www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Partagez
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par ano le Ven 27 Mai 2016 - 13:56


Cambriolages inquiétants dans les hôpitaux parisiens


Communiqué de Wallerand de Saint Just
Secrétaire départemental de la fédération du Front national de Paris
27 mai 2016
(Source)


Une intrusion a eu lieu la nuit dernière à l’hôpital de la Pitié dans une pièce où sont entreposées des cellules souches et des bactéries de toutes sortes.

En janvier dernier, le service stomatologie avait déjà été cambriolé. Un ordinateur dans lequel étaient indiqués les noms des victimes des attentats du 13 novembre a été volé.

Juste après le 13 novembre, l’hôpital Necker a également été visité. Une dizaine de tenues résistantes aux agents chimiques, une trentaine de bottes en polyéthylène, des gants et des masques antibactériens ont été dérobés.

Dans le cadre des dangers terroristes, ces vols sont très inquiétants. Wallerand de Saint Just demande aux autorités d’assurer totalement la sécurité de ces locaux et de tout mettre en œuvre afin de retrouver les auteurs de ces vols.

**

Ordre cohérent & Sécurité compréhensible, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il est temps que l'état protège ceux qui nous protègent !

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par ano le Lun 30 Mai 2016 - 19:16


Château-rouge : la condamnation de l’Etat et de la mairie de Paris ne doit être qu’un début


Communiqué de Wallerand de Saint Just
Secrétaire départemental de la fédération du Front national de Paris
30 mai 2016
(Source)


La justice vient de reconnaître la responsabilité de l’Etat et de la mairie de Paris dans la désastreuse situation du quartier de Château-rouge dans le 18e arrondissement de la capitale. Un quartier littéralement envahi par les vendeurs à la sauvette de denrées alimentaires et de contrefaçons en tout genre. Une fois les importuns partis, restent des monceaux de détritus qui jonchent les rues. Riverains et commerçants ont décidé de prendre leur destin en main et d’attaquer les véritables responsables en justice, ils viennent d’obtenir gain de cause.

Car les habitants de Château-rouge ne se sont pas trompés de cible, les vendeurs clandestins, s’ils sont bien coupables, ne sont pas responsables. Ils ne font que profiter des failles du système, voire de sa bienveillance. C’est bien l’Etat, qui, par sa politique immigrationniste forcenée, encourage la présence de clandestins qui ne peuvent survivre que par cette économie parallèle. C’est lui encore qui, par son laxisme judiciaire, limite l’efficacité de la police dans la lutte contre ce fléau, empêchant les poursuites sérieuses et les expulsions. C’est bien la mairie de Paris qui, par sa politique d’appel d’air permanent, incite toujours plus de clandestins à s’installer au cœur de la capitale, sans être capable de leur fournir pour autant de quoi vivre décemment, les poussant encore plus loin dans l’illégalité et étant inapte à en assumer ensuite les conséquences.

Le Front National parisien est régulièrement présent sur le terrain auprès des riverains et des commerçants de Château-rouge. Nos militants étaient encore ce week-end rue Dejean pour partager avec les commerçants et les habitants leurs solutions concrètes pour le quartier : vastes opérations de police avec arrestation systématique de tous les vendeurs, expulsions immédiates de tous les clandestins parmi eux, condamnations exemplaires des autres, présence policière visible, systématique et pérenne dans les rues, nettoyage en profondeur du quartier par les services municipaux et exonération des taxes municipales pour l’année au titre de la réparation du préjudice.

La simple application de la loi et la juste fermeté nécessaire pour rendre leur ville aux parisiens : des propositions de bon sens plébiscitées par les riverains que, comme toujours, seul le Front National met en avant.

**

Réagissez, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les pièges sont semés de toutes parts sous les pas de l'ignorance !
(Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord)

avatar
kabout

Age : 55
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par kabout le Jeu 23 Juin 2016 - 11:04

Tranche de vie rue Dejean a Paris (18 eme)

Encore une bagarre avec des vendeurs à la sauvette.La police a beaucoup de difficultés à gérer la situation. La situation se dégrade à Château Rouge, mais la préfecture ne semble pas décidée à vraiment mettre les moyens pour changer la situation.

Merci à kentinbrooklynny


ca c'est Paris ! Paris .... mon pauvre Maurice Chevalier doit etre en colére de la-haut !


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par ano le Jeu 7 Juil 2016 - 7:55


Paris, ville où règne la racaille


Communiqué de Wallerand de Saint Just
Secrétaire de la fédération du Front national de Paris
5 juillet 2016
(Source)


Dimanche soir, dans le XXème arrondissement de Paris, trois agents du GPIS (Groupement parisien interbailleurs de surveillance) ont été grièvement blessés par un engin incendiaire. Ces fonctionnaires étaient en patrouille dans la rue Duris, près de Ménilmontant, quand ils ont été pris à partie par une dizaine de « jeunes ». L’un d’eux a jeté une pierre sur le véhicule des agents de sécurité, brisant une vitre, puis un autre a lancé un cocktail Molotov à l’intérieur. Les trois agents ont été brûlés au premier et au second degré, aux bras, au visage et à la tête. Ils ont du s’enfuir, poursuivi par ces voyous. Ceci rappelle la récente et dramatique scène du quai de Valmy.

Ce n’est pas la première fois que ces agents subissent des agressions. Des actes similaires sont commis dans d’autres quartiers de cet arrondissement et la répétition de ces agressions nourrit la colère des habitants qui n’acceptent pas que cette racaille s’attaque ainsi à l’autorité publique.

Ces agents ont la charge d’assurer la jouissance paisible des lieux d’habitation, la nuit. Nous leur devons en retour respect et solidarité. Je tiens à apporter tout mon soutien au GPIS .
Afin d’agir avec plus d’efficacité et d’éviter les attaques, la fédération Front National de Paris propose que les agents du GPIS puissent patrouiller avec des chiens de sécurité. En outre, s’ils doivent continuer à être envoyés dans des zones aussi dangereuses où ils risquent leur vie, il faudra leur permettre de porter une arme à feu.

**

Sécurité, Justice et Liberté, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il est temps que l'état protège ceux qui nous protègent !

avatar
kabout

Age : 55
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par kabout le Dim 10 Juil 2016 - 19:52

Paris plages : la voie Pompidou deviendra pour l'occasion le "quai Jasmin" et "battra au rythme de l'été tunisien"

Les villes de Tunis et de Sousse seront à l’honneur à Paris Plages, évènement phare de la capitale française qui se tient du 20 juillet au 21 août .

Durant cinq jours (du 20 au 24 juillet), un village artisanal, une exposition photo, une bibliothèque éphémère, des prestations artistiques en direct ainsi que des dégustations de mets et de vins tunisiens seront proposés. Le programme riche en couleurs, sera assuré sur une partie de la voie Georges Pompidou dans le 1er et le 4ème arrondissement de Paris.

A cette occasion, « la partie de la voie Pompidou rebaptisée pour l’occasion ‘Quai Jasmin’, battra au rythme de l’été tunisien », d’après le responsable de Communication de l’Ambassade de Tunisie à Paris Bouraoui Limam. Il s’agit également, de l’aménagement d’une plage d’une longueur de 120 mètres, en lui apportant une touche typiquement tunisienne pour garantir une animation artistique, culturelle et culinaire. [...]

Al Huffington Post

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 55
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par kabout le Ven 15 Juil 2016 - 16:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

un faubourg de Bucarest ? non,le camp de roms de 'la petite ceinture' au nord de Paris


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par ano le Jeu 18 Aoû 2016 - 18:38


Tourisme : quand la ville lumière devient une zone à fuir


Communiqué de presse du groupe FN-IDF Bleu Marine à la Région Ile-de-France
18 août 2016
(Source)


Il n’y a jamais grand monde à Paris au mois d’aout. Habituellement, au cœur de l’été, les touristes venus du monde entier remplacent les parisiens. Mais cette année, celle qui fut une des villes les plus visitées au monde offre le triste spectacle de musées vides, de restaurants et d’hôtels déserts, de commerces délaissés. Les touristes ne sont pas venus, Paris n’attire plus et la responsabilité en est largement partagée par la mairie de Paris et le gouvernement.

L’image de la France, et partant de sa capitale, est très fortement dégradée dans le reste du monde. Il y a bien entendu les attentats à répétition, le constat de l’inaction coupable des pouvoirs publics et de l’inefficacité absolue du prétendu état d’urgence. Il y a aussi, particulièrement pour les touristes asiatiques, l’explosion de la délinquance et un sentiment d’insécurité permanent. Il y a enfin l’image d’un paradis perdu se transformant peu à peu en bidonvilles avec l’éclosion régulière de campements sauvages de clandestins dans les endroits les plus divers en n’oubliant pas la présence impunie de toute une économie parallèle digne du tiers monde jusque sur les sites les plus prestigieux.

Anne Hidalgo et Valérie Pécresse auront beau se payer des voyages main dans la main tout autour du globe aux frais du contribuable, mais à l’heure où les réseaux sociaux et les sites de partage permettent à une expérience personnelle de faire le tour de la planète, la triste réalité parisienne est relayée jusque dans les médias de nos principaux hôtes et les discours creux et politiciens ne prennent plus. En attendant les chiffres que l’on sait déjà catastrophiques de la saison touristique francilienne, force est de constater l’étendue des dégâts.

Réussir à transformer la ville lumière en zone à fuir, il fallait tout de même y arriver ! Il faudra ici comme ailleurs toute l’énergie et la volonté des patriotes pour faire à nouveau de la capitale de la France un des phares du monde.

**

Reprenez le pouvoir aux fédéralistes, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le mal triomphe quand les hommes justes ne font rien, Souscrivez !



avatar
kabout

Age : 55
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par kabout le Lun 12 Sep 2016 - 18:18

Paris : tranche de vie a Stalingrad


Caméra discrète du côté du métro Stalingrad,sur l’avenue de Flandre, l’une des principales artères du XIXe arrondissement, au beau milieu des migrants qui campent sur les trottoirs.

Youtube

Merci à Francis



***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 55
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par kabout le Ven 28 Oct 2016 - 10:34

Paris : l’après-démantèlement de la jungle de Calais vu avec un peu de hauteur

Migrants sur l’avenue de Flandre, le jeudi 27 octobre 2016 au niveau du métro Stalingrad


Venez visiter Paris ville de lumière  Very Happy ou la ville de Paris fait-elle de la pub pour les tentes de décathlon ?


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 55
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par kabout le Jeu 16 Fév 2017 - 10:53

Paris : la mairie installe des rochers anti-migrants

(…) Il scandalise les nombreux militants des comités de soutien aux migrants qui se déchaînent depuis 3 jours sur les réseaux sociaux. « Écœurant », lâche un internaute. « Indigne », enchaîne un autre. « C’est triste de constater que la mairie dépense de l’argent juste pour empêcher des gens à la rue de s’abriter sous un pont », ajoute Marin, un étudiant parisien qui a participé à un rassemblement spontané de protestation lundi soir autour du « champ de pierres ». « Ça peut paraître choquant », confirme Jean-claude, un riverain du quartier de la porte de la Chapelle. « Mais il faut bien trouver des moyens pour éviter la formation de nouveau campements autour du centre humanitaire qui attire énormément de monde », ajoute-t-il aussitôt.

A la mairie de Paris, on assume en tout cas pleinement la pose des rochers. « Ces blocs étaient auparavant installés sur un trottoir du boulevard Ney à 200 m de là, en bordure du chantier de prolongation du tramway des maréchaux. Nous les avons déplacés pour permettre l’extension prochaine du chantier. 145 migrants qui dormaient dans ce secteur ont fait l’objet d’une opération de mise à l’abri la semaine dernière », indique un proche du dossier. « Le pont ferroviaire de la ligne de petite ceinture sous lequel les blocs ont été réinstallés va lui aussi faire l’objet d’un chantier de démolition-reconstruction dans un avenir proche. Il ne faudrait pas qu’un campement se réinstalle à cet endroit. Ce n’est pas un dispositif anti-migrant. C’est une question de sécurité », conclut-il.

Le Parisien

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 Laughing la ville de Paris va finir par ressembler a une carriére de pierres,bravo pour le tourisme !


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 55
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par kabout le Jeu 16 Fév 2017 - 17:17

Paris : la mairie installe des rochers anti-migrants

(…) Il scandalise les nombreux militants des comités de soutien aux migrants qui se déchaînent depuis 3 jours sur les réseaux sociaux. « Écœurant », lâche un internaute. « Indigne », enchaîne un autre. « C’est triste de constater que la mairie dépense de l’argent juste pour empêcher des gens à la rue de s’abriter sous un pont », ajoute Marin, un étudiant parisien qui a participé à un rassemblement spontané de protestation lundi soir autour du « champ de pierres ».
« Ça peut paraître choquant », confirme Jean-claude, un riverain du quartier de la porte de la Chapelle. « Mais il faut bien trouver des moyens pour éviter la formation de nouveau campements autour du centre humanitaire qui attire énormément de monde », ajoute-t-il aussitôt.

A la mairie de Paris, on assume en tout cas pleinement la pose des rochers. « Ces blocs étaient auparavant installés sur un trottoir du boulevard Ney à 200 m de là, en bordure du chantier de prolongation du tramway des maréchaux. Nous les avons déplacés pour permettre l’extension prochaine du chantier. 145 migrants qui dormaient dans ce secteur ont fait l’objet d’une opération de mise à l’abri la semaine dernière », indique un proche du dossier. « Le pont ferroviaire de la ligne de petite ceinture sous lequel les blocs ont été réinstallés va lui aussi faire l’objet d’un chantier de démolition-reconstruction dans un avenir proche. Il ne faudrait pas qu’un campement se réinstalle à cet endroit. Ce n’est pas un dispositif anti-migrant. C’est une question de sécurité », conclut-il.

Le Parisien



***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 55
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par kabout le Mer 29 Mar 2017 - 16:56

Excédés par les incivilités et la délinquance, les riverains de Château Rouge, à Paris, devant la justice contre la mairie

Rue Dejean, à Paris, est devenue un véritable cauchemar pour ses habitants : prostitution, drogue, vente à la sauvette, déchets, rixes… Rien ne va plus, à tel point que les riverains se sont résignés à faire appel à la justice à l’initiative de l’association « La vie Dejean » qui depuis 2014 dénonce l’abandon de la Ville et de la préfecture. Le tribunal administratif, saisi par l’association, a tranché le 24 mai 2016, et enjoint le préfet de police et la Ville de Paris de verser 3 000 € à celle‑ci.

La Ville et la préfecture ont fait appel de cette décision prétextant qu’un tel jugement est démoralisateur pour les policiers qui sont sur le terrain. L’audience a eu lieu hier. Le rapporteur public, lui‑même habitant du XVIIIe arrondissement, a abondé dans le sens de l’association et vertement tancé les autorités pour leur inaction. L’arrêt a été mis en délibéré à une date non précisée. Pendant ce temps‑là, Mme Hidalgo vaquera à d’autres occupations : accueillir les migrants entre deux expositions contemporaines et une visite à la salle de shoot…

Mike Borowski  rédacteur en chef

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

les "saletés" amènent la crasse


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par ano le Mer 17 Jan 2018 - 8:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les coûts du Grand Paris Express dérapent de 13 milliards

figaro, le 16 janvier 2018
(Source)


La Cour des comptes alourdit encore la facture du projet de Grand Paris Express, cette boucle de métro automatique dont l'ouverture, même partielle, pourrait avoir lieu après les Jeux olympiques de 2024. La ministre a même exclu toute possibilité de voir naître ce supermétro avant les JO.

Le dérapage des coûts du Grand Paris Express n'est plus contrôlé. D'après le rapport de la Cour des comptes sur le Grand Paris Express, dévoilé mardi par Reuters, le coût de la grande boucle autour de Paris formée par de nouvelles lignes de métro automatique pourrait atteindre 38,5 milliards d'euros. Les évaluations les plus pessimistes publiées cet été tablaient sur... 35 milliards d'euros alors qu'en 2013, les dépenses globales étaient estimées à 25,5 milliards d'euros «seulement».

Surtout, alors que Paris a remporté cet été l'organisation des Jeux olympiques de 2024, il n'est plus sûr que l'ouverture partielle du réseau puisse être envisagée: la Cour fait part de ses « sérieuses interrogations sur la capacité à respecter les échéances olympiques ».

A ce sujet, la ministre des Transports a été on ne peut plus clair: supermétro de 200 km et 68 nouvelles gares ne sera jamais prêt pour les JO. « Le gouvernement présentera dans les prochains jours le calendrier recalé (du Grand Paris Express, NDLR) sur des bases réalistes pour tenir les délais et éviter la dérive des coûts », a confirmé la ministre des Transports, Elisabeth Borne, ce mardi après-midi devant le Sénat.

Une incidence négative sur les comptes publics

Le rapport de la Cour des comptes s'interroge aussi sur le « caractère amortissable de la dette à long terme » et pointe une « incidence significative sur les comptes publics » tout en estimant que le projet « pèsera sur la trajectoire de dépenses, de déficit et de dette publics de la loi de programmation des finances publiques 2018-2022 ». Le financement du projet du Grand Paris Express s'appuie sur des recettes fiscales affectées, sur une redevance qui sera versée par le ou les futurs exploitants du Grand Paris Express, ainsi que sur des emprunts de financement et de refinancement.

La Cour des comptes préconise une réforme de la gouvernance de la Société du Grand Paris (SGP) chargée dès 2010 de réaliser le projet pour le compte de l'État. « La gouvernance de la SGP est désormais trop tournée vers la dimension politique du projet et pas assez vers la maîtrise des enjeux en particulier les objectifs de coûts. » Pour conclure, « le coût du projet doit désormais être stabilisé » et « ce nouveau coût doit s'imposer à la SGP ».

L'État n'a pas attendu la publication de ce rapport pour amorcer une réforme du pilotage de ce gigantesque chantier. En effet, selon Mobilettre, la lettre spécialisée dans les transports, Philippe Yvin, l'actuel président du directoire de la SGP, devrait être prochainement remplacé.

**

Région parisienne : l’incompétence à tous les étages !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Parisiens, parisiennes, ressaisissez-vous, rejoignez-nous !

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par ano le Mer 15 Aoû 2018 - 10:39

Dans le classement 2018 des villes les plus agréables à vivre au monde établi par l’hebdomadaire britannique The Economist, Paris est remontée de treize place dans le classement par rapport à l’année dernière, pour se trouver en 19ème position.

Ou bien « The Economist » marche à côté de ses pompes, ou bien ce n’est pas Paris qui est plus agréable (certainement pas !) mais les autres qui sont encore plus polluée, plus embouteillée, plus chère, …

En tout cas, ce n'est certainement pas l'avis d'une majorité de parisiens …
Mais si vous voulez rire dès l'aube, pensez aux votes des parisiens !

**

Contenu sponsorisé

Re: Paris : quel avenir pour la Ville Lumière ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 11 Déc 2018 - 22:16