre le refus du parquet d'entamer des poursuites pénales. Partant, le juge du pôle financier de Paris a ouvert le 12 janvier 2018 une information judiciaire pour « prise illégale d'intérêts ». Mais la défense de Richard Ferrand et de sa compagne a dénoncé en mars dernier un « conflit d'intérêts », le vice-président d'Anticor Eric Alt, présent lors d'une première audition, étant aussi premier vice-président adjoint au tribunal de grande instance de Paris. La Cour de Cassation a donc décidé de confier l'enquête au tribunal de grande instance de Lille « afin de garantir l’impartialité objective de la juridiction saisie ». Affaire à suivre.

Saal, Pénicaud, Nyssen : des ombres sur la République exemplaire

Le cas de Richard Ferrand n’est pas le seul à menacer l'image d'exemplarité que comptent incarner Emmanuel Macron et la majorité présidentielle.

Le 22 mai 2018, la ministre du Travail Muriel Pénicaud était convoquée chez le juge comme témoin assisté dans l'affaire Business France. Ce dossier, devenu politique, est lié à l’organisation, en janvier 2016, d’une soirée de promotion de la France à Las Vegas autour d’Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie, tandis qu'elle était directrice générale de Business France. Malgré son coût élevé – près de 290 000 euros après renégociation – l'organisation de l'événement avait été confiée à l’agence de communication Havas sans passer par un appel d’offres. Cette procédure est pourtant prévue par le code des marchés publics pour de telles sommes.

Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, a quant à elle été épinglée par le Canard enchainé le 22 août 2018 pour avoir réalisé des travaux d'agrandissement des bureaux parisiens de la maison d'édition Actes Sud « sans autorisation de travaux ni déclaration au fisc ». Elle est suspectée d'avoir ainsi ajouté 150 mètres carrés aux locaux sans respecter le code de l'urbanisme, ni en référer au fisc, échappant ainsi aux augmentations substantielles de taxes immobilières. L’enquête est en cours et la police vient de réaliser une inspection des locaux.

Enfin, l'opinion publique s'est indignée de la prestigieuse évolution de la carrière d’Agnès Saal. Elle s'était vue contrainte de démissionner de la tête de l’INA en 2015, pour avoir dépensé des sommes démesurées en taxi au cours de son mandat à la tête du Centre Georges-Pompidou, puis de l'INA. Les sommes représentaient quasiment 48 000 euros de frais de taxis, courses dont une partie était réservée à ses enfants et à sa tante. Agnès Saal avait été condamnée en janvier 2016 à deux ans de suspension de la fonction publique, dont six mois fermes, pour cette infraction assimilable à du détournement de fonds publics.

Mais ces abus n'ont pas empêché Agnès Saal d'intégrer le ministère de la Culture en été 2016, en tant qu'attachée au secrétariat général du ministère sous la présidence Hollande. Sous la présidence Macron cette fois, en août 2018, Agnès Saal a été nommée haut fonctionnaire à l'égalité, la diversité et la prévention des discriminations auprès du secrétaire général du ministère de la Culture. De plus, Agnès Saal bénéficie d’une hausse de son traitement qui pourra atteindre au maximum 6 138 euros mensuels et de nouvelles indemnités, selon un arrêté signé par le Premier ministre.

**
Avec Macron, les clowns sont à l'Élysée !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Richard Ferrand : affaires sans suites et homme sans morale !

avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par CoqGaulois le Mer 5 Sep 2018 - 8:57

Pour Ferrand on assiste à un individu visé par des affaires qui sort par la petite porte et revient par la fenêtre dans la ripoublique exemplaire du sieur Macron, les copains, honnêtes ou pas, auront toujours une bonne place aux frais des contribuables avec lui.
Laura Flessel "remplacée" à son poste ministériel est impliquée dans une "affaire" de fraude fiscale avec de gros revenus non-déclarés. Après Cahuzac on nous a fait comprendre que ça ne pouvait plus se reproduire et hop aussitôt dit et on assiste à une autre affaire comparable même si là il s'agit uniquement d'un enrichissement personnel et pas en plus d'un financement de parti illicite.
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/justice/pourquoi-le-fisc-veut-poursuivre-l’ex-ministre-laura-flessel-en-justice/ar-BBMS3DR?ocid=spartandhp

On va finir par avoir encore plus de magouilles (on croyait pourtant avoir atteint un sommet en la matière) qu'vec les gouvernements précédents. Macron instaure la France Africaine par l'immigration mais en plus instaure la république bananière par la gestion.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par gemini le Mer 5 Sep 2018 - 11:03

@CoqGaulois a écrit:Pour Ferrand on assiste à un individu visé par des affaires qui sort par la petite porte et revient par la fenêtre dans la ripoublique exemplaire du sieur Macron, les copains, honnêtes ou pas, auront toujours une bonne place aux frais des contribuables avec lui.
Laura Flessel "remplacée" à son poste ministériel est impliquée dans une "affaire" de fraude fiscale avec de gros revenus non-déclarés. Après Cahuzac on nous a fait comprendre que ça ne pouvait plus se reproduire et hop aussitôt dit et on assiste à une autre affaire comparable même si là il s'agit uniquement d'un enrichissement personnel et pas en plus d'un financement de parti illicite.
https://www.msn.com/fr-fr/actualite/justice/pourquoi-le-fisc-veut-poursuivre-l’ex-ministre-laura-flessel-en-justice/ar-BBMS3DR?ocid=spartandhp

On va finir par avoir encore plus de magouilles (on croyait pourtant avoir atteint un sommet en la matière) qu'vec les gouvernements précédents. Macron instaure la France Africaine par l'immigration mais en plus instaure la république bananière par la gestion.

Où est passée la république exemplaire?
Ce n'est qu'un ramassis de voyous


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par CoqGaulois le Mer 5 Sep 2018 - 12:53

On peut ajouter Agnès Saal ex directrice de l'INA épinglée pour ses abus de biens sociaux sous forme de frais de taxi exorbitants (il s'agissait là d'une récidive pour elle) que Macron réintègre et qui est nommée haut fonctionnaire à l'égalité, à la diversité et à la prévention des discriminations, auprès du secrétaire général du ministère de la Culture.
"Le 11 avril 2016, elle est convoquée devant le tribunal correctionnel dans le cadre d'une procédure de « plaider-coupable », accusée « d’avoir détourné 23 788,46 euros (hors taxes) de fonds publics entre mai 2014 et avril 2015 » lorsqu'elle était présidente de l'INA. Les courses en taxi bénéficiaient essentiellement à ses enfants. Agnès Saal est condamnée à 150 jours-amende (à 30 euros par jour, soit 4 500 euros d'amende) et 3 000 euros de dommages-intérêts au profit d'Anticor auxquels s'ajoutent trois mois de prison avec sursis pour des faits similaires lorsqu'elle était directrice du centre Georges Pompidou"


Comme le disait JMLP il y a déjà quelques années: "Ce n'est pas un gouvernement c'est une association de malfaiteurs!"


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par gemini le Mer 5 Sep 2018 - 15:51

@CoqGaulois a écrit:On peut ajouter Agnès Saal ex directrice de l'INA épinglée pour ses abus de biens sociaux sous forme de frais de taxi exorbitants (il s'agissait là d'une récidive pour elle) que Macron réintègre et qui est nommée haut fonctionnaire à l'égalité, à la diversité et à la prévention des discriminations, auprès du secrétaire général du ministère de la Culture.
"Le 11 avril 2016, elle est convoquée devant le tribunal correctionnel dans le cadre d'une procédure de « plaider-coupable », accusée « d’avoir détourné 23 788,46 euros (hors taxes) de fonds publics entre mai 2014 et avril 2015 » lorsqu'elle était présidente de l'INA. Les courses en taxi bénéficiaient essentiellement à ses enfants. Agnès Saal est condamnée à 150 jours-amende (à 30 euros par jour, soit 4 500 euros d'amende) et 3 000 euros de dommages-intérêts au profit d'Anticor auxquels s'ajoutent trois mois de prison avec sursis pour des faits similaires lorsqu'elle était directrice du centre Georges Pompidou"


Comme le disait JMLP il y a déjà quelques années: "Ce n'est pas un gouvernement c'est une association de malfaiteurs!"

Il y a quelquefois des paroles prémonitoires.

Plus le temps passe et moins ils sont exemplaires.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par ano le Sam 8 Sep 2018 - 17:00


Les anciens « compatibles » macroniais, instables parce que déjà sécessionistes Répugnants (LR), affirment aujourd’hui qu’ils ne soutiennent plus Macron … mais pourquoi ?

Eh bien, parce que d’après eux, écoutez bien : « Macron n’irait pas assez loin ! » …
Et « en même temps », ses bouffons se prétendent « centristes », « modérés », …

Alors plus loin ou moins loin ?

Une chose est sûre, c’est que ce n’est pas avec la « cohérence » qu’ils vont s’étouffer !!!

**
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par gemini le Sam 8 Sep 2018 - 17:43

@ano a écrit:
Les anciens « compatibles » macroniais, instables parce que déjà sécessionistes Répugnants (LR), affirment aujourd’hui qu’ils ne soutiennent plus Macron … mais pourquoi ?

Eh bien, parce que d’après eux, écoutez bien : « Macron n’irait pas assez loin ! » …
Et « en même temps », ses bouffons se prétendent « centristes », « modérés », …

Alors plus loin ou moins loin ?

Une chose est sûre, c’est que ce n’est pas avec la « cohérence » qu’ils vont s’étouffer !!!

**
Ils sont bons à rien


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par ano le Sam 15 Sep 2018 - 15:59


Nouveau cas de pantouflage : l'époux de Fleur Pellerin mis en cause

rt, le 14 septembre 2018
(Source)


Le haut fonctionnaire Laurent Olléon, conjoint de l'ancienne ministre de la Culture, était membre de la commission des infractions fiscales. Il va rejoindre un cabinet fiscaliste anglo-saxon dans lequel il optimisera les impôts de grands groupes.

Laurent Olléon, haut fonctionnaire spécialiste de la fiscalité et président suppléant de la commission des infractions fiscales, a rejoint un grand cabinet d’avocats fiscalistes anglo-saxon, Orrick. Le mari de Fleur Pellerin, ancienne ministre de la Culture, commet l’un des plus beaux pantouflages, mais aussi l’un des plus problématiques de l’ère Macron.

Quelle mission incombait à Laurent Olléon, membre du Conseil d’Etat à la commission des infractions fiscales ? Celle de poursuivre les fraudeurs qui échappent à l’impôt, à la demande du ministère des Finances. Et sa nouvelle mission ? Celle de réduire les taxes d’importants groupes privés, grâce à d’astucieux montages fiscaux...

Il est aisé d'imaginer que ce pantouflage se fera certainement au détriment de la collecte d’impôts. Son expertise de la fiscalité française et des négociations avec les mauvais payeurs pourrait faire réaliser d’importantes économies aux groupes s’adressant à Orrick.

Dans un communiqué annonçant la collaboration du haut fonctionnaire, le cabinet d’avocats fiscalistes confirme cette déduction en toute transparence : « Cette connaissance de l’intérieur sera d’une valeur inestimable pour nos clients français et internationaux. »

Contacté par L'Obs, Laurent Olléon a pourtant rétorqué : « L’avocat fiscaliste n’est pas là pour permettre à son client d’échapper frauduleusement à l’impôt, en se soustrayant illégalement à sa contribution au financement des services publics. »

Mais loin de protéger leurs arrières, les différentes instances publiques ont accepté non seulement la demande de mise en disponibilité de Laurent Olléon, mais aussi sa nomination sans délai en tant qu’avocat fiscaliste. Le bureau du Conseil d’Etat aurait pu s’opposer à cette embauche dans la foulée de la parution du communiqué du cabinet Orrick, qui se réjouissait de cette recrue issue des rouages de l’Etat français. En effet, un avis de son collège de déontologie datant de juillet 2017 recommandait aux cabinets des membres du Conseil d’Etat de ne pas « suggérer implicitement » ni « d’indiquer expressément » que le nouvel embauché aurait « eu de l’intérieur une connaissance de la juridiction administrative ».

La conversion de ce haut fonctionnaire en avocat fiscaliste a été immédiatement adoubée par la commission de déontologie de la fonction publique, qui a émis un avis favorable en juillet, sans l’auditionner, quand bien même elle ne serait pas contrainte de le faire.

Ce quinquennat compte-t-il encourager le pantouflage ?

Mais sous le mandat d’Emmanuel Macron, le projet de loi « liberté de choisir son avenir professionnel », examiné le 23 juillet, prévoyait de faciliter cette démarche. Le gouvernement proposait dans l’article 63 qu’un fonctionnaire qui ferait des allers et retours entre public le privé puisse réintégrer son costume de fonctionnaire en bénéficiant des primes et traitements qu’il aurait eus s’il y était resté.

Une manière de rendre le secteur public attractif pour les élites ou de favoriser les va-et-vient ? Finalement l’article 63 a été supprimé par le Sénat, non pas pour éviter la fuite des cerveaux, préjudiciables aux finances ou aux stratégies de la France, mais pour ne pas entraîner de gabegies. « À l'heure où les collectivités publiques sont incitées à restreindre leur budget de personnel, la mesure ne paraît pas de bonne gestion », avaient écrit les sénateurs. Par ailleurs, Alexis Kohler, un des proches d'Emmanuel Macron et secrétaire général de l'Elysée, avait durant ce quinquennat déjà été suspecté de conflit d'intérêts pour ses navettes entre le privé et le public.

Ironie du sort, l'épouse de Laurent Olléon, Fleur Pellerin, avait eu des mots aussi durs que cyniques concernant les évadés de la fonction publique. Alors qu’elle avait monté un fonds d'investissement après avoir été évincée du gouvernement Valls en 2016, elle avait tenu ces propos rapportés par Le Parisien en mars 2018 : « Je ne suis pas allée pantoufler dans une grande entreprise, ce qui est un destin assez naturel pour d'anciens ministres qui rejoignent le privé. »

**

Macron : le voleur d’égalité !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Macron : son entourage comme son discernement, le pire de la médiocrité !

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par gemini le Sam 15 Sep 2018 - 20:45

Copains, coquins, ils s'entendent comme larrons en foire.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par ano le Mar 13 Nov 2018 - 19:54


À Strasbourg, le chant du cygne d’Angela Merkel


Communiqué de presse de Nicolas Bay
Député français au Parlement européen
Co-Président du groupe « Europe des nations et des libertés »
13 novembre 2018
(Source)


Après 18 longues années à la tête de la CDU et 13 comme chancelière de l’Allemagne, Angela Merkel était aujourd’hui l’invitée du Parlement européen pour un débat sur « l’avenir de l’Europe ». Naguère la dirigeante la plus puissante du continent, elle apparaît aujourd’hui fragilisée, épuisée et profondément isolée. Angela Merkel paie aujourd’hui le prix d’un impardonnable laxisme : à l’été 2015, c’est elle qui a décidé unilatéralement d’accueillir plus d’un million de soi-disant réfugiés, provoquant une crise politique et migratoire sans précédent. Déplorant dans son intervention aujourd’hui à Strasbourg que l’Europe ne présente pas un « front uni » sur l’immigration, elle a en fait reconnu elle-même son isolement.

À quelques mois des élections européennes, Madame Merkel n’incarne pas l’avenir de l’Europe, mais cette caste de l’ancien monde qu’on ne regrettera pas. Seul Emmanuel Macron poursuit la même fuite en avant fédéraliste, appelant – comme Angela Merkel aujourd’hui même – à la constitution d’une « armée européenne ».

Alors que le poulain d’Angela Merkel, Manfred Weber, a été désigné, sous les applaudissements de Wauquiez, pour remplacer Juncker à la tête de la Commission si les listes PPE venaient à l’emporter en mai 2019, les futures élections européennes opposeront deux visions, deux projets radicalement différents. Ou nous continuons dans la voie du chaos de l’Union européenne mondialiste ouverte à tous les vents, ou nous refondons l’Europe sur des bases saines au premier rang desquelles figure la liberté, la démocratie et la protection de nos peuples et de nos nations.

**

L'heure de la reconquête a sonné, Rejoignez-Nous !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les pseudo-élites fédéralistes vous mentent pour vous maintenir en esclavage !

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par gemini le Mer 14 Nov 2018 - 11:44

Il est essentiel de soutenir l'action de Marine, son discours ne change pas.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par ano le Sam 24 Nov 2018 - 12:06


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Cour des comptes étrille la vente de l’aéroport de Toulouse aux Chinois

rt, le 19 novembre 2018
(Source)


Un rapport de la Cour des comptes critique la cession par l'Etat, validée par Emmanuel Macron, de 49,9% de l’aéroport de Toulouse à un consortium chinois en avril 2015. En trois ans, il a siphonné 27 millions dans les caisses de l'aéroport.

Vendre les aéroports français à des investisseurs étrangers ? La Cour de comptes a sorti le carton jaune concernant la cession de la société d'exploitation de l'aéroport de Toulouse à Casil Europe, une société détenue par un consortium chinois, en avril 2015. Cette privatisation controversée du quatrième aéroport français avait été supervisée par Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie. Aujourd'hui, le groupe asiatique est accusé de « vider les caisses » de l'aéroport.

Catherine de Kersauson, magistrate de la Cour des comptes, ainsi que Valérie Rabault, députée socialiste du Tarn-et-Garonne et rapporteur spécial d'un rapport parlementaire sur les participations financières de l’Etat, ont dressé en commission des finances le 13 novembre le bilan de cette vente, qui suscite interrogations et perplexité. En 2015, l'Etat avait cédé 49,9% des parts de l'aéroport de Toulouse-Blagnac pour 308 millions d'euros à Casil Europe, avec une option pour 10,1% supplémentaires, qui n'a finalement pas été exercée. Sur les trois premiers exercices comptables, Casil Europe a versé environ 30 millions d’euros de dividendes à ses actionnaires, dont 16,5 millions d’euros puisés dans les réserves en 2016 et 2017. La députée, qui s'appuie sur les données de son rapport parlementaire sur les participations de l’Etat, a blâmé les décisions comptables du géant asiatique.

« En termes de protection d'un outil stratégique de l'Etat, c'est extrêmement grave »

« Il est clair que le consortium chinois est en train de vider les caisses de la société », dénonce la députée socialiste en commission. Elle l'accuse d'avoir proposé un prix surévalué à l'achat et de se rembourser en puisant dans les réserves pour verser de juteux dividendes aux actionnaires. Elle informe qu'en 2017, le groupe a effectué un « changement d’écriture comptable » qui « a permis de dégager 12 millions d'euros de bénéfices, qui fait passer le bénéfice de 9 millions à 20 millions d'euros ». « Et le consortium, que dit-il ? On va distribuer la totalité du bénéfice en dividendes. En termes de protection d'un outil stratégique de l'Etat, c'est extrêmement grave », s'inquiète l'élue du Tarn-et-Garonne.

« Il est clair que le consortium chinois est en train de vider les caisses de la société »

Catherine de Kersauson tente quant à elle l'euphémisme lorsqu'elle estime que les ratés, bévues et conséquences des trois ventes d’aéroports français étaient une façon d'« essuyer les plâtres ». « Le rapport que nous avons commis, l'expérience qui a été acquise par les acteurs de ces privatisations doivent permettre de remédier à un certain nombre de difficultés apparues à l’occasion de ces premières privatisations d’aéroport », explique-t-elle. Elle informe que désormais, « des procédures plus robustes [seront] mises en place ». Cela laisserait-il entendre que les acteurs de la vente, pilotée au plus haut sommet de l'Etat et notamment par Emmanuel Macron, étaient novices dans leur gestion de telles cessions nationales ?

Les deux rapports produits sur la vente de l'aéroport de Toulouse ont en outre relevé plusieurs points litigieux. L'acheteur chinois n'avait pas d'expérience de gestion aéroportuaire, ce qui a été exigé dans le cadre de rachats d’aéroports ultérieurs. Lors des cessions de présentation de l'offre de Casil Europe, le cahier des charges présenté par les Chinois semblait très ambitieux, mais les investissements que les actionnaires locaux avaient évoqué lors de réunions, comme un projet de métro par exemple, n'ont pas été mis en œuvre. Casil Europe a plutôt mis l'accent sur les commerces. Au titre des nouvelles infrastructures, on note principalement un hangar de peinture pour avions et une nouvelle jetée pour les low-cost.

« Avec Toulouse, puis avec Nice et Lyon, on a essuyé les plâtres »

Par ailleurs, un des intérêts potentiels de la cession à Casil était d'ouvrir des lignes avec la Chine, projet qui n'a toujours pas abouti. En janvier 2018, Mike Poon, le président de Casil Europe, a annoncé une ligne directe Zhenghzou-Toulouse pour avril 2019, mais ceci n'a pas été confirmé.

Plus troublant encore, le rapport de la Cour des compte note des failles dans la procédure d'appel d'offres. Il déplore le « manque de transparence financière » de Casil Europe, un acquéreur qui « soulève les inquiétudes ». Casil Europe est en effet constitué pour moitié d'un fonds d'investissement hongkongais domicilié... dans les îles Vierges. Trois sociétés intermédiaires créées pour le rachat étaient en outre domiciliées aux îles Caïman ou au Luxembourg. Elles ont été priées par l'Agence des participations de l'Etat (APE), chargée de la vente, de se reloger, pour éviter un « risque réputationnel », à Hong Kong.

Le rapport s'interroge en outre sur le fait que l'APE n'a pas consulté, ou bien trop tard, les « autres administrations de l’Etat » compétentes pour analyser les aptitudes ou fiabilité du nouvel actionnaire.

Des problèmes identifiés par les opposants à cette vente

Les difficultés actuelles étaient-elles prévisibles ? Les opposants à cette cession avaient pourtant bataillé pour empêcher la cession en décembre 2014. Des élus régionaux, des syndicats et des associations de riverains avaient demandé au Conseil d'Etat la suspension de la privatisation de l'aéroport. Ils fustigeaient déjà le manque de transparence et les défauts du cahier des charges lors de l'appel d'offres, condamnant une décision néfaste pour la région toulousaine.

Les juges du référé du Conseil d'Etat avaient rejeté leur requête, expliquant ne pas avoir de doutes sur « la légalité de la procédure suivie, sur le respect de la réglementation ni sur une erreur d'appréciation du gouvernement ». Alors que les derniers rapports parus confirment les doutes des opposants de l'époque, comment expliquer que les acteurs de la vente ne s'en soient pas aperçu avant, eux qui étaient pourtant les mieux qualifiés pour la mener à bien ? À l'heure où les aéroports de Paris pourraient passer sous la houlette de sociétés étrangères, l'intérêt des privatisations et l'amateurisme de leur mise en œuvre interrogent.

**

Macron : l’incompétence ultralibérale !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Par définition, un ultralibéral est une personne qui ne comprend rien à l'économie
et qui passe son temps à faire croire le contraire !


avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par gemini le Sam 24 Nov 2018 - 13:37

Nous sommes vraiment en présence d’incompétents et de malfaisants.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contenu sponsorisé

Re: Ultralibéraux, fédéralistes & Répugnants !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 11 Déc 2018 - 22:20