www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Partagez

ano

Date d'inscription : 22/05/2015

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Jeu 14 Juin 2018 - 19:59

Ces gentils europhiles qui me rendent méchamment europhobe

causeur, le 11 juin 2018
(Source)


Dans le monde des idées et des médias, certaines personnalités semblent aujourd’hui être investies d’une mission : mettre leur pouvoir de conviction au service d’une résistance à l’irrésistible ascension des populismes européens. Il est amusant d’observer qu’ils sont parfois et malgré eux, les promoteurs les plus efficaces de l’europhobie.

Europhobe, en un simple coup de fil

Un beau matin de juin et de matinale sur France Culture, l’animateur Guillaume Erner recevait l’économiste Daniel Cohen. L’émission remplissait sa mission, la culture de l’intelligence était pratiquée avec un savoir certain, l’équilibre bien trouvé entre les chiffres et les lettres, la science servie sans jargon, la conversation agréable était instructive entre ces hommes honnêtes et sympathiques qui inspiraient confiance. De l’autre côté du poste, j’écoutais, je ne demandais qu’à comprendre et à être convaincu, j’étais au bord de l’adhésion, à deux doigts de monter dans le train de ces eurostars du monde intellectuel et médiatique en laissant sur le quai mes valises lourdes de conséquences de l’euroscepticisme, ce même train que je préférais louper chaque matin depuis des années sur une chaine concurrente, conduit par Bernard Guetta. Tout se passait bien sur la meilleure des ondes jusqu’au moment où pour éviter un dérapage que l’on aurait été bien inspiré de contrôler, l’émission ne dérailla pas, évita la sortie de route et continua sa course mais perdit un wagon d’auditeurs, enfin je le suppose, et moi j’en suis sûr.

Au cours d’un développement sur les origines de l’euro-défiance et de la montée des populismes, l’invité rapporta les résultats d’une enquête dans laquelle les personnes interrogées, appartenant aux classes populaires, avaient déclaré dans leur majorité ne pas souhaiter que les politiques d’aides sociales soient renforcées ni même poursuivies en ajoutant quand on leur demandait pourquoi que « cela ne profitait qu’aux noirs ! ». Ce n’est pas à ce moment que j’ai décroché, quand l’économiste a rapporté ces propos avec du mépris dans la voix. Là au contraire, j’ai tendu l’oreille, et attendu que l’on explique, que l’on explore, que l’on exploite le filon d’où était sorti une telle pépite. C’est juste après, quand un petit vent de panique a soufflé dans le studio que j’ai lâché prise, quand le scoop a fait un flop et que l’idée est restée sans suite.

La disqualification par l’inqualification

Des pauvres qui préfèrent renoncer aux subventions, aux logements, aux aides et aux allocations, même pour de « mauvaises » raisons, même parce que victimes de rumeurs, même en proie à l’irrationnel des légendes urbaines, cela méritait que l’on s’attarde. J’aurais bien aimé, que l’on tente au moins de corriger les illusions d’optique ou d’éclaircir les idées de ceux qui ont fait un jour la queue à la CAF, ou traversés en RER ces banlieues sous tutelles que les blancs fuient et où les maires démissionnent, ou inscrits leurs enfants dans des colonies de vacances municipales. Mais on est passé à autre chose. On n’a pas cherché à comprendre ni à faire comprendre, par exemple qu’aucune loi raciale motivée par un racisme anti-blancs ne favorisait les noirs mais qu’à accueillir des Africains démunis par familles nombreuses, on se retrouvait forcément en charge de Français noirs nécessiteux. Mais non, on a balayé d’un revers de main comme des miettes sur une table ces propos jugés délirants et inqualifiables. On les a laissés inqualifiés pour les faire disparaitre au plus vite dans la poubelle des fantasmes racistes.

Avec ces raccourcis que l’expression populaire emprunte, on a jeté ce matin-là dans cette poubelle-là quelques réalités gênantes et préoccupantes, comme le séparatisme que cause partout en Europe le « white flight ». On a jeté avec l’ensemble des travaux de Christophe Guilluy, qui explique sans gêne comment le logement social est devenu le sas par lequel entrent en France des centaines de milliers de miséreux par an dont nous devrions prendre notre part, et qui nous apprend au passage que les termes « classes populaires » et « classes moyennes » sont devenus des euphémismes que manient sans pincettes et sans complexes les institutionnels du HLM pour nommer sans les nommer, les noirs et les blancs. Mais ces euphémismes devenus comiques de répétitions, comme ces « déséquilibrés » qui tuent au hasard des rues, ou ces quartiers « populaires », « sensibles » ou « défavorisés » dont le discours médiatique autorisé nous gave n’abusent plus personne. Ils sont devenus des bombes à retardement sémantiques qui finissent immanquablement par jeter le discrédit sur ceux qui nous les servent et sur l’ensemble de leurs discours.

Le mépris ne m’apprend rien

On peut comprendre la prudence qui anime les responsables d’une émission de service public à une heure de grande écoute quand le mot « noir » est prononcé, même pour dénoncer le supposé racisme des prolétaires blancs quand on connait la susceptibilité de certaines associations antiracistes et procédurières particulièrement à cran. On en a trainé et retrainé devant les tribunaux pour moins que ça. Mais ces europhiles immigrationistes qui sont attachés à l’union sans frontières feraient bien d’entendre et de laisser parler, comme ils nous le promettent après chacune de leurs déchéances électorales, ces sans-voix qui s’exaspèrent de voir la France devenir, pour reprendre la formule de Renaud Camus, « une vieille fille qui élève les enfants des autres ». Ils peuvent aussi rester méprisants et sourds aux doléances populaires jusqu’à ce que les populismes portés au pouvoir, de l’Atlantique à l’Oural, aient définitivement enterré le projet d’une Union européenne ouverte sur le tiers monde, ce qui pourrait leur sembler être l’ultime solution pour sauver de l’effacement la civilisation européenne.

**

La gauchiasse n’amène que le chaos et la désolation !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand le mur de Berlin est tombé, personne n'a fuit vers l'est !
avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par CoqGaulois le Ven 15 Juin 2018 - 14:17

Personnellement je ne suis pas d'accord pour cautionner l'utilisation mafieuse et inexacte des termes EUROPHOBES et EUROPHILES car les merdias qualifient d'EUROPHOBES les véritables EUROPHILES c'est à dire ceux qui veulent sauver l'EUROPE de la mafia UE qui n'est pas, n'a jamais été et ne sera jamais l'EUROPE dans son intégralité.
L'UE comme toutes les dictatures n'a strictement rien d'une démocratie et ne peut en aucun cas revendiquer la représentation des pays d'Europe et encore moins des peuples d'Europe.

Il faut refuser d'être qualifié d'europhiles quand on s'oppose à la dictature UE. N'oubliez pas que pendant l'occupation en France les résistants étaient qualifiés par les nazis de terroristes luttant contre la France au profit de puissances extérieures…

C'est parce que j'aime la France et que j'aime l'Europe que je lutte contre l'UE et surement pas le contraire! C'est l'UE qui méprise les pays et méprise les peuples!


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par gemini le Ven 15 Juin 2018 - 16:19

@CoqGaulois a écrit:Personnellement je ne suis pas d'accord pour cautionner l'utilisation mafieuse et inexacte des termes EUROPHOBES et EUROPHILES car les merdias qualifient d'EUROPHOBES les véritables EUROPHILES c'est à dire ceux qui veulent sauver l'EUROPE de la mafia UE qui n'est pas, n'a jamais été et ne sera jamais l'EUROPE dans son intégralité.
L'UE comme toutes les dictatures n'a strictement rien d'une démocratie et ne peut en aucun cas revendiquer la représentation des pays d'Europe et encore moins des peuples d'Europe.

Il faut refuser d'être qualifié d'europhiles quand on s'oppose à la dictature UE. N'oubliez pas que pendant l'occupation en France les résistants étaient qualifiés par les nazis de terroristes luttant contre la France au profit de puissances extérieures…

C'est parce que j'aime la France et que j'aime l'Europe que je lutte contre l'UE et surement pas le contraire! C'est l'UE qui méprise les pays et méprise les peuples!

c'est juste.
pancarte+1


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Lun 25 Juin 2018 - 7:25


Sommet européen : Macron ajoute le ridicule à l’échec


Communiqué de presse du Rassemblement National
24 juin 2018
(Source)


En prenant des postures de matamore et en voulant imposer à l’Europe une submersion migratoire dont elle ne veut pas, M. Macron a conduit le sommet européen sur la crise migratoire à l’échec.

Menaces de Macron à nos partenaires : un gauleiter de sous-préfecture

Après un an de gesticulations, d’arrogance et de puériles menaces sur nos partenaires, celui qui ambitionnait de prendre la tête de l’Europe et remettre la France dans le jeu, se trouve esseulé avec une Angela Merkel contestée jusque dans son propre pays et dans son propre camp. À l’irréalisme et l’irresponsabilité politique, il a ajouté le ridicule au détriment de l’image de la France en croyant que la coopération européenne pouvait être un cachot dont la France serait le geôlier.

Effondrement moral et institutionnel de l’UE : vers une autre Europe

Le mérite de cette lamentable et honteuse séquence est d’avoir mis en lumière l’obsolescence de l’Union Européenne, l’inanité de ses pratiques et l’aspiration d’un nombre croissant de pays à se réunir autour d’un autre modèle d’organisation de notre continent.

2019 : la Libération de l’Europe

Le Rassemblement National appelle tous les Français opposés à l’effarante politique de submersion migratoire de M. Macron et honteux de voir notre pays jouer servilement les gardes-chiourmes en Europe pour le compte d’une chancelière finissante, à le rejoindre pour mener ensemble, dans une grande coalition des Nations, la libération de l’Europe.

**

Contrariez les manipulateurs, rejoignez-nous !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La première des vertus est le dévouement à la patrie !
(Napoléon Bonaparte)
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Mer 27 Juin 2018 - 19:40

La Macédoine et l’Albanie invitées à rejoindre l’UE :
Ils vont dans le mur en appuyant sur l’accélérateur !


Communiqué de presse de Marine Le Pen
27 juin 2018
(Source)


28, 29, 30. 31… plus rien n’arrête les fédéralistes de la Commission européenne dans leur dessein irresponsable de repousser toujours plus loin les frontières de l’Union européenne.

En décidant d’ouvrir en juin 2019 les négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine, l’Union européenne, veut imposer coûte que coûte et contre l’avis d’opinions majoritairement hostiles, son concept idéologique d’Europe sans visage qu’on ne délimite plus et qui doit s’ouvrir à l’universel.
Cet élargissement qui se veut un mouvement ininterrompu était déjà l’obsession de la Commission en 2006, qui dans un rapport stratégique sur l’élargissement, affirmait : « L’Union européenne est définie par ses valeurs plus que par des limites géographiques fixes ».

À l’heure où cette organisation politique qu’est l’Union européenne est de plus en plus rejetée par les peuples des pays qui la composent, cette fuite en avant idéologique est désastreuse et condamnable à plusieurs titres :

– Elle fait fi de la volonté des peuples dont on ne sollicite plus l’avis sur l’élargissement, en partant du principe, comme osait l’affirmer le socialiste Jean-Pierre Jouyet, ancien secrétaire d’Etat aux Affaires européennes de Nicolas Sarkozy, que le référendum « peut mettre la France en difficulté à l’égard des pays qui ont une vocation indiscutable et indiscutée d’adhérer à l’Union européenne »

– Elle nie les graves conséquences sociales et économiques qu’engendrera l’adhésion de ces pays, pourvoyeurs massifs de travailleurs détachés

– Elle ouvre de nouvelles voies de passage à une immigration massive et anarchique alors que l’Europe fait face à un processus de submersion

– Elle sous-estime le niveau de corruption et de violence lié au crime organisé et aux diverses mafias dans les Balkans.

– Elle prépare enfin et sans encore le dire la relance des négociations avec la Turquie, dont l’Albanie est considérée comme une tête de pont dans l’Union européenne.

Cette nouvelle dérive d’une Union européenne murée dans son autoritarisme et un fédéralisme anti-démocratique, doit conduire les peuples européens à arrêter la machine infernale et à bâtir une Union des Nations Européennes dont les peuples seront les seuls souverains et la coopération librement consentie, un principe intangible.

**

Ça ne peut plus durer, rejoignons-nous !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent !
(Albert Einstein)
avatar
Chevalier du Temple

Age : 73
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Chevalier du Temple le Ven 6 Juil 2018 - 2:57

Voila où nous en sommes en Europe aujourd'hui.  -  Source : Der Spiegel.

En Allemagne, les parents d'un élève de 13 ans en cours de géographie, ont refusé de le laisser visiter une mosquée près de son école à Rendsburg. Ils ont ressenti cette visite comme un endoctrinement politico-religieux de leur enfant. A noter que les parents qui sont agnostiques sans confession, ne voyaient aucune raison à ce que leur fils participe à cet évènement. Ils ont invoqué que personne ne peut être forcé d'entrer dans un bâtiment sacré contre son gré. En outre, comme tous bons parents ils craignaient pour la vie et la sécurité de leur fils, étant conscients des rapports de violence motivés par l'islamisme. N'étant pas croyants ils ne voulaient pas envoyer leur enfant auprès de gens qui méprisent les incroyants.

L'école a considéré cela autrement, déclarant que cet absentéisme était une violation de la fréquentation scolaire obligatoire et du programme éducatif. L'affaire s'est donc terminée devant les tribunaux, qui ont décidé de condamner les parents du collégien à une amende de 50 euros, pour interdire à leur fils de suivre cette "visite obligatoire". De plus, le tribunal a considéré que cette visite d'une mosquée "n'avait rien à voir avec la promotion de l'islam ni instruction religieuse".

Que voulez-vous, il faut bien habituer les gens à leur futur et à adorer Allah de gré ou de force. Triste époque !
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par gemini le Ven 6 Juil 2018 - 9:24

La peste rampante s'infiltre partout.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Ven 6 Juil 2018 - 14:30

@Chevalier du Temple a écrit:Voila où nous en sommes en Europe aujourd'hui.  -  Source : Der Spiegel.
En Allemagne, les parents d'un élève de 13 ans en cours de géographie, ont refusé de le laisser visiter une mosquée près de son école à Rendsburg. Ils ont ressenti cette visite comme un endoctrinement politico-religieux de leur enfant. A noter que les parents qui sont agnostiques sans confession, ne voyaient aucune raison à ce que leur fils participe à cet évènement. Ils ont invoqué que personne ne peut être forcé d'entrer dans un bâtiment sacré contre son gré. En outre, comme tous bons parents ils craignaient pour la vie et la sécurité de leur fils, étant conscients des rapports de violence motivés par l'islamisme. N'étant pas croyants ils ne voulaient pas envoyer leur enfant auprès de gens qui méprisent les incroyants.
L'école a considéré cela autrement, déclarant que cet absentéisme était une violation de la fréquentation scolaire obligatoire et du programme éducatif. L'affaire s'est donc terminée devant les tribunaux, qui ont décidé de condamner les parents du collégien à une amende de 50 euros, pour interdire à leur fils de suivre cette "visite obligatoire". De plus, le tribunal a considéré que cette visite d'une mosquée "n'avait rien à voir avec la promotion de l'islam ni instruction religieuse".
Que voulez-vous, il faut bien habituer les gens à leur futur et à adorer Allah de gré ou de force. Triste époque !


Quel rapport avec le fédéralisme européen ?

**
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Sam 7 Juil 2018 - 9:44


Une tentative d’assassinat politique…


Communiqué de presse de Bruno Gollnisch
Député Européen
6 juillet 2018
(Source)


Avec ma mise en examen signifiée aujourd’hui par Mme Thepaut, juge d’instruction français, le Parlement européen a ajouté à la persécution politique et au mépris du contradictoire, le délit d’escroquerie au jugement.

Par une procédure arbitraire interne, dirigée exclusivement contre des députés d’opposition, son administration hostile et politisée tente de me ruiner malgré la production de preuves surabondantes du travail effectif et considérable de mes collaborateurs, travail conforme en tous points à la législation et aux usages de la vie parlementaire.

Il s’agit en fait d’une tentative d’assassinat politique qui vise à ruiner nos formations politiques et leurs dirigeants en leur extorquant des sommes faramineuses avant tout jugement et au mépris de toutes les règles de droit.

Devant le tribunal du Luxembourg que j’avais saisi, l’administration parlementaire européenne avait affirmé n’avoir entamé aucune procédure contre moi, ni au civil, ni au pénal. Son mensonge éclate au grand jour.

Je continue bien sûr à formuler tous les recours possibles en France et à Luxembourg pour faire valoir mon bon droit et me rendre justice. En outre, j’envisage de porter plainte contre les responsables européens concussionnaires qui sont à l’origine de cette persécution parfaitement relayée.

**

Le fédéralisme européen : le nouveau fascisme !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'Europe fédérale est incompatible avec la République !

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par gemini le Sam 7 Juil 2018 - 13:53

Il n'y a pas d'illusion à se faire, les attaques sournoises vont s'amplifier.
L'an prochain il y a les européennes, donc attendons nous au pire.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 73
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Chevalier du Temple le Ven 13 Juil 2018 - 22:11

Je ne suis pas souvent en accord avec Donald Trump, mais alors là, je lui tire mon chapeau.

Dans un entretien accordé au journal britannique « The Sun » (source) avant sa visite au Royaume-Uni, le président américain Donald Trump est revenu sur la situation en Europe.

« Ce qui s’est passé en Europe est une honte. Permettre l’immigration d’avoir lieu en Europe est une honte. Je pense que cela a changé ce qui fait l’Europe et, à moins que vous n’agissiez très vite, elle ne sera plus jamais ce qu’elle était. Et je ne dis pas ça en termes positifs. » a déclaré le président américain.

« Donc je pense que laisser des millions et des millions de gens venir en Europe est très, très triste » a ajouté Donald Trump.
« Je pense que vous perdez votre culture. Regardez autour de vous. Vous allez dans certains zones qui n’existaient pas il y a 10 ou 15 ans » a-t-il regretté.
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par gemini le Sam 14 Juil 2018 - 9:20

@Chevalier du Temple a écrit:Je ne suis pas souvent en accord avec Donald Trump, mais alors là, je lui tire mon chapeau.

Dans un entretien accordé au journal britannique « The Sun » (source) avant sa visite au Royaume-Uni, le président américain Donald Trump est revenu sur la situation en Europe.

« Ce qui s’est passé en Europe est une honte. Permettre l’immigration d’avoir lieu en Europe est une honte. Je pense que cela a changé ce qui fait l’Europe et, à moins que vous n’agissiez très vite, elle ne sera plus jamais ce qu’elle était. Et je ne dis pas ça en termes positifs. » a déclaré le président américain.

« Donc je pense que laisser des millions et des millions de gens venir en Europe est très, très triste » a ajouté Donald Trump.
« Je pense que vous perdez votre culture. Regardez autour de vous. Vous allez dans certains zones qui n’existaient pas il y a 10 ou 15 ans » a-t-il regretté.

Même si on n’est pas d'accord avec la méthode Trump a raison dans beaucoup de domaines.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Ven 27 Juil 2018 - 17:18

La France de 2017 : l’élève le plus soumis au fédéralisme européen !


Communiqué de presse de la délégation RN au Parlement européen
27 juillet 2018
(Source)


Selon le « tableau d’affichage du marché unique » qui vient d’être publié par la Commission de Bruxelles, la France a été en 2017, pour la première fois, le plus zélé des 28 Etats membres de l’UE à transposer les directives européennes. C’est d’autant plus spectaculaire que son « déficit de transposition » a été divisé par plus de 5 en un an.

Sans doute faut-il y voir -déjà !- un « effet Macron ». On sait, en effet, que l’actuel chef de l’Etat est un partisan inconditionnel du renforcement de la soumission de la France à l’UE, allant même jusqu’à prôner dans ses discours la mise en place d’une véritable « souveraineté européenne ».

La délégation RN au Parlement européen condamne avec force cette exemplarité européiste voulue par Macron, qui n’est rien d’autre qu’une politique d’abandon progressif de la souveraineté de notre pays.

**

Ne renoncez pas à la démocratie, allez voter !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mieux vaut remplir ses greniers que ses coffres !
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par gemini le Ven 27 Juil 2018 - 17:56

Vivement Marine


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Ven 3 Aoû 2018 - 7:37


Bruxelles : migration libre et favorisée


Tribune libre de Dominique Bilde
Député français au Parlement européen
Conseillère régionale Grand Est
2 août 2018
(Source)


Au moment où Matteo Salvini se montrait ferme face aux ONG qui jouent aux passeurs avec des subsides européens, les médias contre-attaquaient en chœur, avançant qu’il n’y avait plus de crise migratoire, que les flots s’étaient taris, qu’il ne s’agissait que d’accueillir à peine quelques centaines de migrants.

Étonnamment, ce 29 juillet, Libération, grand organe de la presse dissidente, nous apprend qu’ « ils sont plus de 8 000 à la mi-juillet 2018 » à tenter de franchir la frontière entre la Bosnie-Herzégovine et la Croatie, et qu’ « ils pourraient être plus de 50 000 à tenter de transiter par le pays dans les prochains mois ». Qu’en serait-il si la crise migratoire avait perduré ?

Bruxelles souhaite la libéralisation des visas pour les Kosovars

Le maire de la ville de Bihac, proche de la frontière, l’avoue sans détour : « nous avons peur de devenir Calais ». Il faut se rendre à l’évidence, l’immigration est une richesse, vous voyez bien que le modèle français s’exporte ! Visiblement, les habitants de cette ville en doute : ils se plaignent de ces migrants qui s’introduisent par effraction dans plusieurs maisons, qui tabassent sans raison et qui détruisent les cultures en traversant massivement les champs(1).

Heureusement pour eux, Bruxelles prend le problème à bras-le-corps. Le 18 juillet dernier, la Commission européenne s’est montrée favorable à la libéralisation des visas pour les Kosovars à destination de l’espace Schengen. Maintenant que le parlement kosovar a ratifié l’accord de démarcation de sa frontière avec le Monténégro, Dimitris Avramopoulos, Commissaire européen aux Affaires intérieures ne voit plus aucune contre-indication.

Ce n’est pas comme si la région des Balkans occidentaux était une voie de transit massif, que cinq États membres de l’Union européenne n’avaient pas reconnu l’indépendance du Kosovo et que la Serbie, pays avec lequel ce territoire partage le plus de frontière, refusait totalement de reconnaître son indépendance depuis que celui-ci a fait sécession.

Les Balkans : terre de migration en tout genre

La région ne se contente pas d’être une terre de transit. Elle est aussi une terre de migration interne et une terre de départ.

Le contentieux qui occupe par exemple la Serbie et le Kosovo repose sur des migrations de populations conduisant à la revendication de possession d’un même territoire par deux groupes distincts : les Serbes et les Albanais. Et ces migrations n’ont pas pris fin avec la sécession du Kosovo.

C’est d’ailleurs ce qui a poussé, le 16 juillet, le président serbe, Aleksandar Vucic, à proposer à son homologue kosovar un échange territorial lors d’une réunion en présence de Frederica Mogherini, Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Vucic souhaite récupérer le nord du Kosovo, peuplé majoritairement de Serbes contre la région entourant la ville de Presevo, où vivent principalement des Albanais.

Si le président serbe, jugé ultra-nationaliste par les médias d’Europe de l’Ouest, est prêt à un accord conduisant à reconnaître le Kosovo dans les faits – sans toutefois le reconnaître sur le plan international – alors même que de nombreux Serbes, à commencer par ceux vivant au centre du Kosovo, y sont tout à fait opposés, c’est justement parce qu’il perd un peu plus chaque jour la partie du fait de l’immigration albanaise. Ayant une natalité plus forte, les Albanais n’hésitent pas à coloniser les territoires serbes. D’où l’urgence de définir des frontières. Le premier ministre kosovar, Ramush Haradinaj, sachant que le temps lui est favorable, a eu beau jeu d’arguer que la partition du Kosovo mènerait à la guerre.

Mais l’on pouvait tout aussi bien prendre l’exemple de la population albanaise en Macédoine. Les migrations internes aux Balkans occidentaux n’ont cessé depuis le démantèlement de la Yougoslavie qui a conduit à de massifs déplacements de population.

Terre de départ enfin : que ce soit la Serbie, le Monténégro, la Macédoine, le Kosovo ou bien l’Albanie, ou encore et surtout la Bosnie-Herzégovine (qui est passé de 4.3 à 3.7 millions d’habitants entre 1991 et 2005), tous ces pays candidats ou potentiellement candidats, ont un solde migratoire négatif. La population des Balkans qui était de 69 millions en 1980 serait aujourd’hui de 65 millions. La diaspora des Balkans est estimée à plus de 15 millions de personnes. Et si l’Albanie ne compte aujourd’hui que 3 170 000 habitants, le nombre d’émigrés depuis 1990 dépasse le million.

Ces pays sont donc marqués par un exil sans limite. Et cela n’est pas sans conséquence : on chiffrait par exemple en 2005 à 32.5% le nombre des personnes incarcérés en Italie originaires des Balkans.

Cette péninsule est un hub migratoire, région de transit, de déplacements internes et terre de départ. Viktor Orban l’a compris et protège sa population en rendant sa frontière sud tangible et sécurisée. Pendant ce temps, Bruxelles la fait voler en éclat en prônant la circulation libre et sans contrôle.

(1) « Migrants : en Bosnie, la peur de « devenir Calais » », Libération, Mersiha Nezic, le 29 juillet 2018. Accessible à : http://www.liberation.fr/planete/2018/07/29/migrants-en-bosnie-la-peur-de-devenir-calais_1669607

**

Le fédéralisme : la démocratie au placard, les bouffons au pouvoir !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le fédéralisme, c’est la politique aveugle de la canne blanche !

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Lun 13 Aoû 2018 - 8:44



Comment le Portugal se dirige vers le plein emploi...
en faisant l'inverse de ce qu'exige Bruxelles

rt, le 11 août 2018
(Source)


Salaire minimum en hausse, taxe sur les gros chiffres d'affaire, revalorisation des retraites... Lisbonne ose prendre le contre-pied du dogme économique de l'UE. Et au grand dam des promoteurs de l'austérité, cette politique porte ses fruits.

Y aurait-il, face au fameux modèle allemand, un contre-modèle portugais ? À en juger par les chiffres excellents dont Lisbonne peut s'enorgueillir, il semblerait que le dogme de l'austérité, vanté par l'Union européenne (UE) comme l'unique option économique viable, se voie sérieusement remis en question.

Avec un taux de chômage en baisse constante depuis novembre 2015, le Portugal, qui était au bord du gouffre économique il y a quelques années encore, fait désormais plus que relever la tête : il peut même regarder de haut ses voisins, au premier rang desquels la France. Alors que le taux de chômage culminait à 17,5% début 2013, il n'est désormais plus que de 7,9% début 2018, c'est-à-dire en-dessous des 8,9% affichés par la France.

Les Portugais ont-ils, en bon élèves européens, consenti à un gel ou une baisse de leurs salaires pour retrouver le chemin de l'emploi ? Bien au contraire, le salaire minimum a été augmenté de 530€ à 557€ en 2017 et doit être porté à 600€ en 2019. Lisbonne aurait-elle alors suivi l'exemple français et allemand en soulageant la fiscalité des entreprises ? Là encore, pas du tout : le gouvernement portugais a par exemple créé une taxe pour toutes les entreprises au chiffre d'affaire supérieur à 35 millions d'euros.

En réalité, sur de nombreux points, la politique économique portugaise prend le contre-pied total de celle qui est recommandée par Bruxelles et appliquée par Berlin ou Paris depuis plusieurs années. Le budget 2018 du Portugal prévoit ainsi une hausse des pensions de retraite, un programme de valorisation de la fonction publique ou encore, bien loin de la théorie du ruissellement, une diminution d'impôts pour les classes moyennes. Tandis que Bruxelles théorise et impose une doctrine de rigueur reposant notamment sur la baisse des salaires et la réduction drastique des dépenses sociales, le Portugal semble ainsi contredire toutes les leçons européennes en matière économique.

Pourquoi la réussite portugaise n'emballe pas Bruxelles

Le gouvernement de gauche d'Antonio Costa peut se targuer d'avoir mis en pratique et avec succès une politique économique ambitieuse. Pourquoi dès lors le modèle portugais est-il si peu vanté dans l'UE et si peu visible dans la presse ? Sans doute parce qu'il démontre que les politiques de relance, un concept devenu quasi tabou en Europe, peuvent bel et bien porter leurs fruits. Celles-ci reposent sur une idée simple : stimuler la consommation en améliorant les salaires et ainsi remplir les carnets de commande des entreprises, avec des effets positifs pour l'investissement et la productivité.

Alors que de nombreux gouvernements européens acquis au dogme libéral et austéritaire exigent de leurs citoyens des sacrifices dont les résultats promis peinent à venir, on comprend le peu d'enthousiasme que suscitent les choix politiques du gouvernement d'Antonio Costa auprès de l'opposition de droite, partisane de la politique de rigueur européenne. Le Premier ministre portugais n'hésite d'ailleurs pas à attaquer de front la ligne jadis suivie par la droite, en conformité avec les attentes de l'UE : «La politique d’austérité suivie ces dernières années a eu pour conséquence une augmentation sans précédent du chômage avec des effets sociaux dévastateurs sur les jeunes et les citoyens les moins qualifiés, ainsi que les familles et les milliers de Portugais au chômage : elle a été aussi associée à une dévalorisation de la dignité du travail et des droits des travailleurs.»

« La politique d’austérité a eu pour conséquence une augmentation sans précédent du chômage avec des effets sociaux dévastateurs »

Cette politique non-orthodoxe irrite a fortiori les instances bruxelloises. La Commission juge d'ailleurs que le budget 2018 du Portugal ne satisfait pas aux exigences européennes de réduction des dépenses publiques, fixées à 0,6%, puisqu'il ne permettrait qu'une diminution de... 0,4%. L'UE semble mal digérer que le Portugal fasse mentir le mantra bruxellois selon lequel seule une réduction des dépenses publiques permette de diminuer le déficit budgétaire. En démontrant qu'une politique de la demande est capable d'enclencher un cercle vertueux conduisant à l'accroissement des recettes de l'Etat, Lisbonne remet en cause les fondements mêmes d'un dogme économique que l'UE s'acharne à croire gravé dans le marbre, à moins qu'il ne s'agisse de son ADN même ?

Paradoxe très européen : les deux défenseurs les plus zélés de la doctrine économique de Bruxelles, Berlin et Paris, sont loin d'être les mieux placés pour indiquer la voie. Avec une croissance qui ralentit, une consommation en baisse et des investissements moindres au premier trimestre 2018, la France et l'Allemagne pourraient se montrer moins sûres d'elles. Et pourtant, le modèle allemand jouit toujours d'une publicité exceptionnelle partout en Europe et Emmanuel Macron envisage plus que jamais de prendre le leadership d'une UE 2.0.

**
Windows 2.0 sorti en 1987
(deuxième version de Windows)


Macron : l’aventurier ultralibéral !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Par définition, un ultralibéral est une personne qui ne comprend rien à l'économie
et qui passe son temps à faire croire le contraire !
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Mar 14 Aoû 2018 - 19:33

L'Aita Mari, un « nouvel Aquarius », va partir en mer pour sauver les migrants

figaro, le 14 août 2016
(Source)

Deux ONG ont réhabilité un vieux chalutier pour venir appuyer l'action des navires humanitaires en Méditerranée. L'Aita Mari partira secourir les réfugiés en détresse sans savoir où accoster.

D'un jour à l'autre, l'Aita Mari prendra la mer à la rescousse des migrants en détresse. Ne manque plus que l'aval du gouvernement concernant les normes techniques. Du reste, tout est prêt. En janvier, deux ONG basque et andalou, SMH et PROEM-AID, s'allient pour former le projet « Maydayterraneo ». Le défi : acheter un bateau pour créer un « nouvel Aquarius ».

Le gouvernement autonome basque prend le projet sous son aile et verse 400.000 euros. Les donations privées et les cotisations des municipalités ont fait le reste : au total, 750.000 euros ont été mobilisés pour l'achat et la réhabilitation du bateau. Pendant huit mois, des bénévoles ont travaillé nuit et jour pour transformer un vieux chalutier en navire de sauvetage, amarré au port de Pasaia, au Pays basque. Long de 42 mètres, le bateau pourra accueillir 150 migrants en toute sécurité, peut-être 200, d'après l'association. Douches, toilettes, couchettes : tout est prévu pour assurer aux migrants des conditions de survie décentes.

**

Coup d’État des ONG immigrationnistes !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le gouvernement Français a perdu tout contrôle !
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Ven 31 Aoû 2018 - 16:03

Échecs et isolement de Macron sur l’Europe :

Réponse à Nathalie Loiseau

Communiqué de presse de Nicolas Bay
Député français au Parlement européen
Co-Président du groupe « Europe des Nations et des Libertés »
31 août 2018
(Source)


La ministre des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, signe ce jour une tribune dans Les Échos dans laquelle elle accuse Nicolas Bay et les autres députés européens RN d’avoir voté contre la récente révision de la directive sur les travailleurs détachés. On voit d’abord à cette occasion le niveau désolant de la ministre : en réalité, les députés RN se sont abstenus car les modifications proposées constituent d’infimes améliorations d’un texte qui organise à grande échelle la concurrence déloyale à l’intérieur de l’Union européenne et ne remet nullement en cause le problème fondamental du paiement des charges sociales dans le pays d’origine. En pratique, cela aboutit à créer une véritable préférence étrangère à l’emploi dans certains secteurs. La seule solution est l’abrogation de la Directive : 500 000 travailleurs détachés en France en 2017, c’est 500 000 emplois de moins pour les Français !

Mme Loiseau est bien imprudente d’évoquer ce dossier qui est emblématique de l’accumulation des échecs d’Emmanuel Macron depuis 1 an :

Au cours de l’été 2017, le Président de la République avait effectué le tour des capitales d’Europe de l’Est sur la question du travail détaché, sans rien obtenir.
En janvier dernier, il annonçait la signature d’un nouveau traité de l’Élysée avec la prétention de relancer le projet européen via le couple franco-allemand : ce projet est parti aux oubliettes et A. Merkel est si fragilisée que Macron a perdu un de ses rares alliés
En avril dernier, E. Macron annonçait la tenue de « consultations citoyennes sur l’Europe » dans lesquelles il s’impliquait personnellement en animant lui-même à Épinal la première réunion : ce fut un flop retentissant et tout le programme a été annulé
Sur la question migratoire, E. Macron se trouve totalement marginalisé (avec le gouvernement socialiste espagnol) pour défendre l’acceptation de l’immigration massive en l’Europe. L’Italie, l’Autriche, la Pologne, la Hongrie, la Slovaquie et bien d’autres exigent désormais une politique de fermeté et de défense de l’identité et de la sécurité des nations européennes.

Plutôt que de contester – et travestir – les votes des députés européens RN, Mme Loiseau devrait s’inquiéter de l’isolement et des échecs de toutes les initiatives d’Emmanuel Macron sur les questions européennes.

**

La dérégulation macroniaise : l'instabilité ultralibérale !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un diplôme consacre une culture, pas une intelligence !
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par gemini le Ven 31 Aoû 2018 - 17:30

Nicolas Bay a raison de réagir.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Mar 11 Sep 2018 - 9:52


Bruxelles veut faire des Européens des migrants comme les autres


Tribune libre de Bruno Bilde
Député du Pas-de-Calais
10 septembre 2018
(Source)


Pour tout enseignant, le mois de septembre est celui de l’apprentissage des prénoms de ses élèves. Il faut alors s’efforcer de faire l’appel sans écorcher des prénoms aux sonorités toujours plus exotiques.

Elles sont le signe d’un profond recul de l’assimilation. Au lieu de prendre un prénom français depuis plusieurs décennies – ceux que l’on retrouve par exemple sur les monuments aux morts, dans les noms de rues ou bien parmi les saints du calendrier – les enfants sont de plus en plus nombreux à porter un prénom issu d’une langue étrangère. Si le législateur français, qui jetait aux orties en 1993 l’obligation d’attribuer un prénom conforme à la tradition n’est pas pour peu dans ce bouleversement, force est de constater que ce choix témoigne de la volonté des parents d’affirmer leurs origines plutôt que leur appartenance au pays d’accueil. Pour les chantres de l’intégration plutôt que de l’assimilation cela ne pose aucun problème puisqu’intégrer signifie ajouter. C’est ainsi que Tariq Ramadan affirmait en 2014 que « des noms comme Aïcha et Mohamed sont français ».

L’Union européenne ne donne pas un autre sens au mot intégration. C’est d’ailleurs le même mot qu’elle utilise pour ses élargissements géographiques sans fin.

C’est donc sans surprise que ses programmes visant l’intégration des immigrants subventionnent des projets valorisant la culture de ces derniers. C’est ainsi que le projet « Refugee Journeys International » vise à « souligner l’apport culturel des réfugiés aux communautés qu’ils rejoignent »1. Et que le projet ORPHEUS XXI porté par la Saline Royale d’Arc-et-Senans en 2016 en faisant la promotion des talents musicaux des immigrants affirmait que « les enfants impliqués apprendr[aient] ensemble le patrimoine musical de l’autre. »

Les exemples de la sorte sont nombreux puisque douze projets par an sont subventionnés à hauteur de près de 200.000 euros chacun. Les immigrants sont ainsi généralement invités à présenter sur scène, sur vidéo ou autre media artistique, leur culture et leur histoire. Dans leur langue bien entendu, par exemple les enfants du projet « Story time » qui racontent des histoires en arabe.

Tout ceci vise à valoriser les immigrants et à créer de l’empathie afin que les populations locales les acceptent comme des égaux non parce qu’ils choisiraient de devenir européens, mais seulement parce qu’ils souffrent. Bruxelles impose donc par la pitié une immédiate et brute intégration.

Le réel est chassé par l’émotion et toute manipulation est bonne pour y parvenir. Il n’y a plus de migrants, que des réfugiés. Dans le document présentant les 12 projets sélectionnés pour l’année 2016, le mot « migrant » n’est cité que 11 fois dans le corps du texte tandis que l’on retrouve 72 fois le mot « réfugié »2. On est bien loin des statistiques d’Eurostat qui révèlent qu’en France, moins de 20% des demandeurs d’asile ont obtenu le statut de réfugié et que plus de 70% n’ont obtenu aucune protection3.

Toute politique européenne d’intégration est construite sur cette logique. Le tout récent Corps européen de solidarité qui a vocation à renforcer la solidarité entre jeunes européens bénéficie sans aucun doute aux ONG immigrationnistes qui disposent ainsi de jeunes à leurs services.

Ce parti pris est d’ailleurs tristement reflété par les arbitrages budgétaires européens. Alors que le volet « immigration et frontières » du prochain cadre financier pluriannuel 2021-2027 doit bénéficier de la plus forte augmentation budgétaire par rapport à la période précédente, celle-ci visera surtout à « développer les capacités de recherche et de sauvetage », à en croire le document de présentation publié par la Commission européenne4.

Alors qu’il ne viendrait pas à l’idée du bon père de famille de venir en aide à tous ceux qui lui demandent une petite pièce quelle que soit leur situation et sans exigences, c’est pourtant ce que préconise Bruxelles.

Un tel père de famille serait voué aux gémonies pour le danger qu’il ferait courir à ses enfants.
De fait, si nous ne faisons rien pour encourager l’assimilation, la culture des migrants ne s’ajoutera pas à celle de la population d’accueil, elle la remplacera. En Angleterre et au Pays-de-Galle, depuis 2007, Mohamed (et ses différentes orthographes) est le prénom le plus donné aux nouveau-nés5. De même à Oslo depuis 2010, comme le notait la BBC en 20146. Et en 2017 à Bruxelles, le prénom masculin le plus courant était Mohamed (13.313). Le second prénom, Jean, était près de deux fois moins représenté (7.409), suivi de… Mohammed (4.731)7. Au moins, pour une fois, Bruxelles est la première victime de ses politiques.

1 https://ec.europa.eu/programmes/creative-europe/sites/creative-europe/files/2017_cult-11_refugees_facts_web_1.pdf
2 https://ec.europa.eu/programmes/creative-europe/sites/creative-europe/files/2017_cult-11_refugees_facts_web_1.pdf
3 https://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php?title=File:Distribution_of_first_instance_decisions_on_(non-EU)_asylum_applications,_2017_(%25)_YB18.png
4 https://eur-lex.europa.eu/resource.html?uri=cellar:c2bc7dbd-4fc3-11e8-be1d-01aa75ed71a1.0022.02/DOC_1&format=PDF
5 https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/angleterre-et-le-prenom-le-plus-donne-aux-bebes-garcons-est_129599.html
6 https://www.bbc.com/news/blogs-news-from-elsewhere-28982803
7 http://www.lesoir.be/140295/article/2018-02-15/mohamed-et-maria-les-prenoms-les-plus-courants-bruxelles


**

Le fédéralisme : la morale, l’inquisition, le bûcher !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Libérez-vous de l’esclavage des pseudo-élites !

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par gemini le Mar 11 Sep 2018 - 10:06

L'union européenne c'est la mort lente des nations
Il est urgent d'en sortir
Quand je lis les nouvelles tous les jour j'ai l'impression d'être en train de vivre le livre de George Orwell.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Ven 14 Sep 2018 - 8:46


Coalition anti-Orbán au Parlement européen :
Quand l’UE rétablit les procès de Moscou

13 septembre 2018
(Source)



Depuis le Parlement européen, Marie-Christine Arnautu revient sur l’adoption du rapport Sargentini, ce mercredi 12 septembre 2018, rapport qui condamne la Hongrie et qui, au nom de l’état de droit, demande la suspension de son droit de vote au sein du Conseil de l’UE. En raison de sa défense de l’identité chrétienne de son peuple, de sa politique ferme en matière d’immigration et de son attachement à la famille traditionnelle, le gouvernement hongrois subit les foudres de Bruxelles.

**
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par gemini le Ven 14 Sep 2018 - 9:11

Cela permet une fois de plus de noter la duplicité et les mensonge de L R, une fois de plus ses membres (en dehors de deux ou trois) ont votés contre Orban. Les patriotes savent pour qui il faudra voter.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Sam 15 Sep 2018 - 16:09


Projet de voter le budget de l’UE avant les élections européennes :

La Commission méprise ouvertement la démocratie !


Communiqué de presse de Nicolas Bay
Député français au Parlement européen
Co-Président du groupe « Europe des nations et des libertés »
11 septembre 2018
(Source)


En mai dernier, le futur budget de l’Union européenne pour la période 2021-2027 a été présenté par la Commission européenne. Il s’agit d’un projet de la plus haute importance, puisqu’il permet de décider du montant du budget, prévu en hausse malgré le retrait prochain du Royaume-Uni, et pesant donc toujours plus sur les nations comme la France qui est contributrice déficitaire et ne récupère à peine plus de la moitié de ce qu’elle verse chaque année à l’UE.

La proposition de budget détermine également la façon dont il sera distribué. La Commission de Bruxelles souhaite notamment réduire le montant de la PAC, la Politique agricole commune, dont nos agriculteurs sont malheureusement dépendants et victimes à cause de la mise en concurrence déloyale orchestrée par l’UE elle-même à travers ses traités de libre-échange.

Le plus inquiétant est que la Commission souhaite faire valider ce budget avant les élections européennes de mai 2019 ! Les bureaucrates non-élus craignent en effet un raz-de-marée des nationaux, de nos alliés de la Lega en Italie à la Hongrie de Viktor Orban, en passant bien sûr par le Rassemblement national et beaucoup d’autres.

Profitant de ce que le Parlement européen lui est pour l’instant majoritairement acquis et docile, la Commission voudrait imposer aux peuples des dépenses avant qu’ils aient pu faire entendre leurs voix ! Elle montre là, une fois encore, son visage toujours plus autoritaire et anti-démocratique. Il s’agit là d’une fuite en avant de la part des eurocrates, pris de panique alors que s’exprime de plus en plus fortement par les urnes la volonté de construire une Europe des nations et des protections.

**

L'abstention, c'est la soumission, rejoignez-nous !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous arrêterons l'élite populophobe. Nous stopperons la lèpre fédéraliste !

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par gemini le Sam 15 Sep 2018 - 20:44

Ils mettent les bouchées doubles avant l'élection.
J'espère que le résultat ira au delà de nos espérances et qu'ils seront tous virés.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Ven 21 Sep 2018 - 10:24



Sommet de Salzbourg : Macron menace les nations libres


Communiqué de presse de Nicolas Bay
Député français au Parlement européen
Co-Président du groupe « Europe des nations et des libertés »
21 septembre 2018
(Source)


Alors que la question des arrivées massives de migrants était au cœur des discussions lors du sommet européen de Salzbourg, Emmanuel Macron s’en est, une fois de plus, pris aux États les plus inflexibles face à l’immigration clandestine. Il a ainsi montré du doigt des pays tels que la Hongrie et l’Italie, où le ministre de l’Intérieur, notre allié Matteo Salvini, refuse désormais de laisse accoster les bateaux des ONG complices des passeurs.

Avec son arrogance habituelle, Emmanuel Macron a même tenté de mettre sous pression les nations qui résistent à la submersion migratoire en déclarant : « Les pays qui ne veulent pas davantage d’Europe, ils ne toucheront plus les fonds structurels ». Des menaces d’autant plus absurdes que bon nombre de pays qui veulent protéger leurs frontières, comme l’Autriche ou l’Italie, sont contributeurs déficitaires au budget de l’UE et versent donc plus qu’ils ne reçoivent via les fonds structurels !

De Rome à Varsovie en passant par Vienne et Budapest, l’immigration est le révélateur de la ligne de clivage à quelques mois des élections européennes : d’un côté l’Union européenne de la faiblesse, de l’insécurité et de la dilution de nos identités ; de l’autre, l’Europe des nations, des coopérations et des protections.

**
Qui a voté pour un bouffon pareil !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si les gens savaient par quels petits hommes ils sont gouvernés, ils se révolteraient vite !
(Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord)

Contenu sponsorisé

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 20 Jan 2019 - 21:12