www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Turquie : l'autocratie islamique !

Partagez

kabout

Date d'inscription : 20/02/2015

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par kabout le Jeu 20 Avr 2017 - 16:35

Turquie : Erdogan menace l'Europe de laisser passer les migrants


l'on aura des problèmes avec cette Turquie ,deja elle en veut aux Pays-Bas,puis a l'Autriche et elle menace Bruxelles avec ses migrans !
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par ano le Sam 29 Juil 2017 - 11:20


Sept collaborateurs du quotidien d’opposition turc « Cumhuriyet » en liberté provisoire

monde, afp, le 28 juillet 2017
(Source)


Dix-sept journalistes, dirigeants et autres collaborateurs actuels ou passés de « Cumhuriyet » sont jugés à Istanbul, accusés de soutenir le terrorisme.

Un tribunal turc a ordonné vendredi 28 juillet la remise en liberté provisoire de sept collaborateurs du quotidien d’opposition Cumhuriyet, mais a maintenu en détention les principaux journalistes jugés dans le cadre d’un procès emblématique de l’érosion de la liberté de la presse dans le pays.

En tout, 17 journalistes, dirigeants et autres collaborateurs actuels ou passés de Cumhuriyet sont jugés notamment pour avoir, selon l’accusation, aidé diverses « organisations terroristes armées ». Ils risquent jusqu’à quarante-trois ans de prison.

Quatre employés toujours en détention préventive

Onze d’entre eux étaient en détention préventive, la plupart depuis près de neuf mois, et leurs proches et avocats demandaient leur remise en liberté provisoire pour le reste du procès. Le juge a accédé à leur demande pour sept accusés, dont le caricaturiste Musa Kart, mais a décidé de maintenir en détention préventive quatre autres : le chroniqueur francophone Kadri Gürsel, le journaliste d’investigation Ahmet Sik, le rédacteur en chef du quotidien Murat Sabuncu et le patron du journal Akin Atalay.

Le tribunal a en partie suivi l’avis du procureur, qui avait requis la remise en liberté conditionnelle de cinq personnes et le maintien en détention des principales plumes du journal.

« Je ne suis pas en colère contre vous, (…) car je sais que les juges qui ordonnent une remise en liberté sont radiés, a déclaré à la cour l’avocat de la défense Bahri Belen. Ce que je demande aujourd’hui, c’est une décision qui redonne espoir et confiance en la justice. »

Cumhuriyet, journal fondé en 1924 et qui s’est forgé une solide réputation à force de scoops embarrassants pour le pouvoir, dénonce un procès politique visant à abattre l’un des derniers organes de presse indépendants du pays.

**



avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par ano le Dim 7 Jan 2018 - 7:30


Communiqué de presse du Front National

5 janvier 2018
(Source)


Officiellement en déplacement en France pour évoquer les conséquences de la guerre en Syrie, le président Recep Tayyip Erdogan est officieusement venu chercher un soutien de la part d’Emmanuel Macron pour relancer le processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne.
Persona non grata dans plusieurs capitales européennes, l’autocrate islamiste turc sait pouvoir compter sur ce dossier sur l’écoute du président de la République.
Cette manœuvre dangereuse doit être dénoncée à plusieurs titres :
Outre les raisons historiques, géographiques ou encore culturelles qui rendent incompatibles l’appartenance de la Turquie à l’espace européen, les dérives du régime de l’AKP, doivent mettre un terme définitif aux négociations d’adhésion à l’Union européenne.

Emmanuel Macron ne peut en effet ignorer la radicalisation politique du pouvoir qui a conduit depuis plusieurs années à des arrestations, épurations et purges massives dans la plupart des institutions publiques (armée, police, justice, système éducatif, haute fonction publique), ainsi que de nombreux secteurs de la société civile.
De même, la confessionnalisation de la société turque menée à marche forcée par l’AKP, le parti de M. Erdogan, l’éloigne des critères et valeurs sur lesquels se fonde l’appartenance à l’Union européenne.
La réforme des programmes scolaires et l’intrusion du fait religieux, l’aval donné aux autorités religieuses de célébrer les mariages civils ou encore le projet avorté de favoriser le mariage des mineures, sont autant de signaux d’alerte qui rappellent les restrictions progressives des libertés fondamentales et l’islamisation de la société turque.

Par ailleurs, Il serait pour le moins incompréhensible que le gouvernement français se fasse l’avocat d’une candidature turque à l’Union européenne, alors même que ce pays occupe militairement une partie d’un pays membre de l’UE (Chypre).

Discuter avec la Turquie est une option, l’aider à intégrer l’espace européen, une faute politique majeure que le Front national ne cessera de dénoncer.

**

La liberté n'a pas de prix !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La 1ère des Valeurs de la République, c'est de ne pas trahir la République !
(29 mai 2005 - 4 février 2008)



avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par Chevalier du Temple le Dim 7 Jan 2018 - 16:57

Dieu merci, il semblerait qu'il y ait un manque de confiance entre la Turquie d'Erdogan et l'U.E. Vendredi dernier, Macron a déclaré que les << évolutions récentes >> en Turquie dans le domaine des droits de l'Homme excluaient toute << avancée >> dans les négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union Européenne. Ouf !!!
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par ano le Lun 8 Jan 2018 - 12:37

@Chevalier du Temple a écrit:Dieu merci, il semblerait qu'il y ait un manque de confiance entre la Turquie d'Erdogan et l'U.E. Vendredi dernier, Macron a déclaré que les << évolutions récentes >> en Turquie dans le domaine des droits de l'Homme excluaient toute << avancée >> dans les négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union Européenne. Ouf !!!


Et vous croyez à ce qui sort de la bouche de « Macreux » ?
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par Chevalier du Temple le Mar 9 Jan 2018 - 3:35

@ano a écrit:
@Chevalier du Temple a écrit:Dieu merci, il semblerait qu'il y ait un manque de confiance entre la Turquie d'Erdogan et l'U.E. Vendredi dernier, Macron a déclaré que les << évolutions récentes >> en Turquie dans le domaine des droits de l'Homme excluaient toute << avancée >> dans les négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union Européenne. Ouf !!!


Et vous croyez à ce qui sort de la bouche de « Macreux » ?

Je n'ai aucune confiance en Macron et il se pourrait qu'il nous fasse une belle mise en scène. Cependant, cette fois-ci, j'ai la nette impression que Macron n'est pas faveur de l'entrée de la Turquie au sein de l.U.E. Habituellement, rien d'intéressant ne sort de la bouche du petit mondialiste mais ce qu'il a dit au cours de la conférence de presse mérite notre attention. Il se peut que je me trompe mais je ne me souviens pas que Macron ait jamais soutenu l'entrée de la Turquie dans l'U.E.  Peut-être pourriez vous m'éclairer à ce sujet ?
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par ano le Mar 9 Jan 2018 - 7:33

@Chevalier du Temple a écrit:Je n'ai aucune confiance en Macron et il se pourrait qu'il nous fasse une belle mise en scène. Cependant, cette fois-ci, j'ai la nette impression que Macron n'est pas faveur de l'entrée de la Turquie au sein de l.U.E. Habituellement, rien d'intéressant ne sort de la bouche du petit mondialiste mais ce qu'il a dit au cours de la conférence de presse mérite notre attention. Il se peut que je me trompe mais je ne me souviens pas que Macron ait jamais soutenu l'entrée de la Turquie dans l'U.E.  Peut-être pourriez vous m'éclairer à ce sujet ?


Bonjour,

Pas spécialement ... mais vue sa personnalité de tordu, il faut toujours être sur ses gardes.
Une petite pensée pour ceux qui vont même jusqu'à lui faire confiance : ils sont pas au bout de leurs peines !

Bien à vous !

**

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par ano le Lun 5 Fév 2018 - 11:40


La Turquie réclame une adhésion pleine à l'Union européenne :
Finissons-en avec l’ambigüité et l'angélisme !


Communiqué de presse de Nicolas Bay
Co-Président du groupe Europe des Nations et des Libertés au Parlement européen
Vice-président du Front National
5 février 2018
(Source)


Le président turc Recep Tayyip Erdogan ne s’en cache même plus : dans une interview donnée au journal italien La Stampa à la veille d’un déplacement à Rome, il assume le chantage turc exercé à l’égard des nations européennes en échange de la fausse promesse de freiner les flux migratoires. Le Bureau européen d’appui en matière d’asile (EASO) révèle qu’entre 2011 et 2017, plus de 5 millions de migrants sont entrés en Europe !

S’appuyant sur l’accord signé en mars 2016 avec l’Union européenne, selon lequel la Turquie est supposée maîtriser les flux de clandestins qui tentent d’atteindre l’Europe en contrepartie d’une colossale enveloppe de 6 milliards d’euros, le président turc se croit indispensable. La faiblesse de nos dirigeants l’encourage à exiger une adhésion pleine et entière à l’Union européenne.

Face aux pressions d’un État islamiste qui joue de la naïveté de certains gouvernements européens, l’heure ne doit plus être à l’échange d’amabilités mais à la fermeté. Les nations d’Europe peuvent maîtriser elles-mêmes les flux, en rétablissant enfin leurs frontières intérieures et en défendant les frontières extérieures. De plus, il est temps d’envoyer un message clair et sans ambigüité à la Turquie : sa place n’a jamais été, n’est pas et ne sera jamais dans l’Europe !

**

Dites Stop aux chantages et aux naïvetés, rejoignez-nous !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les actes pèsent plus que les mots !

avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par CoqGaulois le Lun 5 Fév 2018 - 19:31

Erdogan qui profite du conflit en Syrie pour tenter d'éliminer les Kurdes mais ce génocides ne choque pas plus que ça nos adeptes de la secte des "droitsdel'hommistes" pour qui tout les Hommes ne sont pas tous égaux devant ces droits. Pour les membres de la secte LDH (la ligue des doigts de l'Homme) il y en a qui ont des droits et d'autres qui ont des devoirs mais ce ne sont pas les mêmes.
Vous remarquerez que Bachar est présenté comme un odieux dictateur alors que pour le gentil Erdogan on est à peine offusqué de ses "petites dérives" un tant soit peu autoritaires et pourtant par exemple les journalistes ont plus de droits et de libertés en Syrie qu'en Turquie. Mais peut être me suis je médisant? Peut être fais je preuve d'angélisme vis à vis de Bachar et peut être que je diabolise ce merveilleux Erdogan?


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par Chevalier du Temple le Ven 23 Fév 2018 - 12:47

Aujourd'hui, la Turquie qui n'a plus rien de démocratique, s'enfonce dans la dictature islamique. Le régime politique turc est l'un des pires de l'hémisphère nord. Les droits de l'homme et les libertés individuelles y sont bafouées en permamence. L'adhésion de la Turquie dans l'U.E. n'a jamais été aussi éloignée. A bruxelles, personne n'est prêt à la recevoir officiellement, c'est bien ainsi. L'entrée de la Turquie dans l'U.E. serait la mort assurée pour l'Europe déjà moribonde. Mais attention, cette entrée est toujours possible dans le futur, elle est voulue et supportée par les américains, pour qui l'U.E. représente un danger économique à leurs intérêts, lequel serait écarté avec l'entrée de la Turquie.
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par ano le Mar 27 Fév 2018 - 7:55


Il est grand temps de calmer Erdogan

Après la Syrie, le président turc fait grimper la tension entre l'Egypte et la Turquie
causeur, 24 février 2018
(Source)


Déjà à l’oeuvre en Syrie, le président turc Recep Tayyip Erdogan fait grimper la tension en Méditerranée entre l’Egypte, la Grèce et la Turquie.

En politique étrangère, il est de bon ton de ne pas dire la vérité sur les protagonistes et même de ne pas tirer des conséquences du réel politique non-dit. C’est ainsi qu’on laissa faire Hitler, Staline, Mao, Ceaucescu, Bokassa, Pol Pot, les Kim, Kadhafi… Les médias se sont trouvé avec le président Trump une tête de Turc, mais les diplomaties, notamment européennes, ne font rien contre Recep Tayyip Erdogan qui, lui, devient de plus en plus dangereux. Mythomane, totalitaire, islamiste ambigu, grossier et guerrier, il vient de créer de nouveaux foyers de tension : non seulement en envahissant le nord de la Syrie (n’a-t-il pas dit vouloir chasser Bachar El Assad ?), mais depuis peu avec la Grèce et l’Égypte.

Batailles navales en Méditerranée

Depuis une dizaine de jours, la marine turque a entrepris des manœuvres, sur fond d’enjeux gaziers, dans le sous sol méditerranéen. Un navire garde-côte grec (autre pays de l’OTAN…) a été éperonné et un navire italien de prospection gazière forcé, sous menace de canonnage, de partir. Les marines égyptiennes et turques se font face et les vaisseaux italiens et grecs ne sont pas loin. La question des gisements gaziers près de Chypre, mais aussi l’interdiction des Frères musulmans par le pouvoir égyptien en 2013 ont envenimé les relations. De surcroît, le basculement encore instable des alliances (Russie-Iran-Turquie vs Etats-Unis-Arabie saoudite-Israël) crée une incertitude supplémentaire.

Les Frères musulmans ont été chassés en 2013 du pouvoir par l’actuel président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, alors ministre de la Défense. Recep Tayyip Erdogan dénonce sans cesse depuis lors « le coup d’État militaire » et a offert l’asile politique à de nombreux responsables de ce mouvement islamiste, considéré comme « terroriste » et réprimé en Égypte.

Les médias égyptiens accusent le président Erdogan de menées subversives contre l’Égypte ; notamment par le transfert de centaines de djihadistes fuyant la Syrie vers la Libye, pour déstabiliser l’ouest égyptien, et s’infiltrer au nord Sinaï où la guérilla terroriste attaque violemment l’armée et les civils. Et, de fait, les chaînes de télévision turques donnent la parole aux Frères musulmans qui appellent au renversement, de « la dictature militaire de Sissi ».

De l’eau dans le gaz

La crise a, en plus de ces raisons historiques et politiques, un motif économique. Entre Chypre et Syrie se trouvent de grands gisements gaziers off shore. La Grèce, l’Égypte et Chypre ont conclu un accord pour la mise en valeur de ce gisement. Or, la Turquie prétend qu’elle aurait un droit sur celui-ci, en prétextant de son occupation militaire illégale sur le nord de Chypre. Cette enclave est supposée être un état : la prétendue République turque de Chypre du Nord, entité mafieuse, reconnue par le seul Erdogan.

Face à l’agressivité de la marine turque, le porte-hélicoptère Mistral « Anouar el Sadate » et plusieurs autres bâtiments, dont des sous-marins, ont quitté leur base d’Alexandrie pour défendre le gisement gazier de Zohr. En Turquie, en Syrie, en Méditerranée, le pire est possible. Il est temps d’en empêcher Erdogan.

**
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par Chevalier du Temple le Mar 27 Fév 2018 - 17:23

Vous souvenez-vous de ces paroles d'Erdogan tenues à Paris à ses corelégionnaires : << Personne ne peut vous demander d'être assimilés. Chacun d'entre vous êtes les diplomates de la Turquie. Chacun, s'il vous plaît, apprenez la langue du pays dans lequel vous vivez, soyez actifs dans la vie culturelle et sociale du pays où vous vivez. La France vous a donné le droit à la double nationalité, pourquoi vous ne la demandez pas ? Ne soyez pas réticents, ne soyez pas timides, utilisez le droit que la France vous donne. Prendre un passeport français ne vous fait pas perdre votre identité turque >>.

A noter qu'Erdogan avait eu cette célèbre phrase qui devrait attirer notre attention : << Nous vous conquerrons par nos valeurs démocratiques et nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes >>.

Vigilance amis patriotes, allons-nous laisser ces gens-là utiliser ces moyens pour nous subjuguer et nous détruire ?
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par ano le Mer 28 Fév 2018 - 8:50

@Chevalier du Temple a écrit:Vous souvenez-vous de ces paroles d'Erdogan tenues à Paris à ses corelégionnaires : << Personne ne peut vous demander d'être assimilés. Chacun d'entre vous êtes les diplomates de la Turquie. Chacun, s'il vous plaît, apprenez la langue du pays dans lequel vous vivez, soyez actifs dans la vie culturelle et sociale du pays où vous vivez. La France vous a donné le droit à la double nationalité, pourquoi vous ne la demandez pas ? Ne soyez pas réticents, ne soyez pas timides, utilisez le droit que la France vous donne. Prendre un passeport français ne vous fait pas perdre votre identité turque >>.
A noter qu'Erdogan avait eu cette célèbre phrase qui devrait attirer notre attention : << Nous vous conquerrons par nos valeurs démocratiques et nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes >>.
Vigilance amis patriotes, allons-nous laisser ces gens-là utiliser ces moyens pour nous subjuguer et nous détruire ?
dix

De toute façon, une personne qui a deux nationalités ne peut être Français.
Ne peut être Français, que celui qui choisit pleinement la France !
Les profiteurs qui ont cette infamie de double nationalité devraient choisir ... avant le réveil des Français !!!
(C'est un conseil d'ami ...)

**
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par ano le Sam 26 Mai 2018 - 20:36


Des pro-Erdogan font retirer une affiche du Point

figaro, le 26 mai 2018
(Source)


Vendredi après-midi, une dizaine d’hommes ont exigé le retrait d’une couverture du Point présente sur un kiosque, dans le centre-ville du Pontet (Vaucluse), comme l’atteste plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux. Sur cette une de l’hebdomadaire apparait le portrait du président turc Recep Tayyip Erdogan, avec comme titre : « Le dictateur ». Une couverture qui a irrité une partie de la communauté turque de la ville, visiblement pro-Erdogan. Plusieurs personnes ont ainsi exigé le retrait de l’affiche auprès d’un agent JCDecaux.

La mairie du Pontet a jugé, dans un communiqué, « inacceptable » ces incidents. « Des menaces caractérisées à l'encontre de la kiosquière (ont été proférées), contre l'afficheur du prestataire spécialisé dans le mobilier urbain publicitaire et qui ont conduit ce dernier à retirer l'affiche de la une du Point apposée sur le kiosque à journaux du centre ville du Pontet. Joris Hebrard - (le maire du Pontet) - a demandé ce jour, au directeur régional de la société mise en cause de faire remettre l'affiche au plus tôt. En effet, on ne transige pas avec la liberté d'expression en France et encore moins au Pontet ».

L’affiche a été rétablie samedi et une vingtaine de gendarmes de la compagnie d'Avignon étaient sur place pour sécuriser les lieux. « Les pro-Erdogan demandent aux élus présents sur place et au directeur de cabinet du maire Joris Hébrard, Xavier Magnin, de retirer à nouveau cette une. Ce dernier vient de leur annoncer qu'il n'accéderait pas à leur demande en raison de la liberté d'expression. La situation est très tendue et certains membres de la communauté auraient menacé de revenir ce soir s'installer sur la place. Un dispositif de gendarmerie pourrait rester en place tout le week-end », précise La Provence.

**
Joris Hébrard
Membre du Front national (FN) depuis 2007
Maire du Pontet depuis 2015
Conseiller départemental du Vaucluse depuis 2015.



Ceux qui conteste la liberté d'expression doivent quitter la France !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On voit la paille dans l'œil de son voisin, mais pas la poutre dans le sien !
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par gemini le Dim 27 Mai 2018 - 10:24

Après cela on nous dira qu'il y a de bon islamiste.
Encore une affaire scandaleuse qui passera à la trappe.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par ano le Ven 8 Juin 2018 - 22:55


Élections en Turquie : Erdogan peut-il perdre le pouvoir ?

figaro, le 8 juin 2018
(Source)


À deux semaines des législatives et de la présidentielle anticipées en Turquie, le « reis » risque de pâtir de ses erreurs et de ses faiblesses.

À Istanbul

Recep Tayyip Erdogan n'est pas tranquille. Dans deux semaines, le 24 juin, les Turcs iront élire leurs députés et leur président, et l'actuel titulaire du poste cache mal ses inquiétudes. « Il est moins bon », constate, comme beaucoup d'autres, le politologue Ahmet Insel. Devant les foules, qu'il harangue une à deux fois par jour, le tribun se répète, s'énerve, traîne en longueur et peine parfois à galvaniser l'auditoire, qu'il réprimande alors pour son manque d'enthousiasme.

Ses mots contre ses adversaires sont plus virulents que jamais. Dans la même journée, il compare son principal rival à Hitler et qualifie de « terroriste » le candidat du parti prokurde, emprisonné depuis 19 mois. Ceux qui seraient tentés de l'élire président mais de voter aux législatives pour un autre parti que le sien (l'AKP, Parti de la justice et du développement) sont traités de « munafiq », un terme normalement réservé aux incroyants se prétendant musulmans.

« Pour satisfaire son allié ultranationaliste, Erdogan a ouvert la boîte de Pandore. Il a permis aux partis d'opposition de former une alliance… et ils l'ont fait. Il ne s'y attendait pas »
Seyfettin Gürsel, directeur du Centre de recherches économiques et sociales de l'université Bahçesehir

Sa campagne manque de souffle et Recep Tayyip Erdogan rabat ses prétentions. « Il nous faut plus de 300 députés », soit la majorité absolue, expliquait récemment celui qui, autrefois, réclamait les trois quarts des sièges à l'Assemblée nationale turque. Le « reis » a deux craintes : ne pas être réélu au premier tour le 24 juin (un second tour se tiendrait alors le 8 juillet) et perdre sa majorité absolue aux élections législatives, qui se joueront à un seul tour.

Ces législatives s'annoncent d'autant plus risquées que Recep Tayyip Erdogan ne peut plus compter, comme il l'a fait pendant seize ans, sur les divisions de l'opposition. En levant l'interdiction des alliances électorales, le chef de l'État a même aidé ses adversaires à resserrer les rangs. À l'origine, cette mesure visait à offrir un cadre législatif au pacte conclu entre l'AKP et les ultranationalistes du Parti d'action nationaliste (MHP). Le texte voté en mars permet aux partis réunis au sein d'une alliance d'envoyer des députés dans l'hémicycle même s'ils obtiennent séparément un nombre de voix inférieur au seuil électoral de 10 % - ce qui sera sans doute le cas du MHP.

« Pour satisfaire son allié ultranationaliste, Erdogan a ouvert la boîte de Pandore, estime Seyfettin Gürsel, directeur du Centre de recherches économiques et sociales de l'université Bahçesehir. Il a permis aux partis d'opposition de former une alliance… et ils l'ont fait. Il ne s'y attendait pas. » Les sociaux-démocrates du Parti républicain du peuple (CHP), les islamistes du Parti de la félicité (Saadet), les ultranationalistes du Bon Parti et les conservateurs du Parti démocrate feront front commun le 24 juin. Les prokurdes du Parti démocratique des peuples (HDP) ont certes été exclus de l'accord, mais s'ils dépassent 10 % et si l'alliance d'opposition séduit un nombre suffisant de déçus du chef de l'État, ce dernier pourrait perdre sa majorité absolue.

« Il ne peut plus accuser ses rivaux d'être des suppôts de l'étranger, des laïcistes qui ont fait fermer des mosquées parce qu'en face, dans l'alliance, il y a le vrai parti islamiste, le Saadet ! »
Ahmet Insel, politologue

« La situation est d'autant plus compliquée pour Erdogan que cette alliance d'opposition perturbe énormément la stratégie de clivage culturel sur laquelle il a bâti son discours, observe le politologue Ahmet Insel. Il ne peut plus accuser ses rivaux d'être des suppôts de l'étranger, des laïcistes qui ont fait fermer des mosquées parce qu'en face, dans l'alliance, il y a le vrai parti islamiste, le Saadet ! » L'absence du parti prokurde au sein du bloc d'opposition empêche aussi le président de reprocher à l'alliance rivale de « soutenir le terrorisme », ainsi qu'il dénigre tous ceux qui fréquentent le HDP.

« Pour Erdogan, l'enjeu principal est de viser le parti kurde pour qu'il ne franchisse pas le seuil électoral, souligne Ahmet Insel. Avec le risque, s'il joue trop du clivage Turcs-Kurdes, de s'aliéner davantage son propre électorat. » Traditionnellement, la moitié des Kurdes - les plus conservateurs - donnaient leur voix à l'AKP. Mais l'alliance d'Erdogan avec les ultranationalistes du MHP, ses opérations militaires contre les forces kurdes en Syrie et son refus de relancer le processus de paix avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont détourné de lui une partie de ses électeurs, qui pourraient ne pas voter ou soutenir l'alliance où figurent les islamistes.

Quant au scrutin présidentiel, si Recep Tayyip Erdogan devance ses adversaires dans tous les sondages, la quasi-totalité d'entre eux lui prédisent le second tour tant redouté. Sa victoire est probable, mais pas assurée. « Il peut y avoir une surprise car les électeurs voteront au second tour en fonction des résultats des législatives », explique Kemal Can, éditorialiste au quotidien d'opposition Cumhuriyet. « Erdogan regrette sans doute beaucoup d'avoir organisé, pour la première fois, un scrutin présidentiel et législatif le même jour, tout en limitant les législatives à un tour », abonde Ahmet Insel.

À quoi le « reis » peut-il s'attendre en cas de scénario « catastrophe » le 24 juin, s'il perd sa majorité absolue au Parlement et doit affronter un second tour à la présidentielle ? « Il peut y avoir deux scénarios totalement opposés, poursuit Ahmet Insel. Soit les électeurs déçus par Erdogan, mais effrayés par un trop grand changement, se mobiliseront au second tour pour sauver sa présidence. Soit, ils constateront qu'il a perdu son pouvoir et lui retireront son soutien. Pour l'heure, c'est l'indétermination totale. »

**

avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par Chevalier du Temple le Mer 27 Juin 2018 - 11:05

La victoire électorale d'Erdogan le rend plus puissant que jamais.

Le 24 juin, la Turquie a fait ses adieux à la démocratie. Recep Tayyip Erdoğan, a remporté une fois de plus, devançant cinq autres candidats avec 53 % des voix. De nombreux supporters se sentent redevables et loyaux envers lui, peu importe ce qu'il fait de mal.

Le taux de participation a été de 87% - les Turcs prennent leurs droits démocratiques au sérieux. Au pouvoir pendant 15 ans, Erdoğan, 64 ans, continuera en tant que président de la Turquie avec un effet de levier sans précédent pour les cinq prochaines années sous le nouveau système de gouvernement qui lui donne carte blanche pour décider du sort du pays. Les Turcs ont également voté lors d'un référendum truqué l'année dernière qui a transformé leur système parlementaire en un système présidentiel, comme les États-Unis, mais sans les freins et contrepoids. Ce système est entré en vigueur et, pour la première fois en Turquie, les électeurs ont choisi un président et un parti pour les représenter simultanément au Parlement.

Une autre victoire pour Erdoğan et AKP signifie davantage d'arrestations illégales, la fermeture d'une presse libre, l'intimidation, l'isolement des pays occidentaux et une économie défaillante. Depuis l'échec du coup d'État de 2016, au cours duquel des éléments de l'armée turque ont tenté d'évincer Erdoğan, le gouvernement au pouvoir a purgé ses opposants perçus. Au moins cent mille personnes ont été arrêtées, dont 300 journalistes, et plus de cent mille ont été licenciés.

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par gemini le Mer 27 Juin 2018 - 11:07

C'était couru d'avance, il a muselé tous ceux qui avaient une chance de s'opposer à lui.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par ano le Jeu 19 Juil 2018 - 17:52

Les combines des religieux d'Erdogan

point, le 19 juillet 2018
(Source)


Des centaines de documents diplomatiques qui révèlent les pratiques de l'islam consulaire turc en France. Enquête.

C’est l'histoire d'un naufrage raconté par une fuite informatique. Plusieurs centaines de documents électroniques échappés du bureau religieux de l'ambassade de Turquie et de l'Union turco-islamique des affaires religieuses en France (appelée la Ditib). Ces structures gèrent 202 imams fonctionnaires détachés par Ankara, ainsi que 264 mosquées turques réparties sur tout le territoire français. Un intarissable flux de courriers diplomatiques, de listes d'affectation de personnels et de relevés bancaires dessine une organisation obnubilée par l'argent, ...

**

Contenu sponsorisé

Re: Turquie : l'autocratie islamique !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 20 Sep 2018 - 15:32