www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Partagez

Chevalier du Temple

Date d'inscription : 20/08/2013

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Chevalier du Temple le Lun 29 Jan 2018 - 14:51

Qui veut d'une Europe dont la plupart des députés européens représentent les intérêts des États-Unis ?

Les États-Unis souhaitent la séparation de l'Europe et de la Russie afin de mieux servir leurs intérêts. Ils veulent créer et maintenir un foyer de tension entre l'Europe et la Russie de Poutine, l'Ukraine étant un terrain tout désigné pour cela. Il faut dénoncer la menace qu'ils font peser sur nous, et dénoncer ces élites françaises et européennes qui trahissent nos peuples, en s'énamourant de Washington. Il faut surtout tout faire pour sortir du piège américain et de ses serres refermés sur l'Europe. Ce pays étasunien est un facteur de désordre international qui entretient l'incertitude et le conflit. Il ne pense qu'à imposer sa puissance aux autres et unifier le monde à son image.

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Lun 29 Jan 2018 - 16:32

@Chevalier du Temple a écrit:Qui veut d'une Europe dont la plupart des députés européens représentent les intérêts des États-Unis ?
Les États-Unis souhaitent la séparation de l'Europe et de la Russie afin de mieux servir leurs intérêts. Ils veulent créer et maintenir un foyer de tension entre l'Europe et la Russie de Poutine, l'Ukraine étant un terrain tout désigné pour cela. Il faut dénoncer la menace qu'ils font peser sur nous, et dénoncer ces élites françaises et européennes qui trahissent nos peuples, en s'énamourant de Washington. Il faut surtout tout faire pour sortir du piège américain et de ses serres refermés sur l'Europe. Ce pays étasunien est un facteur de désordre international qui entretient l'incertitude et le conflit. Il ne pense qu'à imposer sa puissance aux autres et unifier le monde à son image.


dix

Le moyen choisi par les États-Unis pour brider l'Europe et éviter qu'elle les dépasse largement est de lui « imposer » le fédéralisme et donc la destruction des Nations dans un processus intégratif à rebours de nos intérêts.
Ils passent pour atteindre ce but par un système ultra-financiarisé hors-sol et par une vision à court terme qui ne tiendront plus très longtemps ...

Par conséquent, l'Europe « des Nations et des Libertés » est le meilleur moyen pour devenir le leader exemplaire que le monde attend et ainsi créer l'équilibre à long terme propice à la prospérité.

**
avatar
Chevalier du Temple

Age : 73
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Chevalier du Temple le Lun 29 Jan 2018 - 17:32

@ano a écrit:
@Chevalier du Temple a écrit:Qui veut d'une Europe dont la plupart des députés européens représentent les intérêts des États-Unis ?
Les États-Unis souhaitent la séparation de l'Europe et de la Russie afin de mieux servir leurs intérêts. Ils veulent créer et maintenir un foyer de tension entre l'Europe et la Russie de Poutine, l'Ukraine étant un terrain tout désigné pour cela. Il faut dénoncer la menace qu'ils font peser sur nous, et dénoncer ces élites françaises et européennes qui trahissent nos peuples, en s'énamourant de Washington. Il faut surtout tout faire pour sortir du piège américain et de ses serres refermés sur l'Europe. Ce pays étasunien est un facteur de désordre international qui entretient l'incertitude et le conflit. Il ne pense qu'à imposer sa puissance aux autres et unifier le monde à son image.


dix

Le moyen choisi par les États-Unis pour brider l'Europe et éviter qu'elle les dépasse largement est de lui « imposer » le fédéralisme et donc la destruction des Nations dans un processus intégratif à rebours de nos intérêts.
Ils passent pour atteindre ce but par un système ultra-financiarisé hors-sol et par une vision à court terme qui ne tiendront plus très longtemps ...

Par conséquent, l'Europe « des Nations et des Libertés » est le meilleur moyen pour devenir le leader exemplaire que le monde attend et ainsi créer l'équilibre à long terme propice à la prospérité.

**

Very Happy  Tout à fait d'accord avec vous ano !

Aujourd'hui, l'Europe sous hégémonie américaine, n'est rien d'autre qu'une dictature anti-démocratique, où les peuples ne sont que du bétail au service d'un mondialisme américain. C'est à  nous les peuples d'Europe, de corriger les effets dictatoriaux de Bruxelles, et de tout faire afin de regagner notre souverainté. Car sous la coupe des technocrates de Bruxelles, nous sommes réduits à l'état de province. On voudrait nous faire croire que sans l'Europe, ce serait la mort de la France, alors même que NOTRE pays est tombé malade depuis qu'il a abandonné son indépendance, pourtant chèrement acquis, par le général de Gaulle. Il est temps que nous redevenions Gaulliste !  Marine Le Pen qui est une grande dame de la politique à la foi patriote, peut et veut rendre son indépendance et sa santé à la France.
avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par CoqGaulois le Lun 29 Jan 2018 - 18:33

Je me bats depuis longtemps pour expliquer, dire et redire que contrairement à tout ce que les médias et politicards de tout bords peuvent dire ce n'est pas nous qui sommes tributaires de l'UE mais l'UE qui ne peut vivre financièrement sans la contribution de la France.
Je vous rappelle que l'UE dépendait principalement du financement des 3 plus "riches" pays dans l'ordre du plus gros contributeur vers le plus petit des trois gros: L'Allemagne, la France et la GB. La GB nous quitte et nous assistons d'ailleurs à une tentative d'extorsion de fonds de la part de la mafia UE qui essaie de sauver momentanément les meubles en tentant de faire payer ce départ à la GB. Si aujourd'hui la France quitte l'UE, non seulement la France ne pourra être "sanctionnée" mais l'UE ne pourrait en aucun cas survivre financièrement à ce départ et en aucun cas l'Allemagne ne pourrait combler le trou dans les caisses pour les budgets futurs de cette mafia.
L'article 50 du traité de Lisbonne prévoit qu'un pays membre peut quitter l'UE, il semblerait que cet article qui n'existait pas auparavant ait été en fait un argument de vente pour mieux embobiner les électeurs gogos de l'Europe et les "rassurer" avant de se jeter dans le piège de l'UE:

L'article 50 du traité de l'Union Européenne:


« 1. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l'Union.

2. L'État membre qui décide de se retirer notifie son intention au Conseil européen. À la lumière des orientations du Conseil européen, l'Union négocie et conclut avec cet État un accord fixant les modalités de son retrait, en tenant compte du cadre de ses relations futures avec l'Union. Cet accord est négocié conformément à l'article 218, paragraphe 3, du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne. Il est conclu au nom de l'Union par le Conseil, statuant à la majorité qualifiée, après approbation du Parlement européen.

3. Les traités cessent d'être applicables à l'État concerné à partir de la date d'entrée en vigueur de l'accord de retrait ou, à défaut, deux ans après la notification visée au paragraphe 2, sauf si le Conseil européen, en accord avec l'État membre concerné, décide à l'unanimité de proroger ce délai.

4. Aux fins des paragraphes 2 et 3, le membre du Conseil européen et du Conseil représentant l'État membre qui se retire ne participe ni aux délibérations ni aux décisions du Conseil européen et du Conseil qui le concernent.

La majorité qualifiée se définit conformément à l'article 238, paragraphe 3, point b), du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne.

5. Si l'État qui s'est retiré de l'Union demande à adhérer à nouveau, sa demande est soumise à la procédure visée à l'article 49. »


On constate avec le Brexit que cet article qui nous présentait l'UE comme un espace de liberté d'entrer ou sortir n'était pas du tout prévu pour qu'un pays "captif" s'évade. Les jugements sévères à l'égard de la GB en disent long sur cette absence de liberté réelle qui n'était qu'un simulacre de liberté et de démocratie. Les Anglais ont voté et ils sont jugés comme si ils étaient des criminels, remarquez quand la France a refusé le changement de constitution par référendum et que celle-ci a été changée on assistait au même phénomène.
Bref l'article 50 a été inclus dans le traité pour mieux piéger les électeurs indécis mais l'idée de départ d'un pays était exclu dans l'esprit des mafieux qui ont créé le monstre "UE". Vous constaterez par ailleurs que cet article prévoyait non pas une exclusion des sortants mais une possibilité de renégociation des accords d'échanges, mais toutes ces belles promesses ont été vites oubliées quand le Brexit est arrivé.
On présente une facture à la GB digne d'une entreprise mafieuse car les sommes énormes et disproportionnées ne sont pas détaillées alors que chaque électeur de chaque pays devrait pouvoir les voir dans la transparence la plus totale et surtout pour le coup les Anglais. L'UE a prétexté, entre autres dépenses futures à la charge de la GB, le coût des retraites des élus, assistants et divers fonctionnaires Anglais du parlement européen qui bien entendu sont disproportionnées par rapport à celles des élus, assistants et fonctionnaires internes à la GB. C'est tellement facile d'entretenir de telles gabegies quand on n'a pas à les financer soi même!

Rien que de voir les difficultés pour cette mafia UE à respecter son propre article 50 et à respecter le pays qui en fait la demande donne envie de vite se sortir de ce piège mortel.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Lun 5 Fév 2018 - 22:41


Quand l’Europe oblige la France à garder les terroristes


Damien Lempereur
Porte-parole de Debout la France
5 février 2018
(Source)


La Cour européenne dite des droits de l’homme vient de condamner la France pour avoir renvoyé un terroriste islamiste dans son Algérie natale.

Oui, selon les « juges » européens, c’est la France qui aurait violé les droits de l’homme en expulsant cet islamiste, sous prétexte que la situation des terroristes en Algérie serait « préoccupante ».

Il aurait fallu donner encore plus de temps à ce criminel avéré pour faire valoir tous les artifices du droit et trouver peut-être un vice de procédure lui permettant de rester dans notre pays.

Avec des amis pareils au niveau européen, plus besoin d’ennemis…

La Cour européenne des droits de l’homme a perdu tout lien avec la réalité.

Debout la France propose que notre pays retrouve sa liberté en adoptant une loi supérieure au droit européen qui permettra à la France d'appliquer comme elle le souhaite toutes les mesures nécessaires pour protéger notre peuple sans risque de censure par les « juges » européens.

**

Le fédéralisme : l'inconscience meurtrière !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le fédéralisme trahit les peuples européens !


avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par CoqGaulois le Mar 6 Fév 2018 - 12:04

Il est clair que la cour des droits de l'Homme est devenu une filiale de l'UE au service du monde de la finance qui bafoue nos droits à leur profit et par dérive défend plus les criminels que les honnêtes gens.
La justice dans son ensemble est de plus en plus au service de la dictature autant par soumission que par intérêt des intervenants. Il va aussi falloir rétablir la justice du peuple qui n'existe plus à notre époque et a été remplacée par la justice du système.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Mer 7 Fév 2018 - 16:25


Nous avions déjà eu un Macron qui s'emportait hurlant, les bras en croix et « en trances », façon gourou illuminé d'une secte ! (Meeting de la porte de Versailles, le 10 décembre 2016).

Maintenant, Merkel déclare que l'Allemagne se dote du gouvernement que « le monde attend » …

C’est pas possible ! Les fédéralistes sortent tous du même « asile de fous » ou quoi ?


**
avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par CoqGaulois le Mer 7 Fév 2018 - 17:40

@ano a écrit:
Nous avions déjà eu un Macron qui s'emportait hurlant, les bras en croix et « en trances », façon gourou illuminé d'une secte ! (Meeting de la porte de Versailles, le 10 décembre 2016).

Maintenant, Merkel déclare que l'Allemagne se dote du gouvernement que « le monde attend » …

C’est pas possible ! Les fédéralistes sortent tous du même « asile de fous » ou quoi ?


**

Je préciserais à sa place le gouvernement que la galaxie toute entière attendait ayant la simplicité de ne pas parler au nom de l'univers dans son ensemble ce qui serait présomptueux. boite
Ils sont clownesques, heureusement que la mauvaise foi et le ridicule ne tue pas on assisterait à une hécatombe dans la classe dirigeante européenne. Macron face à Merkel, qui du crapaud ou de la grenouille se gonflera le plus pour se faire plus gros que le bœuf?


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Jeu 8 Fév 2018 - 17:04


Instrumentalisation du drame des mutilations génitales féminines par le Parlement européen


Communiqué de presse de Mylène TROSZCZYNSKI
Au nom de la délégation française ENL au Parlement européen
8 février 2018
(Source)


A l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre les Mutilations Génitales Féminines (MGF), la commission du droit de la femme soumettait au vote des députés européens une proposition de résolution.

Ces pratiques barbares, massivement répandues en Afrique subsaharienne et dans de nombreux autres pays deviennent également, hélas, une véritable problématique à l’intérieur de l’Union européenne ; plus d’un million de femmes en seraient victimes dans 13 pays membres de l’Union.

Les quelques propositions positives développées dans la résolution comme de s’appuyer durablement sur les associations qui travaillent au soutien des femmes victimes de ces pratiques sont très vite éclipsées par celles concernant une révision du régime d’asile européen qui ferait des MGF un critère systématique d’octroi de l’asile.
Si une collaboration internationale peut être effectivement un moyen d’éradiquer ces horreurs, notamment en proposant aux femmes victimes un service de chirurgie sur place, l’aveuglement de l’Union européenne en matière d’immigration et de ses conséquences nous est apparu ici particulièrement dangereux.

La délégation FN/RBM du groupe ENL s’est donc désolidarisée de cette proposition de résolution en s’abstenant suite au rejet de nos amendements qui tendaient à la rendre plus respectueuse des femmes, des peuples et de leurs intérêts.

**

Remettez la France dans le bon sens, rejoignez-nous !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

75% de sondages sont faux mais seulement 25% des gens en ont conscience !

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Ven 9 Fév 2018 - 10:29

Pour construire et développer une Europe durable, ce n’est pas l’ossature qu’il faut remplacer, c’est les muscles qu’il faut fortifier. La croissance de l’adolescence est un moment bien assez difficile comme cela pour ne pas vouloir le revivre.

De toute façon, inévitablement des erreurs se produirons. Et alors quoi ? À nouveau les fédéralistes casseront tout, pour encore rebâtir ? Indéfiniment ?
Faire et défaire, il y en a pour croire que brasser de l’air, cela s’appelle travailler.

En attendant, le délire de ces nantis fait souffrir les peuples.
En attendant, ces arrogants ne comprennent même pas le risque qu’ils prennent pour leurs propres sécurités comme pour celles de tous leurs soutien-gorge !

Le fédéralisme ? La mentalité d’un enfant de 5 cinq ans, voilà tout ! Il casse son jouet en n’en espérant un nouveau.

Ou alors on arrête de sucer son pouce. On se comporte en adulte. On se retrousse les manches et on construit !!!

Le fédéralisme, c’est l’utopie d’un nationalisme européen.
L’Europe des Nations et des Libertés est une évidence …

**
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Sam 17 Fév 2018 - 10:51


Initiative pour davantage de migrants :
La Commission européenne n'entend qu'un seul son de cloche !


Communiqué de presse de Nicolas Bay
Co-Président du groupe Europe des Nations et des Libertés au Parlement européen
Vice-président du Front National
16 février 2018
(Souce)


Mercredi 14 février, la Commission européenne a annoncé avoir validé l’initiative citoyenne européenne poussée par des groupes de pression (ICE) favorable à l’accueil de migrants en Europe. Les organisateurs demandent notamment à la Commission d’« offr[ir] un soutien […] aux groupes locaux venant en aide aux réfugiés » et d’« empêche[r] les États membres de punir les bénévoles ». Les signatures de soutien seront collectées sur un an ; si elles dépassent le million, la Commission aura trois mois pour réagir.

Les auteurs de cette ICE veulent donc que la Commission contraigne les États membres de l’UE à subir la submersion migratoire. Ainsi, Bruxelles pourrait forcer la France à modifier sa loi qui prévoit des sanctions pour ceux qui viennent en aide aux clandestins.

Les bureaucrates de Bruxelles ont déjà fait preuve de leur écœurant parti pris : alors que la Commission a rejeté l’ICE contre le TAFTA (ou TTIP), malgré plus de 3 millions de signatures, elle encourage les ICE qui vont dans son sens, comme le « Minority SafePack » qui prône plus de « diversité » extra-européenne en Europe.

La démocratie n’existe que dans le cadre national. Bruxelles n’a pas à imposer une vision partiale du droit pénal aux nations, et encore moins à soutenir les citoyens ou les clandestins qui violent nos lois. Ces nouvelles tentatives de destabilisation rappellent l’urgence de rompre avec un modèle qui nie la liberté et la souveraineté de nos nations.

**

La 1ère des souverainetés, c'est la souveraineté législative !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand on abandonne sa souveraineté, on abandonne la liberté...
Quand on abandonne la Liberté, on trahit la 1ère des valeurs de la République !

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Sam 3 Mar 2018 - 12:42


L’Union européenne sous l’influence de Goldman Sachs avec le soutien du parti Les Républicains.


Communiqué de presse de la délégation FN au Parlement européen
1 mars 2018
(Source)


L’Union européenne vient encore de démontrer qu’elle est l’Europe des banques et des affairistes sans foi ni loi.

En effet, un commissaire européen, Jyrki Katainen, a été surpris en pleine conversation secrète dans un hôtel avec l’ancien Président de la Commission de Bruxelles, José Manuel Barroso, engagé en 2016 par la banque Goldman Sachs à l’origine de la crise financière de 2008. Pourtant, officiellement, M. Barroso s’était engagé à ne pas faire de lobbying auprès de la Commission européenne.

Le principe d’une discussion en hémicycle sur cette rencontre a été soumis aux voix. La délégation FN a bien sûr voté pour. De façon scandaleuse, la délégation LR a au contraire voté contre, dans une ultime tentative d’empêcher un débat gênant pour l’UE.

Malgré cette tentative pathétique, le débat a finalement eu lieu et a permis à Gilles Lebreton de dénoncer, au nom de la délégation FN, l’affairisme de Barroso et de la Commission.
Seul le FN propose une Europe saine, celle d’une coopération entre nations libres et souveraines.

**

Le fédéralisme est un danger pour la démocratie !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sortir nu dans la rue : ouverture ou protectionnisme ?

avatar
Chevalier du Temple

Age : 73
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Chevalier du Temple le Mar 6 Mar 2018 - 14:42

Comment l'U.E. peut-elle laisser les américains déployer leurs armes nucléaires tactiques sur le sol européen ?

Le Pentagone a lancé un programme de modernisation des armes nucléaires tactiques des bases américaines en Europe. Que font ces armes nucléaires en Europe alors que la Russie de Poutine n'est pas l'URSS ? Si ces armes sont considérées comme tactiques par les américains, pour les russes, ce sont des armes stratégiques, étant donné qu'elles peuvent atteindre pratiquement tout le territoire russe. A noter que les armes nucléaires tactiques russes, elles, ne menacent pas le sol américain.
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par gemini le Mar 6 Mar 2018 - 18:13

@Chevalier du Temple a écrit:Comment l'U.E. peut-elle laisser les américains déployer leurs armes nucléaires tactiques sur le sol européen ?

Le Pentagone a lancé un programme de modernisation des armes nucléaires tactiques des bases américaines en Europe. Que font ces armes nucléaires en Europe alors que la Russie de Poutine n'est pas l'URSS ? Si ces armes sont considérées comme tactiques par les américains, pour les russes, ce sont des armes stratégiques, étant donné qu'elles peuvent atteindre pratiquement tout le territoire russe. A noter que les armes nucléaires tactiqiues russes, elles, ne menacent pas le sol américain.


Pour les américains il s'agit tout simplement d'éloigner la menace.
Les crevures qui gouvernent l’Europe sont inféodées aux puissances financière américaine.
On nous parle sans cesse de gens corrompus dans divers pays du monde; à mon avis ils sont nombreux en Europe.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 73
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Chevalier du Temple le Mar 6 Mar 2018 - 23:36

@gemini a écrit:
@Chevalier du Temple a écrit:Comment l'U.E. peut-elle laisser les américains déployer leurs armes nucléaires tactiques sur le sol européen ?

Le Pentagone a lancé un programme de modernisation des armes nucléaires tactiques des bases américaines en Europe. Que font ces armes nucléaires en Europe alors que la Russie de Poutine n'est pas l'URSS ? Si ces armes sont considérées comme tactiques par les américains, pour les russes, ce sont des armes stratégiques, étant donné qu'elles peuvent atteindre pratiquement tout le territoire russe. A noter que les armes nucléaires tactiqiues russes, elles, ne menacent pas le sol américain.


Pour les américains il s'agit tout simplement d'éloigner la menace.
Les crevures qui gouvernent l’Europe sont inféodées aux puissances financière américaine.
On nous parle sans cesse de gens corrompus dans divers pays du monde; à mon avis ils sont nombreux en Europe.

La Russie n'est pas une puissance belliqueuse et elle ne menace pas l'Europe. Je trouve ridicule qu'on veuille nous faire croire que Poutine a l'intention d'envahir l'Europe, surtout lorsque l'on pense aux  effets que la guerre en Ukraine a sur l'économie russe. De plus, qui veut la guerre en Europe ? Les américains qui accumulent des armes et des équipements militaires dans les pays de l'Europe de l'Est, affirment que c'est pour faire face aux menaces de la Russie. Pour nous protéger, disent-ils sournoisement, contre "une éventuelle intervention militaire" de la Russie contre les pays de l'Europe.  Vraiment il y a de quoi sourire.

Vous avez raison de mentionner que << Les crevures qui gouvernent l’Europe sont inféodées aux puissances financière américaine. >> Actuellement, l'Europe a été conçue par les vrais décideurs, en coulisses, pour être le tremplin du Nouvel Ordre Mondial, une étape vers la dictature des banques, privant tous les Etats de leur souverainté. Elle a aussi été conçue, pour être au service de l'OTAN et de ses guerres impériales pour la domination du monde et le contrôle des ressources, sous la bannière américaine. Nous sommes devenus les supplétifs des Etats-Unis, sur le continent, pour leurs guerres prédatrices. Tout le bénéfice est pour eux, leurs banques et leurs multinationales. Je ne pense pas que ce soit l'avenir dont veulent les populations européens.

Dans le but d'accomplir leur dessein mortifère, nos "amis" outre-atlantique placent leurs pions au sommet des Etats européens. Par exemple, un certain Sarkozy dit "l'américain", afin de priver les Nations de leur souverainté, de leur liberté et de la démocratie. Il y a aussi nos dirigeants politiques et nos médias qui ne cessent de faire la promotion des politiques décidées à Washington.
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par gemini le Mer 7 Mar 2018 - 9:30

Entre parenthèse Sarkozy est à la manœuvre, il espère surement réapparaitre comme un sauveur.
Non, les russes n'ont pas le projet d'envahir l’Europe, leur territoire est suffisamment important et ils disposent de ressources suffisante. le danger vient en effet des Soros et autres Sachs.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 73
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Chevalier du Temple le Mer 7 Mar 2018 - 14:50

@gemini a écrit:Entre parenthèse Sarkozy est à la manœuvre, il espère surement réapparaitre comme un sauveur.
Non, les russes n'ont pas le projet d'envahir l’Europe, leur territoire est suffisamment important et ils disposent de ressources suffisante. le danger vient en effet des Soros et autres Sachs.

pancarte+1 La réémergence de la Russie comme puissance mondiale, dérange les plans machiavéliques des américains.

Les démocrates et les républicains qui ont menti au monde entier afin de pouvoir envahir en bonne conscience l'Irak, mentent à nouveau sur une éventuelle invasion de l'Europe par la Russie.  En fait, se sont les américains qui ont envahi pratiquement tous les territoires de l'Europe de l'Est, surtout ceux qui ont une frontière avec la Russie.  C'est comme si les russes plaçaient leurs missiles le long des frontières canadiennes et mexicaines.

Il est quand même incroyable que l'établissement étatsunien se permette d'accuser quotidiennement la Russie d'être agressive lorsque celle-ci organise des manoeuvres de défense à ses frontières, alors qu'elle trouve normal de menacer de ses missiles, sous un faux prétexte, une nation souveraine à ses portes. Aujourd'hui, ce ne sont pas les russes qui représentent un danger et une menace pour la paix mondiale mais les États-Unis d'Amérique.
avatar
CoqGaulois

Age : 62
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par CoqGaulois le Mer 7 Mar 2018 - 15:50

@Chevalier du Temple a écrit:
@gemini a écrit:Entre parenthèse Sarkozy est à la manœuvre, il espère surement réapparaitre comme un sauveur.
Non, les russes n'ont pas le projet d'envahir l’Europe, leur territoire est suffisamment important et ils disposent de ressources suffisante. le danger vient en effet des Soros et autres Sachs.

pancarte+1 La réémergence de la Russie comme puissance mondiale, dérange les plans machiavéliques des américains.

Les démocrates et les républicains qui ont menti au monde entier afin de pouvoir envahir en bonne conscience l'Irak, mentent à nouveau sur une éventuelle invasion de l'Europe par la Russie.  En fait, se sont les américains qui ont envahi pratiquement tous les territoires de l'Europe de l'Est, surtout ceux qui ont une frontière avec la Russie.  C'est comme si les russes plaçaient leurs missiles le long des frontières canadiennes et mexicaines.

Il est quand même incroyable que l'établissement étatsunien se permette d'accuser quotidiennement la Russie d'être agressive lorsque celle-ci organise des manoeuvres de défense à ses frontières, alors qu'elle trouve normal de menacer de ses missiles, sous un faux prétexte, une nation souveraine à ses portes. Aujourd'hui, ce ne sont pas les russes qui représentent un danger et une menace pour la paix mondiale mais les États-Unis d'Amérique.

pancarte+1


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Mar 17 Avr 2018 - 17:36


Débat en séance plénière avec Emmanuel Macron (Parlement européen)


Intervention de Nicolas Bay
Co-président du groupe Europe des Nations et des Libertés
17 avril 2018
(Source)



Monsieur le Président,

Si vous êtes parvenu sans grande difficulté à ne pas nous faire regretter votre prédécesseur François Hollande, votre récente décision de suivre les États-Unis dans une intervention militaire unilatérale en Syrie va peut-être nous faire regretter Jacques Chirac, qui eut au moins le mérite de dire NON aux va-t-en-guerre anglo-saxons.

N’avez-vous donc rien retenu, vous et tous les autres, de l’Irak ou de la Libye ? De ces interventions que leurs auteurs ont justifiées à l’époque déjà par des considérations morales mais qui ont abouti à semer la guerre, le chaos et permis aux djihadistes de prospérer. N’êtes-vous donc pas conscients qu’en France comme en Syrie ce sont aussi les pires des islamistes qui ont applaudi vos frappes ?

En matière internationale comme dans bien d’autres, vous êtes finalement loin, bien loin, du « nouveau monde » que vous prétendez incarner.
Vous coalisez autour de vous, dans un réflexe de citadelle assiégée, tous les bénéficiaires de ce vieux monde, d’un modèle à bout de souffle, tous ceux qui ont intérêt à ce qu’il se perpétue, tous ceux qui rêvent encore du « village global ».

Sous les allures d’une certaine modernité et non sans quelques habiletés de communication qu’il faut bien vous reconnaître, vous êtes finalement à contre-courant du monde qui vient :
Pour des raisons humaines et culturelles, pour des impératifs économiques et écologiques, ce siècle sera celui du retour de la notion même de limite, et donc de frontière.
N’en déplaise aux zélotes de la libre-circulation sans frein des biens et des personnes, devenue libre-circulation des armes et des terroristes !

Dimanche soir, vous avez déclaré, je cite, que la France devait être « un pays plus flexible et plus mobile ». Mobilité, flexibilité… Ces mots sont des slogans. Un langage de pub, si éloigné de la véritable Politique et de ses exigences. Ce que nous devons garantir, c’est une France durable et des nations durables en Europe.

Les peuples se sont mis à parler, Monsieur le Président. Écoutez ce qu’ont dit, tour à tour, le Royaume-Uni, l’Autriche, l’Italie, la Pologne, la Hongrie. Et la France !

Ces peuples veulent que leurs économies, leurs entreprises et leurs emplois soient protégés de la concurrence déloyale et de la mondialisation sauvage. Ils ne veulent ni des travailleurs détachés ni des traités de libre-échange dont une petite minorité est bénéficiaire au détriment de l’économie réelle et des peuples qui en souffrent !

Ils veulent en finir avec l’immigration sans frein et sans fin. Ils veulent retrouver leur souveraineté, c’est-à-dire tout simplement leur liberté.

Oui, les peuples veulent pouvoir décider pour eux-mêmes ! Autrefois, on appelait cela la démocratie.

Les peuples expriment leur rejet de cette Union européenne qui entend décider de tout mais se montre INCAPABLE de relever les défis où elle est réellement attendue. Mélange paradoxal de dérégulation et de surrèglementation.
Absente et impuissante dans l’innovation technologique, dans la sécurité alimentaire, dans l’intelligence artificielle ou dans la protection des données personnelles, l’Union européenne est en revanche omniprésente lorsqu’il s’agit d’atteindre à la liberté des États membres.

Vous voulez accélérer en laissant de côté les nations qui ne partageraient pas vos choix et qui, selon votre propre expression, ne voudraient pas « avancer ».
Mais avancer vers quoi Monsieur le Président ? Avancer vers plus d’intégration européenne, moins de régulation économique, plus d’immigration et de communautarisme ?

Avec vous, ce serait donc l’Europe sans la Hongrie mais avec la Turquie !

« Il me paraît impossible d’imaginer pour l’Europe une renaissance qui ne tienne pas compte des exigences de L’Enracinement » disait Albert Camus en parlant de l’œuvre de Simone Weil, la philosophe.

Oui la renaissance, la refondation de l’Europe doit s’enraciner dans nos nations, dans notre civilisation commune.

C’est le défi de l’identité que nous devons relever ensemble. L’identité des nations n’est pas un poids, elle est au contraire une arme et un bouclier dans la mondialisation, elle peut y être un formidable facteur de réussite et de rayonnement.

L’Europe des nations, des coopérations et des protections : voilà l’avenir que les peuples sont en train d’écrire !

Et c’est devant eux, que nous vous donnons rendez-vous, dans un an.

**

Macron : la traitrise sournoise !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'honneur, c'est comme la virginité, on le perd à jamais !

avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Ven 20 Avr 2018 - 13:57


Affaire Selmayr :
Le Parlement européen se couche devant les bureaucrates


Communiqué de presse de Nicolas Bay
Député français au Parlement européen
Co-Président du groupe Europe des Nations et des Libertés
19 avril 2018
(Source)


L’affaire éclatait le 27 février dernier, révélé par Libération : Martin Selmayr, le directeur du cabinet du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, était propulsé au poste extrêmement influent de Secrétaire général de la Commission après une procédure opaque. Et pour cause : elle ne respectait pas les règles.

Les irrégularités flagrantes ont attiré l’attention des députés européens, certains réclamant la destitution de Selmayr. Faisant preuve d’une arrogance délirante, Jean-Claude Juncker a fait bloc avec son homme de main et menacé de démissionner si le Parlement prononçait des sanctions.

Jeudi 19 avril, la majorité du Parlement européen s’est finalement inclinée et a refusé de sévir, montrant ainsi où se situe le véritable cœur du pouvoir de Bruxelles. La Commission, composée de bureaucrates non élus, peut donc contourner les règles en toute impunité sans que rien ne s’y oppose. Ce népotisme absolument scandaleux est révélateur d’une UE toujours plus défectueuse et éloignée des peuples.

Face à des institutions bruxelloises dont le fonctionnement est toujours plus opaque, ne s’embarrassant même plus des apparences de la démocratie, cette nouvelle affaire rappelle l’urgence de bâtir une autre Europe. Une Europe qui reposera avant tout sur les coopérations entre les nations, au service des intérêts des peuples et non plus ceux d’une caste euro-mondialiste déconnectée.

**

Le fédéralisme européen est une dictature !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Fédéralisme est un véritable danger pour la démocratie !

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par gemini le Ven 20 Avr 2018 - 16:23

La réponse passera par les urnes.
Vivement Marine


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Jeu 26 Avr 2018 - 8:43


« Les autres avant les nôtres » :
L’argent des contribuables dilapidé au service de l’immigration et du communautarisme


Communiqué de presse de Mylène Troszczynski
Député Française au groupe ENL au Parlement européen
25 avril 2018
(Source)


Le Parlement européen laisse aujourd’hui entrevoir l’avenir lugubre qu’il nous réserve à nous, les femmes européennes.

En commission du droit des femmes et de l’égalité des genres (FEMM), les députés ont voté 4 projets de financement inadmissibles :
• Favoriser l’accès des femmes « visiblement » musulmanes à l’emploi pour 600 000 €
• Favoriser l’inclusion des « femmes de couleur ou issues des minorités ethniques » dans les politiques européennes pour 500 000 €
• Aider les femmes migrantes sans-papiers pour 1 000 000 €
• Améliorer la prise en compte des migrantes dans les actions extérieures de l’UE pour 1 000 000 €

3,1 Millions d’€ dépensés soit 200 ans de SMIC pour favoriser « les autres avant les nôtres ».

Au même moment, le Parlement européen accueillait une conférence organisée par l’Open Society du milliardaire immigrationniste George Soros intitulée : « contrecarrer les restrictions sur la tenue vestimentaire des femmes musulmanes dans l’UE » avec le soutien des Socialistes et de l’extrême gauche.

Ces deux évènements illustrent à merveille ce que le Front National dénonce depuis des années : la volonté de l’Union européenne, avec l’aide d’organisations mondialistes sulfureuses, de favoriser l’immigration et l’islamisation de nos sociétés.

En 2019, lors des élections européennes, mettons un coup d’arrêt à ces folies immigrationnistes pour défendre réellement les femmes européennes et œuvrer pour une Europe respectueuse de son identité.

**

Le fédéralisme : l'idéologie mortifère !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le fédéralisme, c’est l’utopie absurde d’un nationalisme européen !

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par gemini le Jeu 26 Avr 2018 - 10:47

L'europe travaille sans cesse à la destruction des états.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Sam 19 Mai 2018 - 15:41

De l’huile de moteur dans l’huile de tournesol :
La Commission européenne persiste dans ses erreurs


Communiqué de Sylvie Goddyn
Député français au Parlement européen
16 mai 2018
(Source)


L’adage selon lequel l’histoire serait un perpétuel recommencement se vérifie particulièrement en matière de scandale sanitaire. L’actualité nous en offre encore un triste exemple. Le Canard enchaîné a révélé que le groupe Saipol (Lesieur) avait alerté le 21 avril dernier la Répression des fraudes après avoir reçu 40 000 tonnes d’huile de tournesol ukrainienne, coupée avec 280 tonnes de lubrifiant pour moteur.

Dès le 26 avril, les produits ont pour partie été retirés des rayons, mais la Répression des fraudes aurait rédigé une note qui dispose que « Le blocage des produits ayant moins de 10 % d’huile de tournesol contaminée est levé depuis le 2 mai, ceux contenant plus de 10 % sont soumis au blocage et retrait ». Il en résulte que des produits contaminés sont encore vendus en raison d’une « absence de toxicité aiguë ».

Cette décision inquiétante a pour origine la Commission européenne qui a décidé qu’un homme de 60 kg peut ingurgiter cette huile de moteur jusqu’à 1,2 gramme par jour sans risque ! La Commission européenne ne fait que réitérer la même erreur qu’en 2008, où elle avait déjà eu à connaître une fraude sur de l’huile de tournesol importée d’Ukraine qui contenait des hydrocarbures. Dès cette époque, la Commission européenne et la France ont fermé les yeux, en raison d’une insuffisance de notre production d’huile de tournesol.

Face à ce scandale, des solutions de court et de long terme sont indispensables :

À court terme, il faut lutter contre l’importation mais surtout la vente de toute huile frelatée, même si la dose est considérée comme ne présentant « aucun » risque. Il faut donc renforcer d’urgence les procédures de contrôle : en l’espèce, le contrôle réalisé par l’importateur a – heureusement ! – fonctionné. Mais on ne peut pas sérieusement croire que les contrôles réalisés par l’Ukraine sont fiables. Il faut donc un contrôle strict des importations par les autorités sanitaires françaises.

À long terme, il faut évidemment favoriser la production d’huile de tournesol française, beaucoup plus sûre sur le plan sanitaire que les huiles importées. Il faut notamment développer des circuits courts et des circuits contractuels sains entre producteurs et transformateurs, de façon à ce qu’un cahier des charges et un juste prix soient respectés.

**

Le fédéralisme : l'idéologie mortifère !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Hélas, on voit que de tout temps, les petits ont pâti des sottises des grands !
(Jean de La Fontaine)
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Jeu 24 Mai 2018 - 17:05

La France en marche vers l’austérité :
Une note de Bercy aux ordres de la Commission européenne


Communiqué de presse de Steeve Briois et Dominique Bilde
Députés européens
24 mai 2018
(Source)


Dans le cadre du semestre européen, la Commission européenne a rendu publiques le 23 mai ses recommandations aux États membres.

En ce qui concerne la France, la Commission européenne a décidé la clôture de la procédure pour « déficit excessif » en cours depuis 2009 et encourage le gouvernement d’Emmanuel Macron à ne pas freiner les réformes.

Si la France est effectivement sortie de cette procédure, c’est uniquement au prix de politiques d’austérité qui ont été mises en place par Emmanuel Macron dès son élection et qui se poursuivront.

C’est d’ailleurs le sens des recommandations formulées par la Commission européenne qui préconise à la France de s’attaquer au salaire minimum à des fins de compétitivité, d’uniformiser le régime des retraites, de diminuer la dépense publique et plus particulièrement les prestations sociales ou encore de faire un effort tout particulier en matière d’emploi pour les personnes issues de l’immigration.

Il n’est donc pas étonnant que Bercy propose dans une note interne de programmer l’austérité pour nos compatriotes en s’attaquant à un certain nombre de ces prestations. Ainsi, l’allocation aux adultes handicapés, l’allocation personnalisée pour l’autonomie, les APL, les bourses, le RSA, le minimum vieillesse, la prime d’activité, les prestations familiales sont dans le viseur du gouvernement qui obéit servilement aux injonctions de la Commission européenne.

L’avenir que nous prépare la commission européenne et le gouvernement d’Emmanuel Macron est particulièrement morose puisqu’il débouchera sur une casse sociale inédite pour notre pays !

Les familles, les personnes âgées, les classes moyennes, les précaires, étudiants, salariés… personne ne sera épargné !

Steeve Briois et Dominique Bilde dénoncent l’absence de résistance de nos dirigeants français face à l’austérité que veut nous imposer la Commission européenne et demandent au gouvernement d’Emmanuel Macron de ne pas appliquer ses recommandations.

**

Le fédéralisme : l'idéologie mortifère !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ne votez plus pour des gens qui vous obligent à entretenir des délinquants et des terroristes étrangers !
avatar
ano

Age : 50
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Jeu 14 Juin 2018 - 19:59

Ces gentils europhiles qui me rendent méchamment europhobe

causeur, le 11 juin 2018
(Source)


Dans le monde des idées et des médias, certaines personnalités semblent aujourd’hui être investies d’une mission : mettre leur pouvoir de conviction au service d’une résistance à l’irrésistible ascension des populismes européens. Il est amusant d’observer qu’ils sont parfois et malgré eux, les promoteurs les plus efficaces de l’europhobie.

Europhobe, en un simple coup de fil

Un beau matin de juin et de matinale sur France Culture, l’animateur Guillaume Erner recevait l’économiste Daniel Cohen. L’émission remplissait sa mission, la culture de l’intelligence était pratiquée avec un savoir certain, l’équilibre bien trouvé entre les chiffres et les lettres, la science servie sans jargon, la conversation agréable était instructive entre ces hommes honnêtes et sympathiques qui inspiraient confiance. De l’autre côté du poste, j’écoutais, je ne demandais qu’à comprendre et à être convaincu, j’étais au bord de l’adhésion, à deux doigts de monter dans le train de ces eurostars du monde intellectuel et médiatique en laissant sur le quai mes valises lourdes de conséquences de l’euroscepticisme, ce même train que je préférais louper chaque matin depuis des années sur une chaine concurrente, conduit par Bernard Guetta. Tout se passait bien sur la meilleure des ondes jusqu’au moment où pour éviter un dérapage que l’on aurait été bien inspiré de contrôler, l’émission ne dérailla pas, évita la sortie de route et continua sa course mais perdit un wagon d’auditeurs, enfin je le suppose, et moi j’en suis sûr.

Au cours d’un développement sur les origines de l’euro-défiance et de la montée des populismes, l’invité rapporta les résultats d’une enquête dans laquelle les personnes interrogées, appartenant aux classes populaires, avaient déclaré dans leur majorité ne pas souhaiter que les politiques d’aides sociales soient renforcées ni même poursuivies en ajoutant quand on leur demandait pourquoi que « cela ne profitait qu’aux noirs ! ». Ce n’est pas à ce moment que j’ai décroché, quand l’économiste a rapporté ces propos avec du mépris dans la voix. Là au contraire, j’ai tendu l’oreille, et attendu que l’on explique, que l’on explore, que l’on exploite le filon d’où était sorti une telle pépite. C’est juste après, quand un petit vent de panique a soufflé dans le studio que j’ai lâché prise, quand le scoop a fait un flop et que l’idée est restée sans suite.

La disqualification par l’inqualification

Des pauvres qui préfèrent renoncer aux subventions, aux logements, aux aides et aux allocations, même pour de « mauvaises » raisons, même parce que victimes de rumeurs, même en proie à l’irrationnel des légendes urbaines, cela méritait que l’on s’attarde. J’aurais bien aimé, que l’on tente au moins de corriger les illusions d’optique ou d’éclaircir les idées de ceux qui ont fait un jour la queue à la CAF, ou traversés en RER ces banlieues sous tutelles que les blancs fuient et où les maires démissionnent, ou inscrits leurs enfants dans des colonies de vacances municipales. Mais on est passé à autre chose. On n’a pas cherché à comprendre ni à faire comprendre, par exemple qu’aucune loi raciale motivée par un racisme anti-blancs ne favorisait les noirs mais qu’à accueillir des Africains démunis par familles nombreuses, on se retrouvait forcément en charge de Français noirs nécessiteux. Mais non, on a balayé d’un revers de main comme des miettes sur une table ces propos jugés délirants et inqualifiables. On les a laissés inqualifiés pour les faire disparaitre au plus vite dans la poubelle des fantasmes racistes.

Avec ces raccourcis que l’expression populaire emprunte, on a jeté ce matin-là dans cette poubelle-là quelques réalités gênantes et préoccupantes, comme le séparatisme que cause partout en Europe le « white flight ». On a jeté avec l’ensemble des travaux de Christophe Guilluy, qui explique sans gêne comment le logement social est devenu le sas par lequel entrent en France des centaines de milliers de miséreux par an dont nous devrions prendre notre part, et qui nous apprend au passage que les termes « classes populaires » et « classes moyennes » sont devenus des euphémismes que manient sans pincettes et sans complexes les institutionnels du HLM pour nommer sans les nommer, les noirs et les blancs. Mais ces euphémismes devenus comiques de répétitions, comme ces « déséquilibrés » qui tuent au hasard des rues, ou ces quartiers « populaires », « sensibles » ou « défavorisés » dont le discours médiatique autorisé nous gave n’abusent plus personne. Ils sont devenus des bombes à retardement sémantiques qui finissent immanquablement par jeter le discrédit sur ceux qui nous les servent et sur l’ensemble de leurs discours.

Le mépris ne m’apprend rien

On peut comprendre la prudence qui anime les responsables d’une émission de service public à une heure de grande écoute quand le mot « noir » est prononcé, même pour dénoncer le supposé racisme des prolétaires blancs quand on connait la susceptibilité de certaines associations antiracistes et procédurières particulièrement à cran. On en a trainé et retrainé devant les tribunaux pour moins que ça. Mais ces europhiles immigrationistes qui sont attachés à l’union sans frontières feraient bien d’entendre et de laisser parler, comme ils nous le promettent après chacune de leurs déchéances électorales, ces sans-voix qui s’exaspèrent de voir la France devenir, pour reprendre la formule de Renaud Camus, « une vieille fille qui élève les enfants des autres ». Ils peuvent aussi rester méprisants et sourds aux doléances populaires jusqu’à ce que les populismes portés au pouvoir, de l’Atlantique à l’Oural, aient définitivement enterré le projet d’une Union européenne ouverte sur le tiers monde, ce qui pourrait leur sembler être l’ultime solution pour sauver de l’effacement la civilisation européenne.

**

La gauchiasse n’amène que le chaos et la désolation !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand le mur de Berlin est tombé, personne n'a fuit vers l'est !

Contenu sponsorisé

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 20 Jan 2019 - 21:18