www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Partagez
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Jeu 27 Mar 2014 - 15:36

Le général n'aurait jamais accepté cette Union Européenne anti-Europe ! Il n'aurait jamais accepté de faire partie d'une organisation comme l'OTAN sous hégémonie américaine, qui risque de nous entraîner dans des guerres profitables aux Etats-Unis seulement. Il n'aurait jamais accepté de supporter une minorité néo-nazie de Maiden, descendants de ceux qui accueillirent les troupes nazies à bras ouverts en 1941 et qui s'engagèrent dans des unités de la Wehrmacht, dont certaines furent utilisées contre nos résistants patriotes au plateau des Glières dans le Vercors.
avatar
sakura FN

Age : 18
Date de naissance : 01/01/2000
Localisation : AILLEURS...
Capricorne Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN NOUVEAU MONDE MEILLEUR...

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par sakura FN le Jeu 27 Mar 2014 - 16:07

Hélas ...on aura JAMAIS un homme comme lui au pouvoir...
Bien qu'il ait dit aux pieds noirs ...: " JE VOUS AI COMPRIS " ...
Et que ces memes pieds noirs se sont sentis abandonnés et trahis par lui...
Je crois qu'il n'aurait pas fait les memes erreurs...
J'admire Poutine et aurais tant souhaité avoir un président tel que lui....!
Marine pourra et saura s'imprégner de ses qualités...
Ellle en a déjà , et saura faire comme Poutine ....

PROTEGER ET SAUVER SON PEUPLE......
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Ven 28 Mar 2014 - 5:13

Le général Charles de Gaulle n'avait aucune confiance dans les Américains et il avait raison car ils ont souvent trompé leurs citoyens et le reste du monde, avec de grossiers mensonges fabriqués pour l'occasion. Aujourd'hui, alors que nous assistons à des évènements très graves en Ukraine, lesquels peuvent facilement dégénérés en un conflit majeur, il s'agit donc de garder la tête froide devant les affirmations qui nous viennent en provenance des Américains.

L'histoire semble confirmer ces craintes sur la sincérité de ces gens-là, et la véracité de leurs propos. Souvent, ils font preuve d'une telle hypocrisie, qu'il est nécessaire de leur rafraîchir la mémoire sur les réalités historiques qu'ils ignorent. Il est lassant d'entendre des âneries fabriquées et véhiculées par la Maison Blanche et le Département d'État, contre la Russie de Poutine.

Tout d'abord il faut se rappeler que Bush affirmait sans cesse que Saddam Hussein entretenait des liens étroits avec le réseau terroriste Al-Qaida et menacait la sécurité des États-Unis parce qu’il possèdait soi-disant des armes de destruction massive. Une expression terrifiante forgée de toute pièce car nous savons aujourd’hui avec certitude que ces affirmations, étaient fausses. L’administration américaine a manipulé les renseignements sans l’ombre du début d’une preuve. Au moment même où Bush lançait de telles accusations, il avait déjà reçu des rapports de ses services d’intelligence démontrant que tout cela était faux.
.
Ce président des Etats-Unis a donc menti et n’a pas hésité à fabriquer l’un des plus grands mensonges d’État de l'histoire. Des mensonges repris et amplifiés par les grands médias bellicistes americains, transformés pour l'occasion en organes de propagande. Toutes ces dénonciations ont été répétées  par les réseaux de télévision Fox News, CNN et MSNC, et même des journaux prestigieux comme le Washington Post ou le Wall Street Journal.  Ils y affirmaient que  le régime irakien et ses armes de destruction massive représentent une menace pour la sécurité mondiale . Ainsi, pendant plusieurs mois, pour justifier une guerre préventive dont ni les Nations Unies ni l’opinion mondiale ne voulaient, une véritable machine de propagande et d’intoxication pilotée par la secte doctrinaire qui entourait Bush a répandu des mensonges d’État avec une outrecuidance propre aux régimes dictatoriaux. Ils s’inscrivent dans une longue tradition de mensonges d’État qui jalonne l’histoire des États-Unis.

L’un de ces mensonges les plus cyniques remonte à la destruction du cuirassé américain Maine dans la baie de La Havane en 1898, qui servit de prétexte à l’entrée en guerre des États-Unis contre l’Espagne et à l’annexion de Cuba, Porto Rico, les Philippines et l’île de Guam. En effet, le 15 février 1898, vers 21 h 40, le Maine fut victime d’une violente explosion. Le navire sombra dans la rade de La Havane et 260 hommes périrent. Immédiatement, la presse américaine accusa les Espagnols d’avoir placé une mine sous la coque du navire et dénonça leur barbarie. Deux patrons de presse allaient rivaliser dans la recherche du sensationnel : Joseph Pulitzer, du World, et surtout William Randolph Hearst, du New York Journal. Cette campagne reçut le soutien intéressé des hommes d’affaires américains qui avaient beaucoup investi à Cuba et rêvaient d’en évincer l’Espagne. Mais le public ne manifestait guère d’intérêt.  Hearst monta une violente campagne. Pendant plusieurs semaines, il consacra plusieurs pages de ses journaux à l’affaire du Maine et réclama vengeance en répétant inlassablement :  Souvenez-vous du Maine ! En enfer l’Espagne ! Tous les autres journaux suivirent. La diffusion du New York Journal passa d’abord de 30 000 exemplaires à 400 000, puis franchit régulièrement le million d’exemplaires ! L’opinion publique était chauffée à blanc. L’atmosphère devint hallucinante. Pressé de partout, le président William McKinley déclara la guerre à Madrid le 25 avril 1898. Treize ans plus tard, en 1911, "une commission d’enquête sur la destruction du Maine devait conclure à une explosion accidentelle dans la salle des machines."

En 1960, en pleine guerre froide, la CIA diffusa auprès des journalistes des << documents confidentiels >> démontrant que les Soviétiques étaient en passe de remporter la course aux armements. Immédiatement, les grands médias commencèrent à faire pression sur les candidats à la présidence et à réclamer une substantielle augmentation des crédits de la défense. Harcelé, Kennedy promit de consacrer des milliards de dollars à la relance du programme de construction de missiles balistiques de croisière. Ce que souhaitaient non seulement la CIA, mais tout le complexe militaro-industriel. Une fois élu et le programme voté, Kennedy devait découvrir que la supériorité militaire des États-Unis sur l’Union soviétique était écrasante.

En 1964, deux destroyers déclaraient avoir été attaqués dans le golfe du Tonkin par des torpilles nord-vietnamiennes. Aussitôt, la télévision, la presse en font une affaire nationale. Ils crient à l’humiliation et réclament des représailles. Le président Johnson prend prétexte de ces attaques pour lancer des bombardements de représailles contre le Nord-Vietnam. Il réclame du Congrès une résolution qui va lui permettre, dans les faits, d’engager l’armée américaine. La guerre du Vietnam commençait ainsi, qui ne devait s’achever par une défaite en 1975. On apprendra plus tard, de la bouche même des équipages des deux destroyers, que "l’attaque dans le golfe du Tonkin était une pure invention."

Même scénario avec le président Reagan alors qu'en 1985, il décrète soudain l’<< urgence nationale >> en raison de la << menace nicaraguayenne >> que représenteraient les sandinistes au pouvoir à Managua, pourtant élus démocratiquement en novembre 1984 et qui respectaient à la fois les libertés politiques et la liberté d’expression. << Nous sommes en danger ! >> le secrétaire d’Etat George Schultz affirmait devant le Congrès : << Le Nicaragua est un cancer qui s’insinue dans notre territoire, il applique les doctrines de Mein Kampf et menace de prendre le contrôle de tout l’hémisphère. >> Ces mensonges vont actuellement justifier l’aide massive à la guérilla antisandiniste, la "Contra"  et déboucheront sur le scandale de l’Irangate.

On peut aussi citer les mensonges de la guerre du Golfe en 1991, largement analysés et demeurés dans les mémoires comme des paradigmes du bourrage de crâne moderne. Des informations constamment répétées comme << L’Irak a la quatrième armée du monde >>, << le pillage des couveuses de la maternité de Koweït >>, << la ligne défensive inexpugnable >>, << les frappes chirurgicales >>, << l’efficacité des Patriot >>, etc. Des informations qui une fois de plus se révélèrent totalement fausses.

Depuis de nombreuses années, la manipulation de l’opinion publique est devenue une préoccupation centrale de l'administration américaine. L'objectif est que la stratégie militaire des États-Unis doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle..... << Si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. >> A savoir que le 20 février 2002, le New York Times dévoilait le plus pharamineux projet de manipulation des esprits. Pour conduire la << guerre de l’information >>, le Pentagone, obéissant à des consignes de M. Rumsfeld et du sous-secrétaire d’Etat à la défense, M. Douglas Feith, avait créé secrètement et placé sous la direction d’un général de l’armée de l’air, Simon Worden, un ténébreux Office de l’Influence Stratégique , avec pour mission de "diffuser de fausses informations servant la cause des États-Unis." Cet organisme était autorisé à pratiquer la désinformation, en particulier à l’égard des médias étrangers.
avatar
Invité
Invité

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Invité le Ven 28 Mar 2014 - 19:28


Pour moi les vrais américains sont les amérindiens qui se sont vus voler leurs terres et leur culture. Ce qui va bientôt nous arriver si nous ne luttons pas...
avatar
sakura FN

Age : 18
Date de naissance : 01/01/2000
Localisation : AILLEURS...
Capricorne Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN NOUVEAU MONDE MEILLEUR...

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par sakura FN le Ven 28 Mar 2014 - 20:11

SI VRAI...jyl..
Nous pouvons , comme les Amérindiens , subir ce qu'ils ont vécu et devenir comme eux , c'est à dire ...plus rien...

avatar
Invité
Invité

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Invité le Ven 28 Mar 2014 - 20:46

sakura:  j'ai écrit ce que j'avais à dire à leur sujet ici.

http://www.partisansmarine.com/t18084-au-peuple-amerindien-notre-futur-commun
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Ven 28 Mar 2014 - 22:57

jyl a écrit:
 Pour moi les vrais américains sont les amérindiens qui se sont vus voler leurs terres et leur culture. Ce qui va bientôt nous arriver si nous ne luttons pas...

Je suis tout à fait d'accord avec vous car le destin tragique des populations indiennes d'Amérique du nord, annonce tout simplement celui de l'ensemble des habitants de la planète, qui assistent impuissants à la destruction de leurs sociétés, après l'exploitation de leur espace et de leurs ressources par les prédateurs du mondialisme. Gardons à l'esprit le fait que les indiens d'Amérique ont été les premiers à devenir les victimes de la grande << ARNAQUE >> américaine.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Ven 28 Mar 2014 - 23:16

@Sakura FN a écrit:SI VRAI...jyl..
Nous pouvons , comme les Amérindiens ,  subir ce qu'ils ont vécu et devenir comme eux  , c'est à dire ...plus rien...


J'aime beaucoup cette chanson de Daniel Guichard qui évoque si bien cette terrible tragédie.

Il faut préciser que la parole de ces "exterminés" est pratiquement inaudible. Dans ce pays, il existe un certain cynisme, une certaine indifférence de la part d'un grand nombre d'américains lorsque ce sujet est abordé. Ces gens-là aimeraient que la mémoire de cet effroyable génocide, s'éteigne définitivement. S'ils ne voient pas d'un bon oeil qu'on leur pose des questions sur le sort réservé aux populations indiennes, c'est que beaucoup d'entre eux ont un sentiment de culpabilité. De plus en plus, la réalité de cette tragédie qui est la cause de la disparition de 90% des tribus indiennes, tombe dans une indifférence quasi-générale.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Mar 2 Déc 2014 - 23:21

Il est peu probable qu'aujourd'hui, le général Charles de Gaulle serait du côté des Américains.

Le général aurait certainement admiré Vladimir Poutine qui comme lui, veut rendre l'honneur et la liberté à son pays. Il aurait été impressionné par le fait que ce grand homme providentiel russe dont l'engagement au service de son pays est le but de son existence, n'a pas peur d'affronter l'Empire du mal. Comment ne pas avoir du respect et de l'admiration pour un homme qui non seulement a redressé son pays de la situation critique où il se trouvait, mais qui l'a aussi sauvé du dépeçage envisagé par les Américains.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Jeu 11 Déc 2014 - 12:20

Vladimir Poutine parle du général Charles de Gaulle sur Europe 1 :...<< Chaque pays qui fait partie d'une alliance militaire, cède une partie de sa souverainté. A cet égard, je me rappelle très bien de la tradition gaulliste. Le général de Gaulle a toujours essayé de protéger la souverainté française, et de Gaulle est digne de respect. >>
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Lun 28 Mar 2016 - 18:45

Aux États-Unis, parait-il que la Russie de Vladimir Poutine serait dangereuse et menaçante ?!? Même Hillary Clinton, qui ferait mieux de se regarder, pense que Poutine est un nouveau Hitler. Poutine un tyran ? Tous ces hypocrites bien-pensants feraient mieux de regarder la poutre qui est dans leurs yeux.

Quand on pense que dans NOTRE pays les socialistes-collabos qui ont soutenus dans le passé les pires dictatures totalitaires criminelles du communisme, se permettent aujourd'hui d'appeler Poutine un tyran... Ces gens-là osent nous parler du muselage de la presse russe alors que nos chaînes de TV et radios, ainsi que la presse et l'Internet, sont aux ordres de l'idéologie socialo-maçonnique. Que dire aussi de la pensée unique et des lois liberticides ? Et ils ont le culot de critiquer le soi-disant manque de démocratie russe ? Mais depuis quand le pouvoir socialiste du "gros nul tout mou " qui dirige NOTRE pays, peut-il se permettre de faire la morale à la Russie, alors que chez nous, la gauche se moque de la démocratie ? Mais on nage en plein délire en Occident où l'hypocrisie anti-russe est à son paroxysme !

Notre avenir et l'avenir de l'Europe est aux côtés de la Russie qui est une grande nation européenne qui partage notre civilisation. Pas aux côtés des américains belliqueux et magouillards, qui nous présentent la Russie comme un danger, alors qu'ils veulent dominer le monde. Ce sont eux qui sont un danger pour l'Europe en installant des missiles tout autour de cette grande nation européenne. En agissant de la sorte, les américains nous font courir des risques énormes, car en cas de conflit nous serions en première ligne.

navarre

Age : 79
Date de naissance : 08/09/1939
Vierge Date d'inscription : 18/07/2015
Passion : bridge

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par navarre le Mar 29 Mar 2016 - 10:20

L'Amérique pour moi est en décadence ...aucune de ses valeurs ne correspond à celles de notre Histoire et de notre
Nation - la multiplication de leurs lobbies (toujours la loi du plus fort) , leur devise "TIME IS MONNEY".., leur
phobie a être en possession d'armes font plus de morts chez des innocents et les transforment en "criminels"...
aucune leçon à recevoir de leur part...leur Histoire c'est la Guerre de Sécession, la conquête de l'ouest
avec leur "Ruée vers l'or".. la prohibition avec "Al Caponne"..toujours avec la loi de la force...

Je suis ravie de n'avoir pas mis les pieds aux USA...je n'ai pas le sentiment que je vais mourir "idiote" ..

J'aime l'Histoire de David et Goliath...

avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Mar 29 Mar 2016 - 10:33

@navarre a écrit:L'Amérique pour moi est en décadence ...aucune de ses valeurs ne correspond à celles de notre Histoire et de notre
Nation - la multiplication de leurs lobbies (toujours la loi du plus fort) , leur devise "TIME IS MONNEY".., leur
phobie a être en possession d'armes font plus de morts chez des innocents et les transforment en "criminels"...
aucune leçon à recevoir de leur part...leur Histoire c'est la Guerre de Sécession, la conquête de l'ouest
avec leur "Ruée vers l'or".. la prohibition avec "Al Caponne"..toujours avec la loi de la force...

Je suis ravie de n'avoir pas mis les pieds aux USA...je n'ai pas le sentiment que je vais mourir "idiote"  ..

J'aime l'Histoire de David et Goliath...

pancarte+1  navarre, n'oublions pas le génocide des populations indiennes et le racisme meurtrier.
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 56
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Jupiter le Mar 29 Mar 2016 - 10:57

Sakura, je reviens à ce qui a été écrit précédemment au sujet des Harkis et des Pieds Noirs.
Jamais les Pieds Noirs et les Harkis "ne se sont sentis" trahis par de gaulle. Ils ont réellement été trahis par lui et sa clique.
Rien à dire sur le reste.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Dim 15 Mai 2016 - 7:10

Poutine est un vrai chef d'Etat qui n'a pas suivi la meute sur la Libye et sur le "false flag" du gaz sarin en Syrie, que les politicards accusent d'être l'oeuvre d'Assad. Qui représente aujourd'hui un danger pour la sécurité mondiale, la Russie ou les USA ? Quel président élu en novembre prochain va nous mener vers un conflit directe avec la Russie : Trump qui parle d'estime et de faire du commerce avec la Russie de Poutine ou Hillary la belliqueuse, qui appelle inconsidérément Poutine un "Hitler" et soutient les fascistes neo-nazis de Kiev ?
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Sam 11 Juin 2016 - 13:51

On nous présente une Russie agresseur alors que c'est elle qui est agressée. Qui a rompu avec le droit international, sinon les USA avec la reconnaissance du Kosovo ? La Russie est profondément européenne, elle partage notre continent avec nous. Evitons la suspicion à son encontre, car elle n'est pas une menace pour nous qui partageons une amitié séculaire avec elle. C'est un pays qui, tout comme nous défend ses intérêts nationaux. Une vaste et puissante nation que nous ne pouvoir pas ignorer, même si c'est précisement ce que les américains veulent que nous fassions. Une Russie démocratique et prospère est une bonne chose pour la sécurité et la prospérité de l'Europe. Nous n'avons rien à gagner d'une Russie pauvre, divisée et humiliée, bien au contraire. Ignorer cette grande nation n'est pas une option pour les européens, ce serait une absurdité complète. Laissons-leur le temps de construire une démocratie durable et résoudre leurs problèmes comme ils l'entendent, car l'interférence/influence étrangère ne peut qu'être néfaste pour un pays aussi fier que la Russie.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Mar 2 Aoû 2016 - 22:04

Le général aurait beaucoup aimé ce grand homme politique qu'est Vladimir Poutine, Un homme d'Etat de grande envergure qui a compris que le redressement de son pays passait par les valeurs traditionnelles, notamment le patriotisme. Je suis persuadé que l'admiration entre ces deux grands personnages de la politique aurait été mutuelle.

navarre

Age : 79
Date de naissance : 08/09/1939
Vierge Date d'inscription : 18/07/2015
Passion : bridge

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par navarre le Mer 3 Aoû 2016 - 8:27

Pour moi construire en détruisant l'existant n'amène à rien de bon...
Les US ont éliminé le peuple indien...avec + ou moins l'alcool ....
Les Us ont fait la propagande des armes chimiques en Irak....
Les Us se sont appliqué minutieusement avec l'Union Européenne à monter l'Ukraine contre la Russie...
Les US avec Sarkosy ont mis le chaos en Lybie...
Les Us avec l'aide de l'Otan ont armé Al Nosra en Syrie....
La Turquie devient une vraie dictature.....

CONSEQUENCES :
Embargo contre l'Irak...
Embargo contre la Russie
Chaos au Moyen Orient....
Immigration massive en Europe...

Le trafic d'influence est tout aussi condamnable que le trafic d'armes, encore que le trafic d'armes se voit et
s'entend, alors que le trafic d'influence est sournois et s'achète avec quoi me direz-vous ? Avec l'arrière-pensée
du profit qu'occasionne tous ces chaos...et derrière ces actes on veut nous faire avaler que la Démocratie c'est
cela...

On est aveugle quand on ne voit rien....on est sourd quand on entend rien...mais nous au FN avec MARINE on
refuse dde devenir des "HANDICAPES" . On se bat fièrement, on refuse la mort de la FRANCE, on refuse la mort
de tous ces français...on ne s'habitue pas aux handicaps... on est ni sourds , ni aveugles, on refuse de
s'habituer à tous ces malheurs crées par les politiques absurdes menées depuis la dernière guerre...

La France est une grande famille chrétienne et la France n'est pas SANS familles..Patriotes souvenez vous
de tous ceux qui se sont levés pour défendre cette famille depuis tant de siècles...le mimétisme
est notre Devoir à rendre à nos Aieux...
Répondez présents en 2017, une voix FN c'est une porte qu'on ferme contre le vent...

Rappelez-vous, sans discontinuer que "QUI SEME LE VENT RECOLTE LA TEMPETE"


avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Dim 7 Aoû 2016 - 11:59

navarre, l'Amérique d'Obama n'a fait que se fourvoyer en s'acoquinant avec des alliés ennemis de la démocratie, donnant à son pays une image de machiavélisme, d'hypocrisie et de naïveté. L'Empire n'a jamais été vraiment l'ami de la vieille Europe. Il faut se rappeler que dans un premier temps, il n'était pas en si mauvais terme avec le troisième Reich, pour n'entrer en guerre que tardivement. Aujourd'hui, les USA perçoivent la vieille Europe comme un rival qu'il faut vassaliser. Un programme voulu par les néo-conservateurs adeptes de la << destruction créatrice >> de la chère Condolleeza Rice. L'islamisme apparaît en ce sens comme un allié de circonstance.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Jeu 30 Mar 2017 - 6:57

russie 
Un grand MERCI à Vladimir Poutine qui est le dernier rempart des chrétiens du Proche-Orient contre les extrémistes islamistes, auteurs de nombreux massacres parmi les populations chrétiennes. D'autant plus que ces chrétiens sont littéralement abandonnés par les occidentaux. Vladimir Poutine s'est engagé à faire de la protection des populations chrétiennes persécutées du Proche-Orient, l'une des priorités de sa politique étrangère. Il veut aussi que la Russie redevienne une grande puissance à la foi chrétienne.
avatar
hamilton44

Age : 74
Date de naissance : 09/06/1944
Gémeaux Date d'inscription : 23/03/2017
Passion : pêche à la ligne, métahistoire, théologie
Humeur : de carème

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par hamilton44 le Jeu 30 Mar 2017 - 10:27

Marine a la carrure.
Elle réussira et nous serons au pouvoir (nous les patriotes) pour 50 ans, ce que le général (trop âgé) n'a pu faire.

L'enjeu, je rejoins Poutine et Trump, c'est la sortie victorieuse de la confrontation entre la Civilisation et la contreCivilisation.
Entre les forces du Bien et du Mal aurait dit Bush, mais nous le disons à son inverse.


***************************************************************************************
"tout peut, un jour arriver, même ceci qu'un acte conforme à l'honneur et à l'honnêteté apparaisse, en fin de compte, comme un bon placement politique".
Charles De Gaulle.
En inversant la formule, pour être dans l'esprit de notre temps, cela donne:
"Tout peut un jour arriver, même ceci qu'un bon placement politique apparaisse, en fin de compte, comme un acte conforme à l'honneur et à l'honnêteté".
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Sam 17 Mar 2018 - 12:51

Tout comme Vladimir Poutine aujourd'hui, les américains qualifiaient Charles de Gaulle de dictateur, pour son programme de dissuasion nucléaire et sa politique internationale, non-alignée sur les intérêts américains. Dans leur désir de démoniation du général qui osait s'opposer à eux, ils percevaient de Gaulle comme anti-américain alors qu'il ne l'était pas. La haine américaine est tenace car aujourd'hui encore, le général continue de susciter l'hostilité aux États-Unis. En fait, le général de Gaulle a toujours été un allié sur lequel les américains pouvaient compter, même s'il a toujours refusé d'être soumis au dictat de Washington. Tout comme Poutine, sur le plan international il a défini la place de son pays la France dans le monde. Il a été le premier à s'ouvrir à la Chine. Quand il parlait de la grande Europe de l'Atlantique au Pacifique, il ne parlait pas à l'Union Soviétique étant donné qu'il était anti-communiste, mais à la Russie que nous connaissons aujourd'hui. Il a anticipé le fait que l'Europe deviendrait une "Europe des Nations".

Comme pour Poutine aujourd'hui, les américains se sont trompés sur de Gaulle qu'ils considéraient comme un dictateur. Fort heureusement, le général a largement démontré combien il était démocrate porté par la volonté du peuple, en appelant souvent au référendum. En 1969, il a convoqué un référendum en indiquant qu'il démissionnerait si les réformes qu'il proposait n'étaient pas approuvées par le peuple. Il a perdu le référendum et a quitté le pouvoir le jour suivant. Ce n'est pas là l'attitude d'un dictateur. Poutine, lui aussi, est attaché à la souverainté de son peuple. Nous partageons avec lui des valeurs communes qui sont les valeurs de la civilisation européenne. Ces valeurs sont celles de l'héritage chrétien de la civilisation européenne. Comme de Gaulle en son temps, Poutine qui fait preuve d'une grande maturité et savoir politique, a compris qu'il était important, géopolitiquement, de mettre un frein au comportement agressif des américains dans le monde. Car Poutine, lui, ne tire pas des conclusions précipitées, il analyse minutieusement une situation donnée et agit en conséquence avec calme et sérénité. Ce n'est pas la Russie qui alimente l'instabilité dans le monde et supporte des groupes terroristes les plus violents. Depuis que Poutine a décidé de prendre les choses en mains en syrie, les médias Occidentaux voudraient nous persuader que notre ennemi, c'est la Russie.

Les États-Unis n'ont pas cessé de perturber la marche du monde dans le sens de leurs intérêts. Les américains ont déployé un véritable bouclier de défense stratégique aux frontières de la Russie. Ce qui fait qu'en cas de conflit militaire, nous autres européens seront en première ligne, face à la formidable machine de guerre russe. Car n'ayez aucun doute à ce sujet, nos "amis" outre-atlantique considèrent l'Europe comme une tête de pont pour attaquer le sol euroasiatique. Leurs missiles installés en Europe de l'Est, lesquels ont pour cible la Russie, nous exposent tous à des frappes nucléaires russes. La Russie vient d'ailleurs de nous faire savoir qu'elle ne resterait pas passive face à cette menace pour son territoire. Ne soyons pas surpris si la Russie décide de réagir non pas par des méthodes diplomatiques, mais par des méthodes militaro-techniques. Car Poutine n'hésitera pas à prendre les mesures adéquates pour compenser la menace créée à la sécurité de son pays. Il est temps que nous prenions conscience des dangers qui nous guettent. Il est grand temps de sortir de cet instrument militaire américain qu'est l'OTAN, et de retrouver les idéaux gaulliens d'indépendance, d'amour de la souverainté nationale, et sa vision d'une Europe scellée avec la Russie.
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par gemini le Sam 17 Mar 2018 - 13:24

Oui, il est temps de prendre en compte les vrais paramètres.
Nous le savons, mais les crétins qui nous gouvernent préfèrent l'ignorer.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Chevalier du Temple le Dim 18 Mar 2018 - 9:30

@gemini a écrit:Oui, il est temps de prendre en compte les vrais paramètres.
Nous le savons, mais les crétins qui nous gouvernent préfèrent l'ignorer.

gemini, l'Europe du général de Gaulle conçue pour la paix et la prospérité est morte. Une fois de plus on nous a trompés en se foutant éperdument de l'avis des Français. Sarkozy "l'américain" a aligné NOTRE pays sur le modèle anglo-saxon, plaçant nos forces armées sous commandement américain, à travers l'OTAN. L'Europe du général de Gaulle a changé de cap en s'alignant sous la bannière américaine. Alors que sa vocation priginelle était de nous protéger contre la guerre, l'Union Européenne est devenue le supplétif des guerres d'agression américaines. ce qui présage pour NOTRE pays des sombres lendemains. C'est une réalité dont il faut prendre conscience.

avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 71
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par gemini le Dim 18 Mar 2018 - 9:55

C'est une raison de plus pour rassembler le plus grand nombre d'individus autour de Marine.
L'Europe des Nations verra le jour et ensuite il faudra réparer les dégats et c'est ce qui sera le plus long.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contenu sponsorisé

Re: Si le général de Gaulle était parmi nous aujourd'hui, il serait un allié de la Russie de Poutine

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 20 Sep 2018 - 15:29